AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dance with me, little rock doll ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage





Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.

Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.


★ MESSAGES : 460
★ ICI DEPUIS : 26/10/2010
★ POINTS : 307
★ LOCALISATION : Sous ta couette.

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible ! ;)
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Dance with me, little rock doll ♫ Mar 16 Nov - 16:51

Satisfaction.
Le sourire au coin des lèvres, je venais de ranger mon portable dans ma poche. Je savais que cette nouvelle de concert allait la réjouir.
Citation :
Il faut absolument qu'on se prépare pour fêter ça dignement !! Le top, ça serait une petite séance shopping rock'n roll pour qu'on soit les rois de ce concert.
Tim' & Aby

•• Let's Rock together;



Il était dix heures du matin, on était samedi. Je m’étais levé il y avait environ une heure, m’étais douché, préparé, avais petit déjeuner. Il ne manquait plus qu’une chose, la petite étincelle de gaieté de la journée ; je pris mon portable au vol avant de me jeter sur le canapé.
Citation :
Hey, Aby ! Alors, toujours motivée pour préparer dignement le concert ? Rendez-vous à 13h à l’angle de Chatham Square et Bloody Angle, Williamsburg. A cet après midi princesse ; )
Message envoyé. Brooklyn et ses multiples quartiers. Parmi eux, Williamsburg. C’est pas vraiment l’endroit que fréquenteraient par préférence ceux de la haute société, mais c’était le quartier rock par excellence ; des bars cool en pagaille, des magasins branchés par dizaines, un thrift store de l’Armée, des vieux disquaires et autres magasins de vinyles, puis, surtout, des labels innombrables, et plus de clubs et de salles de concerts que dans n’importe quelle autre ville au monde : la Glasslands Gallery, Death by Audio, le Galapagos, le BAM, le Music Hall of Williamsburg, le Studio B, Danbro, Warsaw, pour n’en citer qu’une maigre poignée. Parfait. L’endroit idéal pour notre petite sortie Rock’n Roll, d’autant plus que ces murs ont abrités nombre d’artistes aujourd’hui mondialement reconnus. Cependant rien ne me permettait d’être certain d’une réponse positive de sa part, peut-être avait-elle déjà quelque chose de prévu, mais j’aimais particulièrement tout prévoir au jour le jour, si ce n’est au dernier moment. Et puis mon petit doigt me disait qu’elle allait venir ; c’est comme ça, l’intuition. De plus, il restait encore quatre heures avant le rendez-vous, ce qui signifie que si elle avait des choses à faire, elle en aurait le temps avant de me retrouver. Bref, je ne me faisais jamais de soucis.

Quelques TP à terminer pour les cours d’archi’ qui me prirent toute la matinée, après quoi je passais en revue ma tenue actuelle voir si tout allait : tee-shirt col V blanc, jean délavé bootcut, Santiag, le tout porté avec un Perfecto. Les cheveux coiffés à la va vite, comme d’habitude, qui me donnent ce petit air désinvolte. Constatant le froid extérieur je pris en vitesse une écharpe et, accessoire bien inutile mais imparable, ma paire de Rayban ; tout était parfait. Je me fis en hâte un sandwich avant de sauter dans le premier taxi. – « Williamsburg, Bloody Angle. »

C’est toujours un peu la précipitation, mais ça me plait. Après tout, un peu d’adrénaline ne fait jamais de mal. Une fois sorti du taxi, je remontai ma manche pour constater l’heure qu’il était : 12h42. Il y avait encore du temps. Je montai sur un banc à côté de moi et m’assis sur le dossier tout en finissant de manger mon sandwich et m’allumant une cigarette. Il y avait un peu de monde, un troupeau hétéroclite de petits, de grands, de gros, de maigres, de jeunes et de vieux. Certains semblaient tellement absorbés dans leurs pensées qu’ils manquaient à chaque pas de culbuter les autres passants qui apparaissaient à leur droite ou à leur gauche. D’autres encore semblaient tant excédés qu’ils poussaient tous ceux qui se trouvaient devant eux pour se frayer un chemin parmi la foule de plus en plus dense. Les pressés, il y en avait en quantité. Après tout c’était l’horaire du déjeuner, et les bureaux de Manhattan n’étaient pas tant éloignés. Cette pause dans la journée de travail ne durait jamais très longtemps ; il fallait quitter le bureau pour se trouver quelque chose de rapide à manger, pas plus de dix minutes, puis retourner à sa place, sur sa chaise en cuir noire tournante, et recommencer toute l’après midi ce qu’on a déjà fait toute la matinée. Déprimant.

