AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage








★ MESSAGES : 216
★ ICI DEPUIS : 30/08/2010
★ POINTS : 336

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Dim 28 Aoû - 18:46

Ready or Not



« Croisement de la 5ème et de la 73ème rue, Queens, 19h30 »

C’était la réponse au lieu de rendez-vous que j’avais trouvé à la place du jeune homme qui m’avait dragué. Draguer un serveur ce n’est quand même pas des plus banales, enfin pas venant d’un homme du moins. Mais pourtant c’était ce qui m’était arrivé ce midi au café. Un jeune homme d’une beauté assez perturbante. Moi qui croyais avoir toujours été hétérosexuelle jusqu’à présent, voilà que je n’étais pas indifférent à la beauté, aux charmes et surtout aux avances de Timéo, c’était son prénom, et c’était d’ailleurs tout ce que je connaissais de lui avec son penchant pour les hommes. Mais à ce que j’avais comprit, également pour les femmes. Il était un mystère complet à lui tout seul, et j’avais envie de me lancer à la découverte du mystère et de l’aventure qu’il renfermait. J’avais l’impression d’être un enfant devant un cadeau emballé, excité de savoir ce qu’enfermait ce papier cadeau.

Cette rencontre m’avait chamboulé, je n’avais pas arrêté d’y penser tout l’après midi. On peut dire que Timéo avait fait une entrée fracassante dans ma vie. J’étais maintenant chez moi, en serviette de bain, sortant tout juste de la douche. Partagé entre l’envie et la peur de la découverte. Ce n’était pas la première fois que je sortais le soir avec un homme, mais jamais dans le but de passer la nuit ensemble, dans le même lit. Pourtant l’idée ne me repoussait pas, elle était même vraiment tentante. Affreusement tentante. C’était pourquoi je me retrouvais, toujours en serviette, devant ma penderie à me demander ce que j’allais bien pouvoir porter, comment j’allais bien pouvoir me coiffer. Bon la coiffure encore je laisserais sécher les cheveux et ça irait je les avais coupé de façon à ce qu’il ne me gène pas. Bon les vêtements, n’ayant pas trop envie de me prendre la tête, puis sachant qu’on irait surement dans des bars, des soirées et ou des boites de nuit, pas la peine de me mettre sur mon 31. Finalement je choisis donc un marcel blanc, une chemise bleue avec un slim blanc et mes converses blanches.

Il était bientôt 18 h 45 ; c’était l’heure de partir, histoire de ne pas être en retard. Il prit son portable, son porte monnaie accrocher par une chaine à son pantalon, et sortit de l’appartement. Vu l’heure le taxi était le mieux pour faire le chemin pour être à l’heure, parce que de Brooklyn aux Queens, ça fait quand même une trotte. Une fois dans le Queens il soupira un bon coup. Il était toujours partagé par cette envie de suivre Timéo toute la nuit et repartir maintenant. Mais sa curiosité, son attirant physique pour le jeune homme le firent descendre du taxi. Il regarda autour de lui, ce n’était pas un coin qu’il connaissait. Enfin il était déjà passé par ici avec des amis, mais il ne connaissait pas vraiment l’endroit. Même pas du tout. Il alla là où lui avait dit de l’attendre Timéo, et se passa une main dans les cheveux, histoire de se recoiffer un peu ou de déstresser. Il avait l’impression d’être une jeune fille de 14 ans devant son idole. Ca en devenait désespérant. Il attrapa son portable, ma paire d’écouteur au fond de sa poche. Il brancha ses derniers à son portable, les mit à ses oreilles et lança de la musique pour se détendre et faire passer le temps, s’adossant au mur le plus proche et fermant les yeux.


Dernière édition par Matt L. Cohen le Dim 11 Déc - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.

Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.


★ MESSAGES : 460
★ ICI DEPUIS : 26/10/2010
★ POINTS : 307
★ LOCALISATION : Sous ta couette.

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible ! ;)
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Ven 2 Sep - 21:28

J'avais passé l'après midi à ne rien faire et à penser à cette soirée que j'allais passer avec Matt. Je me disais que ce soir il allait s'ouvrir à des choses qui lui étaient auparavant inconnues, et que pour cette raison je devais lui inspirer confiance, lui insuffler la curiosité et le désir d'aller toujours plus loin. Je voulais pour cette soirée qu'il goûte à ce qu'il ne connaissait pas et que cela lui plaise. Je voulais lui donner le goût de cet amusement qui est le mien dans le New York de la nuit, le faire toucher à ce qui occupait la majeure partie de mes soirées. Je ne voulais pas l'emmener dans la seule direction du sexe; ce ne serait que l'accomplissement et l'apogée de la soirée. Je voulais le faire goûter aux plaisirs que procure le fait de se laisser emporter dans le gouffre de l'alcool et de l'illicite, qu'il se délaisse de toute contrainte morale, de toute opinion contraire à ces fruits défendus. Qu'il se laisse aller à vivre, à s'amuser. Que ce soir il puisse avoir la chance de goûter à cette vie que je mène. Bien entendu, je ne connaissais rien du passé du jeune homme, ni son présent, et je n'avais aucune certitude quant à l'idée que je me faisais de lui, de sa vie, de ce qu'il aimait, de ce qu'il redoutait. Je ne savais pas si ce jeune homme avait déjà expérimenté les drogues. Mais cette timidité ingénue me laissait penser qu'il ne connaissait pas, ou alors très peu, ce que je tâtais chaque soir.

