AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Annastasia C. Howard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Annastasia C. Howard Dim 11 Juil - 9:31

© Crédits

Annastasia Chelsey HOWARD
feat Taylor Momsen


« Si je te hais autant c'est que dans le fond, je t'aime encore »


Carte d'identité

19 ans
11 novembre, New York
BSY
Photographie
Célibataire
Little Anna
Vous &&. le vice

Tabac ? OUI – NON
Alcool ? OUI – NON
Drogue ? OUI – NON
Première fois ? OUI – NON
Comment êtes-vous en amour ? love .
Que pensez-vous de Gossip Girl ? Hmm.

Partie HRPG

Personnage interprété : post vacant (fait par moi)
Prénom – Pseudo : Barbara Very Happy
Âge : *roulements de tambours*
Comment avez-vous connu le forum ? Je suis admin sale patate Razz
Qu'est-ce qui vous à poussé à vous inscrire ? Idem que plus haut
Points à améliorer sur le forum ? Idem que plus haut
Commentaire(s) : ♥



Dernière édition par Annastasia C. Howard le Jeu 15 Juil - 12:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Annastasia C. Howard Dim 11 Juil - 15:46

Introduction

Je suis née à New York, un certain 11 novembre 1990. Je fus la « plus grande joie de mes parents » d'après ce qu'ils me racontent, parfois. Mes parents ont du se débrouillé très tôt tout seuls, à leurs 19 ans, quand ils se sont rencontrés et se sont présentés mutuellement à leurs parents, mes grands-parents n'ont pas voulu accepté ma mère dans leur famille, étant donné qu'elle venait d'une famille de classe populaire, et que mon père était un riche héritier d'un grand journal. Mais mon père n'a rien voulu entendre, et ses parents lui ont couper les vivres. Mes autres grands-parents on fini par accepter mon père, avec le temps mais n'ayant pas assez d'argent, ils n'ont pas pu les aider quand je suis née. Je suis fille unique, j'aurait rêvé d'avoir une grande soeur, quand j'étais petite je m'en inventé une et je faisais croire à tout le monde qu'elle existait, et ils se moquèrent pratiquement tous de moi en apprenant que je me l'étais inventé. J'aurais aimé en avoir une, elle au moins, aurait vécu les mêmes épreuves que moi, et elle m'aurait guidé et aidé, car bien sûr elle leur aurait tenu tête.



Dernière édition par Annastasia C. Howard le Mar 31 Aoû - 12:27, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Annastasia C. Howard Dim 11 Juil - 15:48

Chapitre 2 ; Mon enfance ou le début de mes emmerdes.