Un petit garçon qui passait là me fit sortir de ces pensées sordides pour quelqu’un de mon âge qui ne pensait qu’à vivre à 100 à l’heure. La claustration n’était résolument pas mon affaire. Il me regardait d’en bas, face à mes genoux, le regard fixe, tenant un cornet de marrons chauds en main. L’air incrédule, la bouche ouverte, béante, il me regardait, interloqué. « Salut bonhomme, tu t’es perdu ? » je souris pour le rassurer, mais ça n’atteignit pas le moins du monde cette petite tête qui me laissait découvrir de grands yeux impénétrables. Quand il me tendit son cornet de marrons. Je ris doucement ; il insista, tendant d’autant plus son butin vers moi. Je me résolu à en prendre un. « Merci, bonhomme » Puis, l’air résolu et satisfait, il parti sur la droite. Étonnant petit personnage… Tout en le suivant des yeux, je m’aperçus de l’arrivée d’une très séduisante jeune femme. Une démarche assurée, les mains rangées dans les poches du manteau, l’air quelque peu pincé et un certain mépris lancé tout autour d’elle ; sans que cela ne me déplaise, je remarquai que, décidément, cette fille avait tout d’une Gilded.

_________________


Don't try t
o catch me,

I'll always
run faster
than you.


Dernière édition par Timéo W. Bradbury le Jeu 13 Jan - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Abyjust a beautiful liar


★ MESSAGES : 260
★ ICI DEPUIS : 01/09/2010
★ POINTS : 104
★ LOCALISATION : Derrière les flashs

more

A propos de moi
ÉTOILES:
73/100  (73/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Dance with me, little rock doll ♫ Sam 20 Nov - 19:10

Ce samedi matin pouvait être considérée comme une bonne journée qui s'annonçait. Du moins, aussi bonne que peut l'être la journée d'une déprimée. En effet, je réalisai que depuis un ou deux jours, je me sentais un peu mieux. J'étais sortie hier, enfin, pour aller acheter de quoi remplir mon frigo. Je m'étais même surprise à apprécier de marcher dans les rues et de regarder les vitrines. Retrouver le goût de la mode était bon signe ! Signe que bientôt, très bientôt, plus personne ne pourrait soupçonner que j'allais mal au fond de moi car je retrouverais cette apparence de jeune fille appartenant à la Jeunesse Dorée et que rien n'ébranle, pas même une rupture de stock de ces chaussures préférées ! Installée confortablement dans mon canapé, vêtue d'un doux et chaud sweet à capuche gris au blason de mon université, je dégustai un chocolat chaud tout en regardant la télévision. C'est alors que mon portable vibra sur la table basse, m'annonçant LA nouvelle de ma journée.

Citation :
Hey, Aby ! Alors, toujours motivée pour préparer dignement le concert ? Rendez-vous à 13h à l’angle de Chatham Square et Bloody Angle, Williamsburg. A cet après midi princesse ; )
Je me hâtai donc de lui répondre, enfin heureuse de ressentir un peu de joie à propos de quelque chose. Timéo m'apportait exactement ce dont j'avais besoin aujourd'hui :renouer avec le monde extérieur et mes passions. Nous allions jouer les fashion victims et les rock stars. Quoi de mieux ? Surtout en compagnie d'un mec aussi génial que Tim. J'avais vraiment hâte que nous nous retrouvions ...