J'avais pris une longue douche chaude, m'étais coiffé d'une main passée dans les cheveux et avais revêtu une tenue plutôt décontractée, mais pour le moins classe sur mon physique. Ma chemise était déboutonnée sur le haut de mon torse, me donnant cet air assuré et dragueur. Mais je n'aurais d'yeux que pour mon bel asiatique ce soir, c'était une certitude que j'avais. Il était aux alentours de 17h, encore très tôt, j’avais plus de deux heures devant moi. Je sortis flâner dans les rues de l’Upper West, observant les passants autour de moi, marchant sans véritablement de but, pour le simple plaisir de marcher. J’adorais ça, ces plaisirs simples, se déconnecter un peu du monde pour revenir à soi. Je perdais mon sens de l’orientation parfois, et la notion du temps souvent. Quand je regardai ma montre le cadran affichait 19h.

Je sautai dans le premier taxi, je n’avais pas véritablement envie de faire attendre celui avec qui j’allais passer ma nuit, même s’il est vrai que j’avais ce don de me faire désirer et de toujours, sans que cela ne soit pourtant préméditer, arriver en retard aux rendez-vous qui m’étaient fixés, ou que je fixais. Une demie heure serait peut-être un peu juste pour atteindre le Queens, il y avait encore pas mal de circulation à cette heure ci… Néanmoins, trente-cinq minutes plus tard je descendais du taxi, auquel j’avais demandé de se stopper au croisement de la 5ème et de la 73ème rue. Lorsque je repoussai la portière derrière moi, j’aperçus son visage, ses paupières recouvrant ses yeux. Privé de la vue et, d’après les écouteurs enfoncés dans ses oreilles, de l’ouïe, je m’approchais sans qu’il ne puisse me remarquer. D’une démarche nonchalante, les mains dans les poches de mon jean, je me dirigeais lentement vers mon bel asiatique. Il était venu au rendez-vous que je lui avais fixé, à l’heure qui plus est. Bien entendu, je n’avais pas songé un seul instant qu’il finisse par se ressaisir et décline l’invitation, me laissant seul et les bras ballants. Mais maintenant j’avais confirmation qu’il désirait vraiment cette soirée, et qu’il me désirait.

Le plus doucement du monde, je me rapprochais du mur auquel il était adossé, le regard empli d’un sentiment mêlé de bienveillance et d’envie rivé sur son visage. Lorsque je fus arrivé assez près de lui, ma main se leva pour se poser sur sa joue, l’effleurant sans véritablement la toucher, du revers de la main, remontant l’angle de sa mâchoire pour s’emparer du fil relié à l’écouteur inséré dans son oreille, y laissant dès lors libre passage au son de ma voix. Je rapprochais mes lèvres de son oreille avant de lui murmurer un simple mot « Bonsoir ». Mes doigts dévalèrent la hauteur de son tronc pour glisser le fil électrique entre ceux de la main du jeune homme. M’écartant progressivement de lui, j’arborais ce sourire assuré et ravis et lui jetai un rapide regard complice avant de détourner la tête, replaçant les mains dans mes poches et commençant à me diriger vers le côté ascendant de la rue.

_________________


Don't try t
o catch me,

I'll always
run faster
than you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur








★ MESSAGES : 216
★ ICI DEPUIS : 30/08/2010
★ POINTS : 336

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Dim 4 Sep - 2:24


Je ne savais vraiment comment aller se passer la soirée. D’après ce que j’avais pu observer du bellâtre durant son passage au café, il avait l’air de quelqu’un de désinvolte, naturel, libertin, fêtard et également très confiant. Et encore je me limitais à une description rapide de ce que j’avais vu. J’étais légèrement intimidé par ce personnage, mais il m’attirait aussi d’une telle force que j’en étais presque effrayé. A lui tout seul, il faisait se réunir dans ma tête beaucoup de contradiction comme l’envie et l’appréhension. Et pourtant, il me tardait de le voir, de passer la nuit à faire la fête, à délirer, et à découvrir son monde à lui. Je me doutais que son monde devait compendre l'alcool, tabac et drogue à profusion. Encore l’alcool je le tenais très bien, alors ce n’était pas ça le plus genant. Mais je connaissais parfaitement les effets de la drogue et je n'en étais pas raide dingue. Mais peut-être que tout se passerait bien, pas comme quand j’étais encore mannequin. Et sinon après le tabac en lui même ça ne me dérangeait pas tant que c’était les autres qui fumaient. Mais surtout, Timéo me ferait découvrir de nouveaux sentiments, une nouvelle façon de voir les choses, et d’apprécier d’autres choses.

