AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage





Abyjust a beautiful liar


★ MESSAGES : 260
★ ICI DEPUIS : 01/09/2010
★ POINTS : 104
★ LOCALISATION : Derrière les flashs

more

A propos de moi
ÉTOILES:
73/100  (73/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Jeu 11 Nov - 0:23

    Je n'avais pas faim. Je n'avais pas sommeil. Que faire alors ? Quelle solution trouver pour ne plus camberger et tourner en rond dans mon appartement, comme je le faisais depuis des jours ? J'étais dans un état lamentable. Triste. Mal coiffée. Pas maquillée. Livide. Fatiguée. Déprimée. J'arrête ici la liste car je pourrais encore y passer autant d'heures que j'ai passé à tournoyer entre mon salon et ma chambre ! C'est-à-dire beaucoup ! Je venais de décider qu'Alexander ne me gâcherait pas une soirée de plus. Je n'en pouvais plus de ruminer mes erreurs et ma solitude. Mais plus encore, je ne supportais plus la vision de mon chez moi. J'en était arrivée à un stade de saturation tellement avancée que j'avais presque la nausée à force de faire les cent pas. Il fallait donc que je sorte et que je trouve un vieux bar miteux où me cacher pour la soirée, histoire de laisser l'ivresse m'emporter tranquillement, en douceur ... Avec le peu de courage qu'il me restait, je filais à la salle de bains pour essayer de rattraper les dégâts causés par une semaine de manque de sommeil, de lumière et de nourriture. Finalement, une vingtaine de minutes plus tard, je fermai la porte de mon appartement vêtue d'un trench beige très british sous lequel je cachais une robe noire plutôt sexy. J'étais chaussée de grandes bottes noires qui renforçait un côté séductrice qui m'importait bien peu ces jours-ci. Enfin, j'affichais un visage au teint parfait, maquillée légèrement sauf pour les yeux, mis en valeur par un eye-liner qui donnait un regard qui ne pouvait pas passer inaperçu. Bref, seule ma mine maussade sans sourire marquait toute la déprime dans laquelle j'étais plongée.

    Le trajet jusqu'au Bronx se fit discrètement, en taxi. Je ne supportai pas les transports en commun ! Je trouvai très vite l'endroit que j'avais en tête depuis une petite heure maintenant : un vieux pub dont l'extérieur ne payait pas de mine mais dont l'intérieur était à peu près propre. Je filai droit vers le comptoir et m'assis sur un haut tabouret, les jambes croisées. D'un ton froid, j'hêlai le serveur qui essuyait des verres un peu plus loin :

      ▬ Un Whisky on the Rocks !

    Le garçon acquiessa et je rebaissai la tête vers la surface polie du bar. Ne supportant pas le reflet de mon visage, je posai mes coudes sur le comptoir et plongeai ma tête dans mes mains, fermant les yeux pour souffler un bon coup. Je n'avais qu'une chose à l'esprit : qu'il me serve ce foutu verre et qu'une tournée d'autres s'en suivent. Vite, très vite. C'est alors que je fus ramenée à la réalité par le vibreur de mon portable. C'était un sms de Shawn. *Oh non, pas lui ...* Pouffant légèrement, je lus le contenu du message : "Ca te dirait d'aller boire un verre ?". Alors que le serveur vint me déposer ma commande puis repartit vaquer à ses occupations, je réalisai à quel point il était dur de garder des apparences aimables en période de déprime. Je n'avais aucune, mais alors aucune envie de jouer les filles souriantes avec un garçon, simplement parce que je craignais que l'idiot en question ne balance mon petit secret. Après quelques secondes à réfléchir, je me dis que la journée ne pouvait pas être pire de toutes façons, et qu'il fallait absolument que Shawn garde pour lui ce qu'il savait. J'avalai donc cul-sec le contenu du verre devant moi puis répondit par sms : "Ok. Rejoins-moi au Glastonbury, Bronx.". Puis, décidant qu'un peu de courage supplémentaire serait le bienvenu pour supporter de garder une apparence souriante toute la soirée, je criai au serveur :