13h03. Je marchai d'un pas assuré dans les rues de Brooklyn, les mains plongées dans la chaleur des poches de mon long trench beige et les jambes élégamment sculptées par des collants noirs. J'adorais ce manteau, mais sa plus grande qualité, était en fait dissimulée. Et oui, il cachait aux yeux des étrangers une superbe mini-jupe rouge écossaise et un chemisier blanc plutôt sexy. Le tout était accompagné par des chaussures noires à talons légers et des cheveux détachés et ondulés, volant au rythme de mes pas. Mon regard noir charbonneux donnait à l'ensemble un rendu qui me plaisait beaucoup. Plus que ce quartier de bas-étage avec ces personnes ayant un manque de personnalité certain. Heureusement pour moi, la vue d'un charmant jeune homme réhaussa le niveau. Timéo et ses cheveux en bataille m'attendaient pour une après-midi et sûrement une soirée qui s'annonçaient riches en délirs et dérives en tous genres. J'accélèrai alors le pas en sa direction, affichant un large sourire qui me surprenait. Je serrai alors dans mes bras mon ami de concerts avec qui j'allais dévaliser toutes les boutiques les plus Rock 'n roll. Le contact fut bref mais très agréable. Retrouvant ensuite une distance amenant à la discussion, nous nous sourîmes mutuellement, avant que je ne lance la conversation :

    ▬ Bradbury, y a pas à dire, tu ne sauras jamais te coiffer ! lançai-je en le taquinant. Je ris quelques secondes avant de reprendre un air espiègle doublé d'un sourire pour lui dire : Prêt pour une journée Rock 'n Roll, babe ? Qu'est-ce que je dis moi ... Y a intérêt que la nuit aussi le soit !!

Je saisis alors Timéo par le bras et commençai à marcher sur le trottoir, l'entraînant à mes côtés. Nous aurions ainsi tout le temps de discuter et de nous rapprocher des magasins que nous convoitions pour ce moment ensemble. A mon plus grand soulagement, la densité de la foule s'estompa et le brouhaha environnant diminua fortement. Nous pûmes ainsi nous parler et nous entendre sans difficulté. Je réalisai alors que j'avais désormais retrouvé la véritable Aby aujourd'hui. Dynamique, passionnée, séduisante, sûre d'elle et pleine d'enthousiasme à l'idée de faire tout et n'importe quoi ! Je remarquai alors que Timéo fixait mon sourire persistant avec une pointe de curiosité dans le regard. Je ne pus m'empêcher de le destabiliser avec cette pointe d'ambiguïté qui caractérisait si bien mon humour et ma façon d'être :

    ▬ Tu me rends heureuse, mais ça sert à rien que tu rougisses pour autant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.

Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.


★ MESSAGES : 460
★ ICI DEPUIS : 26/10/2010
★ POINTS : 307
★ LOCALISATION : Sous ta couette.

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible ! ;)
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Dance with me, little rock doll ♫ Jeu 13 Jan - 22:07

Elle releva la tête et accéléra sa marche; un sourire pointait sur son visage. Elle avait sûrement dû m'apercevoir, et je mentirais en disant que ce sourire à mon approche ne me fit aucun effet. On ne s'était vus que peu de fois, et toujours à l'occasion de concerts, c'était en réalité la première fois que nous nous voyions en dehors de tout ça, que nous passions autant de temps ensemble, et seulement ensemble. J'avoue que cette idée était assez excitante; Aby correspondait tout à fait à mes critères de beauté féminins et c'était en plus une fille intelligence. D'ailleurs, question intelligence, il est affligeant de constater que la plupart de celles avec qui l'on peut sans grande difficulté passer la nuit sont loin de l'être... Aby n'était pas de ces filles là, elle dégageait quelque chose de plus, bien plus de classe, bien sûr, et son statut social au sein de la communauté new-yorkaise lui insufflait un je-ne-sais-quoi prétentieux qui avait son charme.

Je rendis son sourire à la demoiselle qui m'enlaça. Pendant ce bref instant de contact amical je sentis le contact de ses cheveux au bas de mon visage, il s'en dégageait un doux parfum fruité. La belle n'en avait pas que l'allure, elle en avait aussi l'odeur; décidément, elle avait sorti le grand jeu.