La musique m’aidais en général à me détendre, je passais son temps avec. C’était un moyen de ne pas trop penser, de ne pas sentir la solitude, le mal du pays, ou encore ça m’aider aussi parfois à dormir, à me réveiller, à me donner la pêche, etc… La musique comme la danse me servaient pour me défouler et m’exprimer, entre autres. A ce moment précis, elle m’aidait surtout à tranquillement me calmer, et également à me mettre en condition. Surtout avec la chanson que j’écoutais, une bonne chanson coréenne pour bien me donner la patate. Je n’étais pas vraiment en avance, mais pas en retard, et me douter que mon compagnon de soirée ne devrait plus tarder, et pour ne pas avoir l’air d’une groupie devant mon idole, j’avais intérêt à vite me calmer. Mais ce ci bien sûr c’était sans compter sur l’arrivée du jeune américain. Evidement avec les yeux fermaient je ne l’avais pas vu, et avec les écouteurs, je ne l’avais pas non plus attendu. Et Timéo en avait bien sûr bien profité pour lancer la soirée.

Concentré dans ma chanson, j’eus des frissons quand je sentis une main me frôler. Je me doutais bien sur que c’était Timéo, en effet loin était les gens qui s’amuser à toucher les autres ainsi. Je gardai un instant encore les yeux fermé essayant de calmer mon esprit et mon corps à ce touché. Mais je les ouvris immédiatement au « Bonsoir » qu’il vint me chuchoter. Rien que cette façon de prononcer un simple mot de la vie courante avait le don de me perturber. Je n’imaginais même pas mon état durant la soirée quand il s’y mettrait vraiment. Je resserrais doucement mes doigts sur l’écouteur qu’il plaça dedans. Réalisant totalement qu’il était là, je coupais la musique et rangeait tout dans ma poche. Lui rendant son sourire je suivis sa direction.
    - Bonsoir !Comment c'est passé ton après midi. A moi, elle m'a paru bien longue. Et y'avais un monde fou.

Ne voulant rester dans le silence, et ne sachant vraiment que dire, il n’avait rien trouvé de mieux. Mais c’était une façon aussi de commencer doucement à apprendre à se connaître, en abordant les habitudes ou les occupations de l’autre. Et c’est dans un doux sourire qu’il termina sa phrase, marchant tranquillement à côté de lui. Enfin, tranquillement, surtout en apparence, parce qu’à l’intérieur de sa tête c’était un mélange de questions, de sensations et de sentiments qui prenaient place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.

Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.


★ MESSAGES : 460
★ ICI DEPUIS : 26/10/2010
★ POINTS : 307
★ LOCALISATION : Sous ta couette.

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible ! ;)
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Jeu 15 Sep - 21:41

Matt se dépêcha d’avancer en ma direction. Il ne vit pas ce sourire satisfait que j’arborais, bien conscient du mélange de sentiments que j’inspirais au jeune homme. Je savais tout à fait comment m’y prendre pour le mettre mal à l’aise, le perturber, le faire douter… et j’adorais ça. Lorsqu’il fut à ma hauteur il me balança ces quelques mots d’une manière plutôt maladroite « - Bonsoir ! Comment s'est passée ton après midi ? A moi, elle m'a paru bien longue. Et y'avait un monde fou. » Je souris. Des banalités. Décidément, plus le temps passait plus j’avais envie de le dévorer avec délice… Je lui répondis d’une voix plutôt détachée, cependant pleine d’assurance, comme je savais si bien le faire. « Je n’ai pas fait grand-chose contrairement à toi… Mais j’aime ne rien faire. C’est une activité à part entière, ne penser à rien de précis et à tout à la fois, se laisser porter par le temps. » Je marquai une courte pause pendant laquelle je posai mon regard sur lui avant de reprendre. « Et heureusement pour toi que tu passes cette soirée avec moi, tu as apparemment bien besoin de te remettre de cette après midi stressante… »

Une vingtaine de mètres plus loin je pris sur ma gauche, débouchant sur une rue bien plus étroite, à l’allure plutôt sectaire et dérangeante. Mais je connaissais bien le coin. Il fallait fouiller New York dans tous ses recoins les plus sombres pour trouver ce que l’on cherche vraiment. Et cette rue était une de celles qui abritaient mes passions de la nuit. Quelques hommes, certains dont le regard semblait se perdre au loin, dans le vague, passaient tout près de nous. Une bonne partie planait totalement. Cependant cet endroit n’était pas une réserve de junkies. Et, malgré les apparences, je savais cette rue sûre ; personne ne viendrait nous ennuyer. Je sentis Matt légèrement tendu. Soit l’atmosphère de cette rue ne lui inspirait pas confiance, soit elle lui rappelait de bien mauvais souvenirs, qui sait… Mais ce soir il était avec moi. Tout se passerait pour le mieux. Je tentais de lui faire ressentir mon assurance, j’étais parfaitement détendu. Je me stoppai devant une façade de vitres teintées et vieillies, du style pub anglais qui a vécu. L’épaisseur des carreaux rendait opaque la vue de l’intérieure de la pièce. Aucune enseigne ne s’affichait là. Je me tournais vers mon bel asiatique, plongeai mon regard dans le sien. « Tu entres dans mon univers, Matt… » Je tirais la porte pour le laisser entrer. « …Bienvenue. »