      ▬ Un autre !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Jeu 11 Nov - 1:25

Comme tout les jours , j'étaie enfermer chez moi , seul et encore seul. Je ne voulait voir personne. Comme tout les soir , je trainais dans les bar , enchainant les verre d'alcool. Ce matin , je me réveillait essayant de me rappeler ce que j'avait fait la veille au soir , le trou noir , comme maintenant chaque matin. C'est a 14h00 que je décidait d'aller prendre ma doucher et a 15h00 me servir un verre , mais finalement ne pas le boire. A 15h30 je suis toujours devant mon verre me demandant si je doit le boire ou non , je me dit « De toute façon ce soir je vais encore boire , alors un de plus ou un de moins » Je m'enchaina cul-sec le verre de Whisky. Le soir fut venue et j'allais dans le bar ou j'avais l'habitude d'aller , je m'ennuyait seul , je prit mon portable et regarda mon répertoire , quand je vit le numéro d'Abigail , je me dit que puisqu'elle est dans le même cas que moi , on pourrait boire un coup ensemble non ? Je lui envoya donc un message "Ca te dirait d'aller boire un verre ?" J'attendais ensuite en prenant un verre , quand mon téléphone sonna ensuite , je l'ouvrit et lis le message "Ok. Rejoins-moi au Glastonbury, Bronx." Je finit mon verre , au quel je n'eut le temps d'avoir finit juste avant et enfila un veste laissant sur le comptoir un billet de dix dollars. Je prit le taxi pour arriver au Glastonbury. J'entrais , quand je vit quelques minute après Abigail , je m'approcha de celle ci « Salut » lui lâchais-je. Avant de regarder le barmen et de lui demander deux verre de tequila.
Revenir en haut Aller en bas





Abyjust a beautiful liar


★ MESSAGES : 260
★ ICI DEPUIS : 01/09/2010
★ POINTS : 104
★ LOCALISATION : Derrière les flashs

more

A propos de moi
ÉTOILES:
73/100  (73/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Sam 20 Nov - 12:43

Quelques deux whisky plus tard, Shawn arrivait dans le bar. Il me saluait rapidement avant de commander deux tequilas au serveur. J'osais espérer que cette commande nous était destinée à tous les deux, et qu'il ne s'enfile pas les deux à lui tout seul, car dès qu'il avait prononcé le mot 'Tequila', ma gorge assoiffée ou plutôt mon esprit dans le besoin avait ressenti une irrépressible envie de cette boisson. Je me tournai alors vers Shawn, d'un sourire banal mais qui faisait toujours son petit effet pour paraître courtois. Puis rapidement, le serveur apporta les deux shots qui lui (ou nous) étaient destinés. Je décidai d'attendre patiemment la réaction du jeune homme, afin de savoir si je devais tendre la main pour prendre un verre ou pour appeler le serveur. Voulant combler le léger silence installé depuis une ou deux minutes, je balançai sans réfléchir :

    ▬ Alors quelles sont les nouvelles ?

Ok. Pas terrible pour lancer la conversation. Mais bon, après tout, je n'avais jamais dit que j'aimais ce garçon et que je m'intéressais à ce qu'il faisait ! La seule chose qui me préoccupait était que cette nuit, cette maudite nuit, reste un secret bien gardé. Entre lui & moi. Les deux seules personnes au monde au courant pour ma petite dérive passagère ...