" Bradbury, y a pas à dire, tu ne sauras jamais te coiffer ! " Le regard espiègle avec lequel elle sortit cette phrase aurait fait craquer le premier venu. Comme nerveusement, je passai alors ma main dans mes cheveux tout en esquissant un petit rire. " Et toi, tu es toujours aussi radieuse, Aby "
" Prêt pour une journée Rock 'n Roll, babe ? Qu'est-ce que je dis moi ... Y a intérêt que la nuit aussi le soit !! " babe... Dis donc, elle avait pas froid aux yeux la petite. Je lui rendis cet air sur lequel elle venait de m'annoncer le programme qu'elle avait l'intention de suivre " Ô ma belle, t'inquiètes, tu ne seras pas déçue du voyage... " Un clin d'œil acheva ma réponse. Il est vrai que se trouver aux côtés d'une fille de la trempe d'Aby ne peut qu'éveiller l'intérêt... ou, du moins, elle est loin de laisser indifférent. Et je dois dire que sa proposition ne rendait le jeu que plus intéressant...

Avec assurance et entrain, la demoiselle me prit le bras et m'entraîna à sa suite. Une forte aura d'assurance se dégageait d'elle, à proprement parler, Aby semblait rayonner. Elle incarnait la grâce, elle insufflait le bonheur et la volupté. J'étais fier de porter à mon bras un petit bout de femme aussi éclatant que ça. Tout en elle ne pouvait qu'attirer le regard et l'attention, et c'était le cas de ce large sourire qui se dessinait sur ses lèvres. Etait-elle donc si heureuse d'être avec moi ici et maintenant ? Bien qu'elle soit quelqu'un qui possède une assez grande réputation au sein de la jeunesse new-yorkaise, je ne savais relativement rien d'elle et de ce qu'elle faisait, ce qu'elle vivait. A vrai dire je ne savais pas même si elle était célibataire... ou pas. En cet instant je réalisai qu'elle m'intriguait. Ainsi je ne me rendais même pas compte de l'insistance avec laquelle je devais être en train de la contempler, car oui, un visage comme celui d'Aby égayé d'un sourire ne pouvait que se contempler, jusqu'au moment où elle se retourna vers moi.

" Tu me rends heureuse, mais ça sert à rien que tu rougisses pour autant ! " Le coup classique, je n'allais tout de même pas me faire avoir comme un bleu ! Et pourtant... lorsqu'elle dit ça je me sentis obligé de détourner le regard. C'était dingue, une fille venait de réussir à me déstabiliser... Tim 0, Aby 1.

Réalisant le comique de la scène, je me ressaisis en riant. Posant de nouveau le regard sur elle, je lui dis, avec cet air de dom juan qui était entré dans mon commun. " Alors, princesse, sais-tu vers quoi tu veux qu'on oriente notre recherche shopping ? Il y a des magasins branchés penchés vers le rock'n roll par ici, d'autres plus trash par là, et... " Je ne savais pas si je me devais de finir ma phrase ou non. Je pensais au summum du rock'n roll grunge, le vintage des friperies. C'est toujours assez marrant de s'extasier devant l'incongruité, voire parfois la laideur et l'originalité des fringues qui ont fait leur temps. Après tout, Aby était une Upper East, et ce genre de chose pouvait totalement la rebuter.
Finalement je décidais d'abandonner l'idée, du moins pour le moment. " ...un bar à concert pas très éloigné non plus où on pourrait peut-être se diriger ce soir, à moins que tes plans consistent en autre chose... " Comme laissée en suspend, je finis ma phrase tout en lui lançant une sorte de regard complice, qui, je pense même malgré moi, pouvait en dire long sur les idées qui pouvaient trotter dans ma tête quant à la soirée à passer ensemble...

" Dis-moi, je suis intrigué par un quelconque petit détail... Qu'est-ce qui peut donc plaire chez moi à une Upper East pour qu'elle daigne vouloir passer une après-midi entière à mes côtés ? " Sourire charmeur et regard espiègle, elle n'était pas la seule à avoir sorti le grand jeu aujourd'hui.