Je ne peux pas dire que j'étais mauvaise à l'école, j'étais même plutôt bonne toute ma maternelle et primaire se passa plutôt bien. Mais au collège je jeta mon tablier en 4ème, j'en avais plus que marre : d'eux, de leur emploi du temps minable, de leurs petites règles à la noix de cajou & de leurs programme bidon ! Je déchira alors mon « programme de travail » et j'écrivis un mot sur un post-it que je colla sur le frigo : « Papa, Maman, j'en ai plus que marre de tout ça. Alors j'ai décidé d'arrêter d'être une gentille fille, oublier vos règles et laisser moi vivre ma vie. » A partir de ce jour, je travaillais au minimum et mes notes chutèrent dangereusement. Apparemment mes parents étaient très énervés, mais ils décidèrent de ne pas me le faire remarquer, vu que désormais : je vivais ma vie ! Au lycée, je recommença à travailler, plus sérieusement mais sans pour autant suivre leur programme. Je travaillais dur sans pour autant avoir le nez dans mes bouquins toute la nuit et toute la journée. A mes 15 ans je rencontra un garçon : Tony Kylson. Je raconta tout ça à ma meilleure amie, Katheelyn. Elle me dit alors de faire le premier pas, car connaissant Tony, il ne dirait jamais rien si il ne sait pas que je m'intéresse à lui. « Fonce chérie, il t'aime j'en suis sûre ! », qu'elle m'avait souffler avant que je n'aille lui parler. Je venais juste d'arriver à ses pieds qu'il me prit dans ses bras et m'embrassa. Aux anges, je ne pus m'empêcher de lui rendre son baiser. Kate me faisait pleins de signes et de petits clin d'oeil en disant « C'est dans la poche, il est à fond ! »
Pourtant en terminal, pendant la fête de fin d'année qui avait lieu chez Kate, j'avais un peu bu et je décida d'aller la chercher dans sa chambre pour lui demander de m'aider à trouver Tony. Et je le trouva. Là, en train d'embrasser la fille en laquelle j'avais donné mon entière confiance, la fille qui était ma meilleure amie, ma jumelle, ma moitié. D'un seul coup, j'avais l'impression qu'on m'avait briser mon petit coeur en millions de petits morceaux. ... Les larmes se mirent alors à couler et je claqua violemment la porte de la chambre. Je me mis alor à courir en direction de la sortie, en attrapant au passage mon sac. Et j'entendais les voix qui m'interpelaient « Hey Anna où tu vas ? La fête vient à peine de commencer ! On commençait juste à s'éclater » et une autre voix qui me semblait étrangement familière : « Anna putain t'en vas pas ! Je vais tout t'expliquer ! Je t'en supplie attends ! » Elle m'attrapa alors le bras et je le retira d'un coup sec avant de claquer la porte d'entrée sous son nez. Je recommença à pleurer et je me mis à courir jusqu'à chez moi, je monta jusqu'à ma chambre et me changea rapidement. Je pris mon nounours fétiche dans mes bras, le serra fort et je recommença à pleurer tout en utilisant tout les mouchoirs que j'avais.

Elle avait été ma meilleure amie, ma soeur, ma jumelle. Je lui faisait confiance, et elle venait de briser une longue amitié. Elle ne cesser de lancer des petites pierres à ma fenêtre chaque soir, espérant que je répondrais à son appel pour lui dire d'arrêter. Et aujourd'hui encore, je me souviens de ce jour. C'est sûrement ce jour qui fait que j'ai décidé de ne plus me confier à personne, de peur d'être trahi sûrement. C'était peut-être égoïste quelque part, mais j'avais trop souffert et je ne pouvais plus faire confiance entièrement à personne, étant donné ce qui était arrivé. Chaque personne est différente, mais je n'arrive pas à me le dire entièrement.


Dernière édition par Annastasia C. Howard le Mar 31 Aoû - 12:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Annastasia C. Howard Dim 11 Juil - 15:49

Chapitre 3 ; Je veux oublier faire comme si rien n'avait jamais exister, et juste t'aimer.

L'amour ? Je ne l'ai connu qu'une seule fois dans ma vie, et c'était l'amour avec un « a » majuscule. Nous étions heureux, et malheureusement ça n'a pas duré.

Au début il n'était rien d'autre que mon dealer, c'était une amie qui me l'avait recommandé, il paraissait qu'il était bien et cool en plus. Elle avait rajouté aussi « beau gosse » avec ça. Au début j'avais longtemps rit et puis j'avais fini par aller le voir, j'avais céder. Elle avait raison. Il était monstrueusement beau et très sexy avec ça. Il avait une façon de fumer et de se droguer qui me faisait complètement fondre, le coup de foudre ? Peut-être. Ou c'était peut-être l'effet de la drogue qui me faisait ça, aucunes idées.

Il ne nous fut pas longtemps pour sortir ensemble, à peine deux ou trois mois plus tard. J'étais heureuse et complètement épanouie. J'avais repris confiance en moi, mais je ne lui confier pas tout pour autant, bien que je lui apporter une confiance absolue. Je n'étais pas prête.

under co'
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé ”





more

MessageSujet: Re: Annastasia C. Howard Aujourd'hui à 12:50

Revenir en haut Aller en bas

Annastasia C. Howard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.gossipworld :: It's like water off a duck's back. :: Encyclopédie de Gossip World :: Corbeille des membres-