F L A S H B A C K
J'ouvris les yeux avec difficulté, aveuglée par la lumière du jour qui filtrait par l'immense baie vitrée de la chambre. Mais quelle chambre ? Bon sang, et ce mal de crâne !! J'avais la tête au bord de l'explosion ! Sans compter cette espèce de fatigue incompréhensible. Mais avant tout, je devais découvrir où j'étais, car une chose était sûre malgré le brouillard qui envahissait mon cerveau : je n'étais pas chez moi ! Je tâchais alors de rassembler les morceaux du puzzle des évènements de la veille. Il me semblait, au fond de moi, que je m'étais bien habillée et maquillée hier soir, que j'étais même plus jolie. J'avais donc du me rendre à une soirée ... Mais que s'était-il passé ? Et chez qui avais-je pu atterrir ? Trop faible pour me relever et partir, je me glissai plus profondément encore sous la couette, la remontant même jusqu'au dessus de ma tête pour me protéger du soleil et de ses affreux rayons. Quand soudain, j'entendis la porte s'ouvrir en douceur et une voix retentir dans la pièce ... Je me cachais précipitemment sous les draps sans même savoir pourquoi, alors que cette voix d'homme s'adressait à moi. "Bonjour. Je suppose que vous allez beaucoup mieux que cette nuit, puisque vous avez la force de vous cacher !"
F I N F L A S H B A C K

Oui, cette fameuse nuit s'était révélé un vrai cauchemar pour moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Sam 20 Nov - 13:20

J’était arrivé dans le bar qu’Abigail m’avait dit de venir quand je lui avait envoyé un SMS lui demandant si un verre lui dirait… enfin un, pas seulement un verre. Je l’avais donc salué et avait ensuite commander deux tequila, une pour moi et une pour celle-ci. Elle se tourna vers moi me souriant. Puis pas la suite le serveur posa les deux verres sur le bar. Je poussai alors un verre, vers la jeune femme, car les deux verres étaient devant moi. « Tien, c’est pour toi…enfin…si tu en veux, sinon je bois les deux. » Dis-je en souriant. Je commençai alors à boire une gorgé. Quand elle me demanda après quelques minutes de silence. « Alors quelles sont les nouvelles ? » Les nouvelles ? Et bien tout va mal surement comme elle, on aimait tout les deux une personne qui en aime une autre. On est exactement dans la même histoire sur ce coup la. « Et bien surement comme toi. Rien de nouveau a part que je passe mes soirée dans des bars. Ah… et bien sur Chelsea et moi c’est fini logique. Et toi ? Même si sa doit être pareille. » En effet sa devait être pareille enfin je pence, je n’en sais rien. De plus de sa connaissant un de ses secret, peut être qu’elle consomme en ce moment.

F L A S H B A C K
Je la trouve incontiente avec une bouteille vide a coté et de la cam, je ne pu m’empêcher d’aller vers elle, pour l’aider. Je la prit donc comme je pouvait et je la mit a l’arrière de ma voiture. Et monta ensuite a l’avant pour aller le plus vite possible chez moi, le plus vite sans trop allez vite non plus. Sa y’est je suis arrivé dans l’immeuble, je monte ensuite a ma chambre avec elle dans les bras pour la mettre dans un lit. Voila elle était dans mon lit, je dormirais sur le canapé cette nuit. Le lendemain a 10h00 elle dormait encore, tandis que moi je sortais achetée un croissant pour que je mange, j’en pris donc deux au cas où elle en voudrait un. Je rentrais a 100h30 je la vit alors se mettre sous la couette quand j’entrais je m’exclama donc : «Bonjour. Je suppose que vous allez beaucoup mieux que cette nuit, puisque vous avez la force de vous cacher ! » Elle mit alors la tête au dessus de la couette « Vous ete qui ? »
F I N F L A S H B A C K

C’est cette matinée qu’elle ma fait promettre de garder le secret.