_________________


Don't try t
o catch me,

I'll always
run faster
than you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Abyjust a beautiful liar


★ MESSAGES : 260
★ ICI DEPUIS : 01/09/2010
★ POINTS : 104
★ LOCALISATION : Derrière les flashs

more

A propos de moi
ÉTOILES:
73/100  (73/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Dance with me, little rock doll ♫ Sam 15 Jan - 1:52

    ▬ Et toi, tu es toujours aussi radieuse, Aby Je détournai alors la tête pour esquisser un sourire que seul le trottoir pouvait voir. Depuis toujours, j'avais été le genre de fille sensible aux compliments, capable de rosir suite à la moindre jolie phrase bien que j'essayais de sauver les apparences en toutes circonstances. Ainsi, j'avais rusé cette fois-ci en regardant ailleurs, laissant au beau garçon à mes côtés le soin de se faire mille hypothèses sur ma réaction. D'ailleurs, Timéo ajoutait : ▬Ô ma belle, t'inquiètes, tu ne seras pas déçue du voyage... J'adorais le ton sur lequel le beau gosse m'avait répondu. Du tac au tac. Plein de sous-entendus. C'était presque très Abigaillien comme langage, en y réfléchissant bien. Surtout avec le petit clin d'oeil final : la petite touche qui fait toute la différence et que je savais mettre en valeur pour ponctuer mes phrases chocs. Nous nous ressemblions plus que je ne l'avais imaginé ...

    Nous marchions tout deux d'un même pas, de manière dynamique et joyeuse, pendant que mes pensées divaguaient loin. En fait, peut-être pas si loin que ça ... Je pensais à mon charmant petit Rockeur et à ses cheveux en bataille dans lesquels j'aurais bien fait glisser mes doigts, si je me laissais tenter. De plus, j'adorais l'idée qu'on me voit aux côtés d'un mec si stylé ! Tim' était un brin dragueur et semblait si libre et ouvert à tout qu'il donnait vraiment envie de faire un tas de projets avec lui. Il devait d'ailleurs probablement avoir un carnet d'adresse bien rempli, le jeune homme. J'étais l'une de ces chanceuses : nous avions nos moments à nous, nos délirs de groupie Rock'n Roll. D'ailleurs à propos de rock, Timéo venait de me proposer divers solutions pour cet apres-midi de folie. Je réfléchis alors quelques instants, les yeux levés vers le ciel. Finalement, au bout de quelques secondes je lui répondis : ▬ Il nous faut des fringues qui déchirent ! Alors commençons par une boutique où les fringues sont sexy et Rock à souhait. Tu peux bien me trouver ça, mister ? puis, après quelques secondes de silence et pendant que nous déambulions toujours dans les rues de Brooklyn, je me penchai un peu plus vers Timéo et m'appuyai sur son épaule afin de lui chuchoter : ▬ Disons que t'es assez séduisant ... pour un Upper West, cela va de soi ! Et tu as tort sur un point : je ne compte pas passer que l'après-midi avec toi.

    Rapidement, nous arrivions devant une boutique dont l'énorme pancarte affichait "Come in if you want to Rock !" D'un signe de la main, j'indiquai à Timéo mon désir d'entrer. Très vite, à la Pretty Woman, je fouillai dans les rayons à la recherche du coup de coeur vestimentaire. J'allais vite, je passais les porte-manteaux entre mes mains à la vitesse de la lumière ; je savais ce que je ne voulais pas et ce que je voulais. Je supposais que Tim' cherchait de son côté car je n'avais pas vu de signe de lui depuis que j'avais passé le seuil du magasin. Rapidement, j'accumulai les vêtements sur mon bras gauche pendant que mon bras droit, aussi électrique que Tim & moi lors de nos concerts, regardai partout. Alors que j'arrivais devant les rideaux de la cabine d'essayage, je remarquai la présence de Tim à ma droite, lui aussi prêt à tester toutes ces trouvailles. Je lui adressai un sourire espiègle, un clin d'oeil très malin et lui dit avant d'entrer dans la cabine juxtaposant la sienne : ▬ C'est à notre tour d'apparaître sous le feu des projecteurs ! Y a intérêt que tes tenues me fassent rêver Bradbury, où je porte plainte pour mauvaise assistance à personne en besoin de 24h très Rock !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.

Butterfly ◊ make love as life ; short and strong.