Une immense salle s’offrait à nous. L’atmosphère était quelque peu enfumée, et surtout chaude. Un bar s’allongeait dans l’espace, à l’arrière de plusieurs tables, plutôt étroites, autour desquelles étaient disposées de vieilles banquettes rouges restaurées. Plusieurs personnes étaient installées de ci, de là, au bar, parlant, ou buvant seules ; d’autres autour des tables, à plusieurs, riant, exécutant des gestes qui semblaient défier toute lucidité. D’autres encore, de multiples verres vides trônant sur leur table, s’embrassaient avec excitation, ne semblant rien repérer autour d’eux. Le tout était bercé par une musique plutôt entrainante, alternant airs de musique manouche, jazz, le tout transformé au fil de la musique en électro, plus ou moins mouvant. Je sortis une cigarette de la poche intérieure de ma veste, la mis entre mes lèvres puis l’allumai. Je recrachai la fumée lentement. Un homme nous adressait un bref signe de l’œil, puis je me dirigeais vers une table excentrée tout en posant ma main entre les omoplates de Matt et, me penchant à son oreille « Allons nous installer. »

Une fois assis, je tirais une bouffée sur ma cigarette avant de la recrachée d’un souffle maîtrisé, tout en regardant mon bel ingénu droit dans les yeux. Un homme s’avança vers notre table, un plateau en main. Il déposa sur la table une série de petits verres remplis de liquides de couleur verte, ainsi qu’une petite boite en bois, puis repartit derrière son bar. J’écrasai la cigarette « La soirée commence, cher ami. » Je levais mon sourcil gauche pour accompagner ma phrase, tout en exécutant un beau rictus de malice et de satisfaction avec la commissure gauche de mes lèvres. Espérons que notre bel asiatique ne se désistera pas…

_________________


Don't try t
o catch me,

I'll always
run faster
than you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur








★ MESSAGES : 216
★ ICI DEPUIS : 30/08/2010
★ POINTS : 336

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Dim 25 Sep - 21:14


J’étais pas mal perturbé. Comment me comporter avec lui était l’une des questions qui me passé en tête. Ce n’était pas comme sortir entre amis, avec un pote, non c’était totalement différent. Je ne pus m’empêcher de me mordre légèrement la lèvre inférieure, qui montrait ma gêne. « Je n’ai pas fait grand-chose contrairement à toi… Mais j’aime ne rien faire. C’est une activité à part entière, ne penser à rien de précis et à tout à la fois, se laisser porter par le temps. » Comme ce que j’avais bien cru comprendre plutôt dans la journée, il aimait bien flâner. Pour moi, ce n’était pas vraiment possible, il fallait toujours que je m’occupe, même en marchant il me fallait au moins la musique. « Et heureusement pour toi que tu passes cette soirée avec moi, tu as apparemment bien besoin de te remettre de cette après midi stressante… » Une simple phrase, mais avec ce regard posé sur moi, j’en avais le cœur qui s’accélérait. Je ne préférais ne pas répondre et puis de toute manière que dire.

Je suivais Timéo qui abordait une assurance plutôt déconcertante. Quand nous arrivâmes sur une petite ruelle, peu éclairait, je me sentis d’un coup moins à l’aise, et ce fut pire lorsque je fis les gens autour de moi. Des personnes complètement défoncé par la drogue, planant totalement. Quelques flashs back de ma carrière de mannequin me revinrent. J’étais mal à l’aise et maintenant tendu, voir même, pas dans mon assiette. Pourtant quand je regardais le jeune homme à mes côtés, il était parfaitement bien, détendu. Je pris une grande inspiration et souffla doucement. Après tout j’étais là pour me détendre et passer une soirée inoubliable. A ce moment là, on se trouva devant un genre de pub anglais sur le point de s’effondrer. J’eus un petit sourire, me demandant vraiment dans quel genre d’endroit me trainer Timéo. Je levais mon regard lui. « Tu entres dans mon univers, Matt… Bienvenue ». Il ouvrit la porte, laissant apparaitre une salle immense, qui contenait un bar, box formé par les vielles banquettes. Ca me faisait vraiment pensé à un mélange de bar et de fast food américain de l’époque. Le tout accompagné d’une bonne petite musique entrainante. J’aimais plutôt bien l’endroit. Un sourire plus large se forma à mes lèvres. La soirée commençait en effet, plutôt bien, si on ne tenait pas compte des flashs de la rue, juste avant.

Un peu perdu dans la contemplation du décor, je sursautais légèrement quand il plaça sa main dans mon dos, me, chuchotant limite « Allons nous installer ». Des frissons me parcoururent, encore. Timéo avait aussi le don pour ça apparemment. Je portais une nouvelle fois mon regard à lui. Qu’il était incroyablement sexy, la cigarette à la bouche, avec son air des plus décontracté et sur de lui. Il me faisait un ses effets, c’était hallucinant. Comment pouvait-il me faire ressentir autant de sentiments à la fois, je ne savais pas. Comme plus tôt dans la journée, je ressentais l’excitation, l’envie, l’aventure, mais également la peur, l’envie de fuir, la peur de la découverte. Mais mon envie d’en connaître plus sur Timéo et son univers, me fit le suivre jusqu’à notre table. A peine assit, l’un en face de l’autre, qu’un homme déposa un plateau de verre, dont le contenu vert me laissait en question sur le nom de l’alcool ou du mélange auquel je faisais face. Et la petite boite me laissait une sensation d’angoisse légère, redoutant ce qu’il y avait à l’intérieur.