Revenir en haut Aller en bas





Abyjust a beautiful liar


★ MESSAGES : 260
★ ICI DEPUIS : 01/09/2010
★ POINTS : 104
★ LOCALISATION : Derrière les flashs

more

A propos de moi
ÉTOILES:
73/100  (73/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Sam 20 Nov - 15:53

Le fait qu'il pousse le verre en ma direction fut un immense soulagement et très vite, sans demander mon reste, j'avalai d'une traite son contenu. La sensation d'anesthésie que la téquila me procura fut très appréciable. Pendant ne serait-ce que quelques secondes, je m'étais coupée de tout ce qui m'environnait. Du Pub, de Shawn, de ces foutus remords ... Seulement, le problème de l'alcool, c'est qu'après l'oubli revient la terrible vérité, encore plus dur à réaccepter qu'à accepter. Voilà pourquoi vous buvez toujours plus. Pour multipliez ces micro-secondes d'anesthésie totale du corps et de l'esprit. Je revins donc à la réalité qui m'entourait et écoutai la fin de ce que disais Shawn, me demandant aussi ce qu'il y avait de nouveau pour moi et supposant que je me trouvais dans la même situation que la sienne. A vrai dire, même sans avoir écouté le début de son récit, je savais très bien de quoi il en retournait. Nous étions tous deux seuls, abandonnés par notre moitié qui avait rejoint le conjoint de l'autre. Ironie du sort, n'est-ce pas ! La seule petite chose positive, était que je pouvais enfin me saôuler avec quelqu'un d'autre que le barman de l'autre côté du comptoir !

    ▬ Eh bien je suis seule aussi. Je n'ai même pas assez de force pour prendre la peine d'allumer les lumières de mon appartement, alors aller en cours ou faire les courses on en parle même pas ... puis je hêlai en direction du serveur Deux autres !

J'avais besoin d'une nouvelle anésthésie due aux merveilleux pouvoirs de l'alcool. Besoin d'un choc violent dans mon système digestif pour ne plus penser à mon histoire avec Alexander et à ce fichu gentleman à qui je devais faire mille courbettes pour qu'il garde mon secret ... Comme je lui avais fait promettre ce fameux matin ...

F L A S H B A C K
Je ne pus m'empêcher de répondre d'un ton sec "Vous êtes qui ?" en faisant brutalement surface dans la lumière du jour. Dévisageant le garçon et son sourire appaisé, je jugeai rapidement que je n'étais pas tombé sur un psychopathe ou un pervers. Il avait du me raccompagner bien gentiment chez lui et à en juger par la place que je prenais dans le lit, Monseigneur m'avait laissé dormir seule. Un doute s'immissa alors dans mes pensées ... Et s'il savait ? Et s'il m'avait vu en possession de drogue ? Ce Gentil Monsieur irait sûrement tout rapporter, à la police ou pire ... à Gossip Girl ! D'autant plus que mes symptômes étaient ceux d'un habituel lendemain de défonce. L'entendant murmurer calmement un "Je ne vous veux aucun mal, je ne pouvais simplement pas vous laisser dans cet état et dans ce quartier mal famé.", je compris aussitôt que mes craintes étaient fondées. Je me relevais alors, me tins face à lui et le fixant droit dans les yeux, pour lui dire : "Vous ne devez rien rien dire ! A personne ! Jamais !"
F I N F L A S H B A C K

Déprimée d'autant plus à la réminiscence de cet affreux moment, j'avalais d'un seul trait les deux verres de téquila que le barman venait de poser devant nous à la seconde même. Je fermai les yeux un instant, profitant de la brulûre intérieure et du silence dans ma tête. Puis, lorsque la réalité refit surface, je tournai les yeux vers Shawn avant d'ajouter d'un air désolé et d'un ton désespéré :

    "Excuse-moi. Je contrôle pas vraiment quand je déprime ...

