AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Prenons le large, rien que pour une nuit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage





Abyjust a beautiful liar


★ MESSAGES : 260
★ ICI DEPUIS : 01/09/2010
★ POINTS : 104
★ LOCALISATION : Derrière les flashs

more

A propos de moi
ÉTOILES:
73/100  (73/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Prenons le large, rien que pour une nuit ! Dim 17 Oct - 16:10

Je broyais du noir depuis quelques semaines. Tout avait commencé par l'accident avec Chelsea. L'affrontation en tant que telle ne m'avait pas spécialement dérangée, puisque j'étais une habituée des relations conflictuelles. Non, c'était plutôt la suite qui s'était révélée problématique. Transport en urgence à l'hôpital, plâtre, contusions diverses ... puis l'arrivée d'Alexander. J'avais beau avoir fait face comme je pouvais ce jour-là, je m'étais renfermée sur moi-même depuis que mon petit secret n'en était plus un. Je regrettais presque les fausses nausées matinales ! Mais plus que tout la solitude me rongeait. Je ne sortais que pour aller en cours. Je n'utilisais plus mon téléphone portable. Le frigo de mon appartement était tellement vide que je devais appeler un livreur pour chaque repas depuis quatre jours ! Je n'allumais même plus les lumières en arrivant, laissant seulement les réverbères de la rue m'apporter de quoi trouver mon chemin. Je restais assise sur mon canapé, blottie dans ma couverture qui était désormais ma seule et unique source de chaleur et de réconfort, à regarder à travers la baie vitrée toute la vie qui grouillait dans Manhattan et dont je ne faisais plus partie. Je pensais à ma mère. Tout le temps. Sans relâche. Regrettant tout ce que j'avais besoin d'entendre de sa part en ce moment précis alors que seul le silence me répondait. Alors que mon coeur empli de tristesse et de solitude s'acharnait à me faire sombrer dans la dépression, je me levai vers la cuisine, ouvris la porte du frigo qui m'éblouit par sa lumière interne. Je réalisai alors que je n'avais même pas conscience de ce que je faisais. Il était vide ! Je le savais pourtant ! Après un soupir désespéré, je me résolus à ne plus me laisser porter par le vide qui m'envahissait. Et je savais exactement ce dont j'avais besoin à ce moment précis ...

Je traversai alors la pièce et saisis mon portable pour la première fois depuis une semaine. Ignorant la tournée de nouveaux messages qui s'affichait, je fouillai dans mon répertoire à la recherche du numéro de Dewey, puis créai un nouveau message. "Besoin de toi pour m'évader un peu ce soir. Où est-ce qu'on peut se rencontrer ?" La lumière de mon téléphone se fit en veille et je retrouvai bientôt l'obscurité de mon appartement. Il fallait que je pense à autre chose, que j'arrête de me torturer l'esprit avec mes souvenirs d'enfance. Je n'en pouvais plus d'aller mal et de souffrir ! Et la délivrance arriva enfin ... par la lumière qui s'afficha sur l'écran de mon téléphone où je pouvais lire la réponse de Dewey. "Soirée privée sur yacht ce soir. Joins-toi à moi, tu auras ce qu'il te faut. Tarif habituel. Rendez-vous dans 30min. (le plan arrive par MMS)" Soulagée, mais tout de même pas assez heureuse pour sourire, je pris la direction de ma chambre. Une soirée privée de Dewey imposait une certaine classe et jamais je ne me serais autorisée à m'afficher en public dans un tel état de toute façon !

Exactement trente minutes plus tard, j'arrivai sur le lieu de rendez-vous. Le quai était bordé de plusieurs bateaux plus somptueux les uns que les autres, mais j'étais bien incapable de savoir lequel était celui sur lequel j'allais passer une bonne partie de la nuit. J'attendais donc les bras croisés. J'étais vêtue d'une robe blanche et dorée, cintrée à la taille et m'arrivant à mi-cuisse. Je savais qu'elle m'allait à ravir : je l'avais acheté quelques semaines plutôt dans une luxueuse boutique où j'avais absolument flashé sur elle et lors du passage en cabine, le résultat était éblouissant. J'avais donc simplement opté pour d'élégantes chaussures dorées à talons et une sacoche Chanel de même couleur. Alors que mes longs cheveux bouclés étaient soulevés par la brise nocturne, je marchai tranquillement vers les yachts acostés, curieuse de savoir quel nom leur avait été donné. C'était d'ailleurs plus un passe-temps qu'une véritable curiosité ! J'avais hâte de retrouver Dewey et qu'il me fournisse de quoi me rendre dans un état second. Peu m'importait les conséquences de cette soirée, seule l'oubli et le plaisir que j'éprouverais compterait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prenons le large, rien que pour une nuit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.gossipworld :: It's like water off a duck's back. :: Encyclopédie de Gossip World :: Corbeilles à Rps :: Saison #1-