« La soirée commence, cher ami », je redressais mon regard vers mon interlocuteur. Son regard, ses lèvres, sa façon d’être m’attirait à lui. Je fis un fin sourire provocateur, pour lui montrer que je le suivais.
    - Je n’attendais que ça. A quoi a-t-on à faire dans ses verres ? Demandais-je tout de même curieux. J’aimais bien savoir à quoi j’avais à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.

Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.


★ MESSAGES : 460
★ ICI DEPUIS : 26/10/2010
★ POINTS : 307
★ LOCALISATION : Sous ta couette.

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible ! ;)
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Dim 2 Oct - 14:32

« Je n’attendais que ça. A quoi a-t-on à faire dans ses verres ? »
Je souris de plus belle. Il n’était pas prêt de se défiler, il voulait continuer, aller plus loin, savoir et expérimenter. J’en étais fort heureux. Je plongeais mon regard au plus profond du sien « Voilà, Matt, un petit échantillon de ce que tu peux trouver dans New York lorsque tu m’accompagnes. Voici le petit secret des établissements que seuls les initiés côtoient : l’absinthe. » Je joignis le geste à la parole en m’emparant de deux shots que je posais devant chacun de nous. Je rapprochai ensuite la petite boîte en bois de moi et l’ouvris délicatement, d’un doigté expert. « Quant à ça… Je le qualifierais de bonbon magique. » J’adressai à Matt un léger clin d’œil tout en tournant la boîte vers lui pour qu’il puisse en voir le contenu. A l’intérieur se trouvaient deux petites pillules, minuscules, d’un léger bleu discernable même face aux éclairages colorés de la pièce. Je me concentrais de nouveau exclusivement sur mon bel asiatique, affichant un air plus sérieux. « Maintenant à toi de savoir si tu souhaites réellement me suivre dans ce petit jeu. » J’articulais chacun de mes mots, les faisant peser. C’était une étape. Une plus grande étape que celle du passage dans la rue dans laquelle nous avions avancé ; s’il décidait d’aller plus loin il ne pourrait plus revenir en arrière. Soit il se défilait maintenant, soit il ne se défilait plus. Et je voulais le lui faire sentir.

Je pris entre mes doigts les deux petites pilules bleutées, avançant le bras pour en déposer une dans la main de Matt que je lui incitais à tendre, puis m’emparai de ma main libre du petit verre contenant le liquide verdâtre. J’adressai un dernier regard au beau brun face à moi avant de déposer la pilule sur ma langue, d’approcher le liquide de ma bouche et de soudainement tout faire couler dans ma gorge tout en rejetant la tête en arrière. J’esquivais un petit rictus dû à l’alcool avant de sentir la chaleur du liquide se propager dans ma poitrine. J’adorais cette sensation.

Très vite je sentis que ma perception du son défaillait, la musique tapait contre mes tympans avec vigueur, sans pourtant que cela ne soit désagréable. Je me sentais subjugué, littéralement, par la vague sonore. Elle m’enveloppait, créant une bulle autour de moi, déterminant un espace, le cloisonnant et tout à la fois m’entrainait dans tout l’univers de la salle, dans chaque chose. J’étais le son, j’étais l’alcool qui brûlait mon ventre, j’étais la petite boîte en bois posée sur la table, j’étais les lumières colorées qui dansaient dans l’espace sombre qui nous environnait. Je sentais quelque chose bouillonner en moi, courir à l’intérieur de ma tête et de mes entrailles. Puis je pris conscience de moi, de mon corps et de ses limites physiques ; j’étais maintenant un corps et ce qui l’entourait. J’étais dans une autre dimension, observateur d’un monde que je frôlais, duquel je nageais à la surface. Toujours cet enchaînement de sensations, de perceptions. On se laisse totalement bercé, observateur de ses propres changements perceptifs, contemplateur et explorateur d’une nouvelle dimension sensorielle. Toute notion du temps est oubliée, le temps n’existe plus. A sa place l’esprit en invente un nouveau concept, une suspension, le temps n’est pas arrêté mais ce n’est plus du temps. C’est un enchaînement de perceptions sur un rythme que l’inconscient choisit. Alors les sens se confondent, les choses nous pénètrent et nous pénétrons les choses ; nous n’avons plus peur, plus d’angoisse ; nous voulons juste sentir, pousser la vie que l’on sent nous envelopper ; nous pouvons tout faire.

Combien de secondes « réelles » s’étaient-elles écoulées ? Dix ? Trois ? Je regardais Matt. Je le regardais, tenant la pilule dans une main et son verre dans l’autre. Allait-il me suivre ou allait-il reculer ? Je désirais ; je désirais qu’il me suive, car je désirais le désirer. Je voulais qu’il goûte à ce que je lui proposais pour qu’il me désire aussi.