Je laissai alors s'échapper un soupir et plongeai mon visage dans mes mains, geste vain pour tenter d'oublier tout ce qui vous pourrit l'existence. Je voulais juste que cette solitude qui me rongeait cesse ! Que j'oublie son départ, mes erreurs, sa trahison ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Mer 24 Nov - 18:04

Je lui avait donné le deuxième verre de Tequila que le serveur m'avait servie. Je n'eut le temps de dire OUF qu'elle avait déjà fini son verre, moi qui voulait le faire m'était retenue, ne voulant pas le faire seul, mais en ayant vu celle ci le faire je me mit aussi a le faire. En effet il est vrais que quand tu bois tout d'un coup tu est ailleurs, tu ne pence a rien, tu est comme on dit ''a l'ouest'' mais ce qui est vrais aussi c'est que l'oublie n'est que de courte durée et donc la mémoire revient vite. Je repensa donc directement a la situation dans la quelle je suis, qui est d'ailleurs la même que Abigail. « Et bien je suis seule aussi. Je n'ai même pas assez de force pour prendre la peine d'allumer les lumière de mon appartement, alors aller en cours ou fait les courses on en parle même pas ... » Me répondit-elle quand je lui avait retourner la question de : quelle sont les nouvelle. Il faut dire que je comprend totalement, moi c'est pratiquement pareille. « Deux autres ! » demandais Abigail au barman, je souris. Quand le barman lui donna elle s'en quilla les deux cul-sec, « Excuse-moi. Je contrôle pas vraiment quand je déprime ... » Me dit-elle, je la regardait alors « T'inquiète ce n'est pas grave. » J'en commandais donc deux tequila a mon tour. Une fois que je l'ai eu je l'ai bu cul-sec encore une fois, le barman va surement nous prendre pour des alcoolique mais j'en est rien a foutre, ce que je veux c'est oublier. Quand je reviens enfin a la réalité je pensais alors au moment ou Abigail m'avait fait promettre de ne rien dire sur son secret. J'y pensais car la première chose que je voyais en étant revenu a la réalité était Aby'.

F L A S H B A C K

Elle m'avait demandé froidement « Vous êtes qui ? ». Si elle était dans ce lit, c'est parce que je l'avait vu avec cette drogue et cette alcool, je l'avais donc ramener chez moi et l'avais mis dans mon lit et moi j'avais pris le canapé. « Je ne vous veux aucun mal, je ne pouvais simplement pas vous laisser dans cet état et dans ce quartier mal famé. » lui repondis-je, c'est vrais, je ne pouvais pas, je n'était pas comme sa, ma personnalité fait que non... je ne pourrais pas. Elle se leva et se mis face a moi, me fixant droit dans les yeux, comme personne ne l'a jamais fait avec moi. « Vous ne devez rien rien dire ! A personne ! Jamais ! » Je ne contais rien dire, pourquoi faire sa. « Je ne vais rien dire, ne vous inquiétez pas. »

F I N F L A S H B A C K

Je pence que l'on va passer la soiré a se bourrer la gueule, on finira bourré c'est sur sa.
Revenir en haut Aller en bas





Abyjust a beautiful liar


★ MESSAGES : 260
★ ICI DEPUIS : 01/09/2010
★ POINTS : 104
★ LOCALISATION : Derrière les flashs

more

A propos de moi
ÉTOILES:
73/100  (73/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Sam 27 Nov - 0:04

Shawn avala également deux shots de tequila d'affilée et je sentis rapidement que nos deux corps se laissaient porter petit à petit par la chaleur de l'alcool. Nous nous détendions de plus, enchaînant les commandes sans penser au reste. Seule comptait l'envie de boire toujours plus, d'oublier toujours plus ... L'anesthésie habituellement momentanée dûe à la tequila, commençait à perdurer en nous, nous entrainant dans un autre monde. Et c'était tout ce que nous désirions après tout ! Un monde sans Chelsea, sans Alexander, juste nous deux riant bêtement sans prise de tête. Je ne m'étonnais même pas de la complicité qui s'était créé entre nous depuis quelques dizaines de minutes : j'étais dans un état presque second, je n'avais donc plus plainement conscience de la réalité. Je me sentais plutôt bien en compagnie de Shawn, ce qui était un comble aux vues de ce qu'il savait sur moi. Pourtant, tout dans notre conversation portait à croire que nous entretenions une excellente amitié !