★ MESSAGES : 460
★ ICI DEPUIS : 26/10/2010
★ POINTS : 307
★ LOCALISATION : Sous ta couette.

more

A propos de moi
ÉTOILES:
17/100  (17/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible ! ;)
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Dance with me, little rock doll ♫ Jeu 27 Jan - 20:53

-- Disons que t'es assez séduisant ... pour un Upper West, cela va de soi ! Et tu as tort sur un point : je ne compte pas passer que l'après-midi avec toi.
Oh mais la petite Gilded serait-elle complètement en train de se dévergonder ? Elle s'était penchée à mon épaule pour me chuchoter ces quelques mots. Oh, je n'en ai jamais pensé moins, princesse. Et je compte bien te faire savourer autant l'après-midi, que la nuit... J'adressai à la charmante personne à mes côtés un petit regard complice de côté; il fallait bien comprendre mes derniers mots en ce qu'il y avait de cacher derrière, ou, tout bien évalué, de carrément explicitement déclaré. Comment les interpréter autrement que sous la forme du sous-entendu ? C'était le but recherché.

Come in if you want to Rock. Un peu has been comme enseigne, non ? Quoiqu'il en soit Aby semblait aux anges; pleine d'enthousiasme elle me désigna la boutique et je pus percevoir ses yeux pétiller. Une fois entrés, elle me lâcha rapidement et parti à la rencontre de tous les rayons de la boutique, les scrutant, piochant à droite et à gauche, gardant, rejetant... elle semblait complètement absorbée par son engouement pour les vêtements, tellement que j'eus l'impression qu'elle ne se souciait même plus de ma présence, ou de celle de quiconque d'ailleurs. Cette vision m'arracha un petit rire. "Bon, allons-y..." De mon côté je me mis à suivre les rayons et à m'attarder devant des choses plus ou moins extravagantes... Au hasard des vêtements mon visage se tordait soit en une moue de dégoût, soit en un sourire ridicule, ou encore je me mettais à rire devant les froufrous et autres clous excessifs de certaines tenues plus ou moins rétro, il est vrai.

Quelques fringues plus ou moins dingues sur le bras, je rejoignis les cabines d'essayage. La miss Wilson arriva à ma droite, avec une pile faramineuse de vêtements en tout genre sur le bras. Encore toute effervescente, elle m'adressa un clin d'oeil avant d'entrer dans la cabine côte à celle devant laquelle je me trouvais.
-- C'est à notre tour d'apparaître sous le feu des projecteurs ! Y a intérêt que tes tenues me fassent rêver Bradbury, où je porte plainte pour mauvaise assistance à personne en besoin de 24h très Rock !
Ces répliques avaient le don de m'arracher un sourire. T'inquiètes pas Aby, je suis au top de ma forme aujourd'hui ! Et si mes tenues ne te font pas encore rêver alors on trouvera un autre moyen pour que tu atteignes le septième ciel... Waoh, j'étais vraiment remonté aujourd'hui... Va falloir te calmer, Bradbury !

Pour le premier essayage, j'enfilai un pantalon droit sur lequel était tracées de larges bandes blanches et noires. J'enfilai une chemise violette et le haut de costume assorti au pantalon. J'ébouriffai un peu mes cheveux et me postai devant le miroir un instant. J'explosai de rire; pas de doute, je ressemblais à Beetle Juice ! Avec, certainement, un peu plus de classe et un côté beaucoup moins trash, mais j'étais assez fier de ma trouvaille. Un Beetle Juice sexy, on a peu la chance de voir ça dans son existence ! Tandis que je riais devant le miroir à l'intérieur de la cabine, je sentis de l'agitation à l'extérieur; sûrement la demoiselle avait-elle enfilé sa première tenue et attendait-elle que je sorte pour lui faire les plus beaux compliments du monde ? Alors, princesse, tu es prête à me montrer ce que tu as enfilé ?
Mais avant de voir ça, il fallait que je fasse quelques pronostiques : tenue sexy, ou extravagante ? Ça pourrait tout aussi bien être les deux cela dit... Mais vu l'estime que la belle a pour elle, je parierai plus sur le sexy ! J'ouvris le rideau et sortis, la tête pleine d'imagination.

_________________


Don't try t
o catch me,

I'll always
run faster
than you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé ”





more

MessageSujet: Re: Dance with me, little rock doll ♫ Aujourd'hui à 10:10

Revenir en haut Aller en bas

Dance with me, little rock doll ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.gossipworld :: It's like water off a duck's back. :: Encyclopédie de Gossip World :: Corbeilles à Rps :: Saison #1-