_________________


Don't try t
o catch me,

I'll always
run faster
than you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur








★ MESSAGES : 216
★ ICI DEPUIS : 30/08/2010
★ POINTS : 336

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Dim 11 Déc - 15:33


Je ne quittais pas Timéo des yeux. Je n’étais pas des masses rassurées mais son regard, la façon dont il me regardait. Tout me donnait envie d’aller plus loin. De voir jusqu’où il voulait et pouvait m’amener. Mais c’était également ce qui me faisait hésiter. Il avait un pouvoir de persuasion sur moi qui avait plutôt un côté effrayant. « Voilà, Matt, un petit échantillon de ce que tu peux trouver dans New York lorsque tu m’accompagnes. Voici le petit secret des établissements que seuls les initiés côtoient : l’absinthe. » Je suivis son geste, déposant le verre devant moi. A quelques centimètres de ma main. Je relevais les yeux vers les siens. « Quant à ça… Je le qualifierais de bonbon magique. » Je regardais la boite avec une des plus grandes appréhensions. Quand il ouvrit, je déglutis. C’était bien ce dont j’avais peur. Deux petits, très petits pilules bleues. De l’alcool et de la drogue. « Maintenant à toi de savoir si tu souhaites réellement me suivre dans ce petit jeu. » Mes yeux revinrent chercher ceux de Timéo. Je connaissais les enjeux. Si je prenais ce mélange verre et bleue, je partirais dans un autre monde. Mais ce monde était celui que je redoutais le plus. Je ne savais pas vraiment ce qui m’y attendait. Enfin pas totalement. Timéo avait l’air sûr de lui, et à ça façon de parler, il devait l’avoir déjà fait plus d’une fois. Et il était encore là. Je devais avoir confiance. Si besoin, il serait là. Etait-ce un moyen de me convaincre que tout irai bien ? Surement, mais ça me permettait de dépasser cette boule à l’estomac.

Il déposa une des pilules dans ma main. Plus ça aller, et moins j’avais la possibilité de me rétracter. Il prit son verre, et en fixant mon regard il déposa le comprimé bleu sur sa langue et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il avala le comprimé de même que le liquide verdâtre. Je le fixais, le scrutais, essayait de percevoir la moindre réaction anormale qui me ferait tout stopper. Mais quant je regardais Timeo, j’avais juste l’impression qu’il rentrait enfin dans son monde. Il regardait tout autour de lui, comme si il s’en imprégnait. Finalement, passa une bonne minute avant qu’il ne repose ses yeux sur les miens. Je tenais encore la petite pilule à la main. La question était maintenant de savoir, allais-je le suivre ou non ? En aurais-je le courage ? En aurais-je la force. L’alcool, sans problème, je tenais quand même plutôt bien l’alcool. Je le savais bien pour l’avoir bien expérimenté pendant ma carrière de mannequin. Mais la drogue, j’en avais plutôt un mauvais souvenir. Pourtant j’y avais déjà touché. Je connaissais les effets de certaines drogues, mais cette pilule là non. Et trop de mauvais souvenir me prenait à la gorge. J’hésitais fortement. Je passais mon regard du verre à la pilule. Dans un élan venant de je ne sais où je pris le verre en main et le leva pour l’arrêter à quelques millimètres de ma bouche. Mon regard vint se poser sur celui de Timéo, envoutant, incitant. Si je ne prenais pas cette pilule, je ne pourrais aller plus loin dans cette aventure inconnue. Je ne pourrais en découvrir plus sur le beau brun me faisant face, sur cet être si attirant. Un pincement de lèvre, un regard et hop pilule et alcool coulait à présent dans ma gorge.

Je ressentis rapidement une sensation brulante glissé de ma gorge à mon estomac, ma boule au ventre disparu aussitôt pour laisser place à cette sensation. Je fermais un instant les yeux. J’avais besoin de faire le vide, trop de souvenirs en tête pourraient interagir avec cette peur et rendre les effets plus néfastes qu’ils ne pourraient déjà le faire. Doucement, ma tête se vida pour se laisser imprégnait de la musique. La musique me prit totalement. Je n’avais rien d’autre qu’elle en tête. Elle était présente dans tout mon corps, j’avais l’impression que mes veines servaient de caisson basse pour faire péter le son de la musique dans toute la salle. J’ouvris doucement les yeux, les couleurs présentent dans le bar me faisait l’impression de danser devant moi. J’avais l’impression de ressentir et de faire partie de tout ce qui m’entourait. Je posais mon regard sur celui de Timéo. J’étais entré dans son jeu, dans son monde. Je ne pouvais plus en ressortir. J’espérais juste ne pas le regrettais plus tard. J’avais chaud, et avoir le beau jeune homme en face de moi ne m’aidais en rien. Je me mordis la lèvre inférieure, comme par habitude.

    - Prochaine étapes ? Lui lançais-je d’une voix légèrement inquiète mais excité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.

Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.


★ MESSAGES : 460
★ ICI DEPUIS : 26/10/2010
★ POINTS : 307
★ LOCALISATION : Sous ta couette.