    ▬ Je n'en reviens pas que tu aies pu un jour faire ça ! Avec ta gueule de premier de la classe, j'ai du mal à t'imaginer autrement que petit patron sans histoire ...
    ▬ Et encore, j'ai fait des choses qui t'étonnerait plus !

Regardez ça ! Nous voilà désormais racontant notre vie ! Qui l'aurait cru ? Moi pas en tous cas ! Et pourtant ... la vérité est là. Nous échangions des souvenirs, des anecdotes ... Il est bien connu que l'alcool amène aux confidences après tout. Et le pire de tout, c'était que je m'en fichais. J'y prenais même presque du plaisir ! Moi, si renfermée et secrète lorsqu'il s'agissait de mes sentiments, finissait par raconter ma vie à un inconnu et à trouver cela agréable !! L'alcool faisait de moi une toute autre femme, et je ne m'en rendais pas compte. Qui sait ce qui pourrait donc m'arriver dans un tel état ? ... J'allumai alors mon téléphone portable et cliquai sur le répertoire avant de montrer l'écran à Shawn ...

    ▬ Je l'efface lui, à condition que tu l'effaces elle ...

C'était un deal bizarre, probablement idiot, mais je n'étais pas en pleine possession de mes capacités intellectuelles ce soir. Et un geste aussi basique que celui-ci prenait une grande importance de mon cerveau ivre, comme si cet acte me libèrerait à tout jamais du poids d'Alexander dans ma vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Mer 1 Déc - 18:19

On était dans ce bar, a s'enchainer des verre de tequila, on prenait et encore, et encore... On ne pensait plus qu'a en prendre encore un autre et encore un autre, on ne pensait surtout plus a Chelsea et Alexander qui devait surement être ensemble. Il est vrais que l'alcool nous faisait effet au moment même, et que on est presque autre part, dans une autre planète, dans un autre univers, dans un autre monde, un monde meilleur sans problème, sans Chelsea, sans Alexander, sans eux deux. On riait, et riait encore tout en parlant. Le barman devait pencée qu'on etait de tres bon amis mais aussi des personne qui avait des problème vu tout les verre d'alcool qui nous avait servie.

« Je n'en reviens pas que tu aies pu un jour faire ça ! Avec ta gueule de premier de la classe, j'ai du mal à t'imaginer autrement que petit patron sans histoire ... » « Et encore, j'ai fait des choses qui t'étonnerait plus ! » On se confit maintenant des chose, enfin confier, on parle de nous même a l'autre, ce qui est plutôt bizarre. Enfin bon en même temps on n'est plus nous même, on est sous l'emprise de l'alcool. C'était plutôt cool de faire sa, de se parler, ce qui est moins cool c'est que l'on puisse le faire avec l'alcool.

Je la vit allumer son téléphone portable et ensuite me le montre je vit alors son répertoire avec le ''curseur'' sur Alexander et elle me dit « Je l'efface lui, à condition que tu l'effaces elle ... » Sous l'emprise de l'alcool, je ne pouvais rien refuser « Ok... C'est Ok ! » Je prit alors mon portable et je prit mon répertoire pour y voir le nom Chelsea accompagné d'un cœur comme : ''<3'' Et je cliqua sur supprimé, j'étais libérée maintenant le plus dire sera quand je serait de nouveau dans ce monde de problème et d'histoire compliqué, de l'oublier... !
Revenir en haut Aller en bas




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Jeu 30 Déc - 18:09

SUJET FINI
Suite soirée bientôt, maison Abi'
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé ”





more

MessageSujet: Re: Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis Aujourd'hui à 22:20

Revenir en haut Aller en bas

Misery loves compagny ft. Shawn A. Davis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.gossipworld :: It's like water off a duck's back. :: Encyclopédie de Gossip World :: Corbeilles à Rps :: Saison #1-