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible ! ;)
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Dim 11 Déc - 18:35

Une grande excitation me submergea lorsque je vis mon bel asiatique, d'un geste décidé, engloutir la pilule et l'alcool. Je souris. Il avait fermé les yeux; la première vague le submergeait. Au bout d'un certain temps (je ne serais absolument pas capable d'être plus précis que cela), il les rouvrit et les posa sur moi. Il se mordit la lèvre. Ce mouvement subtil produisit sur moi un effet inimaginable, j'avais envie de le dévorer, sur le champ. Ce mouvement rapide qui dura une éternité sur ma rétine. Le temps était ralenti, je pouvais savourer le moindre geste pendant un temps infini. Ses lèvres s'entrouvrirent et articulèrent une série de syllabes. Les sons me parvinrent comme sourds. « Prochaine étape ? » Les battements de mon cœur s'accélérèrent, je sentis le flux de mon sang taper avec vigueur contre mes tempes; le bruit de ma respiration me submergeait, masquant tout autre son. Je n'entendais plus la musique, j'entendais l'intérieur de mon corps. Et mon corps et ma tête hurlaient, d'une manière des plus intolérable et tout à la fois qui vous recouvre de plaisir, de multiples voix qui s'entremêlaient, se chevauchaient, criant « mange le. » D'un geste, je repoussais vers le bord de la table les verres et la boîte, tout ce qui gênait, tous ces éléments entre Matt et moi, au même instant où je me levais et penchais mon corps en avant, au dessus de la table libérée, avançant vers ma proie, dangereusement, lentement, savourant son regard brillant d'excitation mêlée d'angoisse, cette angoisse du risque et de l'inconnu. Je me rapprochais, encore et toujours, dans ce mouvement planant dans ma perception du temps. Proche, j'étais tout proche, bien trop proche; je m'avançais encore. Bientôt je pus entendre le souffle de sa respiration, se mêlant à la mienne, deux souffles forts, bruyants, haletant. J'inclinai ma tête vers la gauche tout en progressant vers le visage de mon bel éphèbe. J'étais proche de sa peau, je sentais sa chaleur, je sentais son excitation, je sentais son envie derrière ses angoisses. Une dernière fois je plongeai mon regard au plus profond du sien avant de fermer les yeux et de poser mes lèvres sur les siennes.

Bientôt les gestes se succédèrent, rapidement, incontrôlables. Mes lèvres dévoraient les siennes, je sentais son souffle contre mon visage, vif, rapide, saccadé. Je sentis une puissante vague de chaleur prendre racine dans mes mains et mes pieds, et peu à peu remonter le long de mes mollets et de mes cuisses, de mes bras et de mes épaules, comme un courant d'air si froid qu'il en devient brûlant, courant sur et à l'intérieur de la peau comme la lame d'un couteau. Vite, très vite il se mit à affluer en direction de mon torse, puis de mon ventre, pour se concentrer ensuite comme un point chaud, brûlant, au bas de mon ventre. Mes doigts se crispèrent de plaisir, décuplé par la petite pilule. Ses lèvres étaient douces, brûlantes. J'avais envie de me loger à l'intérieur d'elles. Je me perdais en leur sein, dans ce baiser qui se s'arrêtait pas.

Quand, soudainement, je me détachais de lui, rouvrant les yeux, et étant de suite englouti par tout ce qui nous environnait et que j'avais oublié, qui n'était plus là. La boule de chaleur dans mon bas ventre s'atténuait presque. Doucement, les yeux rivés vers les lèvres de Matt, puis ses yeux, puis ses lèvres, je me rassis. Souriant, satisfait, je sortis une cigarette de mon paquet et l'allumai. J'en tirai une bouffée dont la chaleur de la fumée me brûla la gorge. Je venais de donner à mon bel asiatique un aperçu du plaisir, je ne doutais pas du désir que cela avait suscité en lui. Je ne doutais pas de moi, jamais. Je souris. C'était à lui de me montrer qu'il avait envie de continuer dans cette direction. Un geste, un regard qui me fasse comprendre qu'il me désirait. Alors, là, je le ferais mien jusqu'à l'orgasme. Je ne dis rien, je me contentais de tirer sur ma cigarette et de le regarder en souriant, de ce sourire assuré, comme d'habitude.

_________________


Don't try t
o catch me,

I'll always
run faster
than you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur








★ MESSAGES : 216
★ ICI DEPUIS : 30/08/2010
★ POINTS : 336

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Dim 11 Déc - 20:06


Je le regardais, perdu dans diverses sensations dont je découvrais l’existence. J’avais l’impression que mes sens étaient décuplés. Je pouvais reconnaître la moindre note de musique sur sa partition, je pouvais sentir le parfum de Timéo mélangé à l’odeur de la cigarette et de l’alcool, la moindre chose que je touchais me donnais l’impression de la touché pour la première fois, tout semblait nouveau pour mes yeux. Je n’arrivais même plus à réfléchir de moi-même tout venait comme ça et repartait comme ils étaient venu. Des milliers de choses me passaient en tête. Mais une seule restait : Timéo. La tout de suite, je le désirais. L’effet de la pilule devait y être pour quelque chose mais cette boule de chaleur dans le bas de mon ventre ne cessait de me tirailler à chaque fois que mes yeux se posaient sur lui, ou encore rencontrait les siens. Perdu dans mes pensées, je ne compris qu’une fois Timéo à quelques millimètres de mon visage, le pourquoi du déménagement sur la table. Mon souffle s’accéléra à cette approche. Il n’était vraiment plus très loin de moi. Mais je ne pouvais m’empêcher de fixer ses yeux, ses lèvres, ses lèvres, ses yeux. Je n’arrêtais pas. C’était impossible. Quand je sentis son souffle se mêler au mien, je ne pus que fermer les yeux. J’avais l’impression que le temps faisait exprès de ralentir, pour me faire languir un peu plus de ses lèvres que je désirais tant.

Lorsque celle-ci se posèrent enfin sur les miennes, je me perdis totalement dans le plaisir, le désir, l’envie et je ne sais trop quoi encore. Tout angoisse s’échappa, comme si de rien n’était, comme si elle n’avait jamais été présente. Mon corps brulait de désir et de plaisir. J’avais déjà l’impression que les mains de Timéo parcouraient mon corps alors qu’elles ne me touchaient même pas. Je sentais mon sang frapper violement mes tempes, mon cœur s’accéléré, mon excitation grandir, et je ne savais comment réfréner cette folle envie, se désir surhumain, ce plaisir immoral aux yeux d’autres personnes. Mais c’était comme-ci plus rien ne compter. Timéo. Il n’y avait que lui pour le moment. Que lui pour me charmer, pour me mettre dans de tels états.

Quand il rompit le baiser, je ne pus empêcher un grognement d’insatisfaction. Je gardais les yeux fermé un instant. Je voulais m’imprégner du goût de ses lèvres, de la chaleur qu’il m’avait transmit et de son odeur qui m’avait chatouillé les narines. Puis lentement je finis par ouvrir les yeux le découvrant me souriant, l’air satisfait et sur de son effet sur moi. Comment ne pas être sur après un tel baiser. Ce sourire sur de lui, avec cet air nonchalant que lui donner la cigarette au bec, c’était surement ça qui faisait le plus craquer les gens, homme ou femme. Il suffisait ensuite de s’attarder sur son corps et sur sa façon de parler et d’attirer et c’était trop tard, on se retrouvait déjà dans ses filets. Moi, j’y étais depuis le midi. J’avais vu plusieurs moyens de fuir, mais avait préféré les ignorer ou me dire que je ne pourrais jamais les atteindre. Et maintenant que j’étais là, j’étais contente d’avoir franchir la limite, d’avoir poussé la porte.

Je lui rendis un doux sourire mêlé d’excitation, d’envie et de désir. Je me redressais puis me pencha à mon tour lentement sur la table. Très lentement, le plus lentement que je le pouvais, je m’avançais vers lui, assuré. Je voulais le faire languir, le faire désirer. Je m’arrêtais à quelques millimètres, 10 maximums, laissant nos souffles se mêler. Mais je ne vins pas l’embrasser mais glissa mes lèvres jusqu’à son oreille. Laissant mon souffle percutait la peau si fine de Timéo sur son passage.

    - Y’a un endroit où l’on peut danser… J’aimerai intégrer mon monde au tien… Dis-je le souffle court.


Je voulais danser. Ressentir cette danse que j’aimais tant avec cette nouvelle perception. Et surtout montrer à Timéo m’a façon à moi de profiter encore plus d’une soirée. Et tentais à mon tour de faire monter son excitation, mais à ma façon, à la façon Matt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.

Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.


★ MESSAGES : 460
★ ICI DEPUIS : 26/10/2010
★ POINTS : 307
★ LOCALISATION : Sous ta couette.

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible ! ;)
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Lun 12 Déc - 22:31

Absorbé par la délectation de ces vagues de chaleur des volutes de fumée qui me brûlaient la gorge, je ne remarquai l'avancée de Matt vers moi, penché au-dessus de la table, que lorsqu'il fut à quelques centimètres de mon visage. Il était proche, tout proche. Je sentais mon sang accélérer sa course dans mes veines. Un instant de contemplation; j'attendais. J'attendais malgré l'envie de l'embrasser qui me brûlait les lèvres. Puis il changea de direction, et rapidement ces paroles vinrent effleurer mon tympan « Y’a un endroit où l’on peut danser… J’aimerai intégrer mon monde au tien… .» Je tressaillis intérieurement; il n'avait pas froid au yeux, depuis ce midi il avait foncé sans se retourner sur mes pas, et maintenant il cherchait à véritablement pénétrer dans mon monde : mon désir monta d'un cran. Le jeu est toujours d'autant plus prenant et excitant quand la proie joue avec le prédateur...

Je me contentais de fermer les yeux durant ses paroles, les savourant, et de lui susurrer, de la même façon, « Suis-moi... .» Je rouvris les yeux et plongeai mon regard dans le sien. Il m'avait apporté sur un plateau d'argent le feu vert, le signe de sa part. Sans la regarder, ma main se glissa dans la poche de mon jean, de laquelle elle ressortit un billet vert. Je le posai sur la table sans quitter mon bel asiatique des yeux. Dans la continuité de son mouvement, elle vint se poser sur le poignet de Matt, le caressant doucement. Je souris puis me levai de table et commençai à avancer vers la sortie, les mains dans les poches, sans retourner la tête. Dehors je hélai le premier taxi en vue, ouvrit la portière et la tint à Matt. « Je t'emmène là où tout le monde danse .»

Show me what you wanna give to me |

_________________


Don't try t
o catch me,

I'll always
run faster
than you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé ”





more

MessageSujet: Re: [Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt Aujourd'hui à 13:32

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] Ready or Not | Timéo & Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.gossipworld :: The city that never sleeps. :: Queens-