AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Usual meeting.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Usual meeting. Mer 6 Oct - 12:00

« J'ai retiré plus de choses à l'alcool que l'alcool ne m'en a retirées »



06:03 pm – Appartement d’Alexis.
Citation :
« Tu m’offres un verre ? Rendez-vous à l’habituel (: »
Et d’un geste classique, elle refermait le clapet de son téléphone. Alexis et Nathanaël s’étaient rencontrés en soirée. Bien sûr, au départ ils n’étaient pas très bavards. Ils étaient tous deux assis au bar, l’un à côté de l’autre, enchainant les verres, enchainant les cocktails. C’était, en quelque sorte, son pêché mignon. Et il avait suffi de quelques verres – quatre, très exactement – dans le nez pour laisser place à une conversation, qui était par ailleurs, pas le moins du monde intéressante. Pourtant, petit à petit, une sorte de jeu s’était installé entre eux. Cela ressemblait fortement à un “Cap ou pas Cap ?”. C’était – par exemple – « Tu vois ce gars là-bas ? Essayes de dégoter son numéro. » Et si c’était gagné, c’était à l’autre de boire. Pas très amusant dans une toute autre ambiance me direz-vous, mais entre eux, c’était le pilier de leur dite amitié. Enfin, tout ça, c’était au début. Aujourd’hui, c’étaient dans les bars qu’ils se retrouvaient, et qu’ils se lançaient des genres de paris à la con. Parfois il y avait de l’argent en jeu, mais rien de très excessif. Et bien évidemment, le perdant continuait de boire. Sinon ce n’était pas drôle, pour eux. En la compagnie de Nathanaël, Alexis avait découvert une toute autre vision des choses. Son quotidien changeait radicalement. Et elle jouait double personnalité. Parce qu’avec lui, bien qu’ils ne connaissaient quasiment rien l’un de l’autre, ils s’appréciaient tout bêtement et se prenaient toujours très facilement au jeu. C’était à la fois étrange et attirant. Pour la première fois, elle découvrait une autre attitude de l’être humain. Dans le fond, c’était peut-être la raison pour laquelle elle retrouvait très souvent Nathanaël le soir, après une journée de faux sourire, de fausse joie. Avec lui, elle s’amusait réellement.

Dorénavant, elle faisait les cents pas dans son salon, réfléchissant à ce qu’elle porterait ce soir. Elle était rentrée des cours depuis un peu plus d’une heure et désirait quitter sa tenue du jour pour se fondre dans son autre personnage. Normal, me direz-vous, puisqu’avec lui, les choses se passaient différemment. Alexis quittait alors le salon pour sa chambre, une ampoule allumée au dessus de la tête. Elle dirigeait ses pas vers l’armoire pour y sortir ses vêtements de la soirée. Elle avait opté pour un dos-nu blanc et une petite veste noire à strass. C’était plutôt voyant comme tenue, mais c’était le but. Mais, pour finir dans quelque chose de plus banal, elle avait choisi un jean élargit sur le bas, ainsi que des talons pointus. L’ensemble, bien qu’il n’avait rien d’extraordinaire, lui donnait une allure plutôt classe, sans trop aller dans l’excès non plus. C’était à la fois simple et bien habillé. Elle ne faisait guère penser à quelqu’un de la haute, et c’était, d’un côté, voulu. Et puis, il fallait bien l’avouer, elle n’avait pas tellement besoin de le montrer puisqu’elle était plutôt connue à New York City. Enfin, c’était juste par son nom de famille qui était, quant à lui, très réputé.


09:36 pm – New York City.
Pour certains d’entre vous, cela peut vous sembler bien tard, mais pour les habitants de cette ville, c’était juste le commencement. Et oui, ne dit-on pas que New York est “la ville qui ne dort jamais” ? Ce n’était pas un rêve, mais bel et bien la réalité. Il était donc naturel qu’Alexis, ainsi que le reste des habitants, sortaient à cette heure-ci. La blondinette, marchait d’un pas précis en direction de son fameux lieu de prédilection. Cet endroit, c’était le “Dating Bars And Clubs”. C’était un bar qui se situait dans l’Upper East Side – c’est-à-dire, non loin de chez elle – dont la clientèle était bien souvent des étudiants de la haute société. Pour tout vous dire, ce n’était pas totalement vrai, puisque de nombreuses autres personnes pouvaient s’y rendre. Enfin, il suffisait de trouver le truc pour réussir à se faire inviter, mais ceci était valable autant pour ces mesdames que pour ces messieurs. Puis les dépenses étaient largement raisonnables autant pour Nathanaël que pour elle, alors pourquoi pas les autres ? Bref.

Quelques heures plus tôt, Alexis avait mangé, bien qu’elle n’était pas affamée, afin de ne pas se retrouver à jeun devant les nombreux verres qui l’attendaient. C’était une petite astuce pour tenir plus longtemps. Car ce qu’elle avait ingurgité imbibait l’alcool tout bonnement. Et puis, elle préférait toujours prendre ses précautions, car boire en compagnie de Nathanaël, c’était loin d’être juste que quelques verres, non, c’était jusqu’à ce qu’ils n’en puissent plus, dépassant parfois leurs limites. Il était arrivé, une fois, où Alexis avait fini par vomir dans les toilettes du bars. Mais dès ce jour, elle s’était jurée de ne plus recommencer. C’était une sorte de compétition, où l’on demandait de l’endurance, beaucoup d’endurance. C’est qu’il fallait tenir à tout cet alcool en plus. Et puis, il fallait relever tous les paris. Et si elle ne désirait pas aller jusqu’à décuver de nouveau dans les toilettes, il fallait simplement qu’elle en remporte un maximum.

09:58 pm – Dating Bars And Clubs.
« Une bière s’il vous plait ». Elle était – comme de nombreuses fois – arrivée en avance. Et, comme à son habitude, elle prenait une simple chope de bière afin de patienter, en attendant l’arrivée de son compagnon. Alexis s’était installée à côté du bars, sur une table de deux personnes. Elle ne pu s’empêcher de boire une première gorgée. Par la suite, elle reposa tranquillement sa chope et alla chercher son téléphone dans son sac afin d’y regarder l’heure. Sourire. Il ne devrait plus tarder. Alors elle accrocha son sac à sa chaise et prit une nouvelle gorgée. Elle commençait doucement. Elle savait qu’une fois qu’il serait présent, les choses se corseraient. Oh oui, et elle attendait cela avec impatience. Qu’est-ce qu’il lui avait préparé ce soir ? Elle n’attendait plus qu’une chose, c’était de le découvrir au plus vite.

_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Mer 6 Oct - 14:50



        ▬ Alexis & Nathanaël. »
          L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés..



Son téléphone sonnait depuis plusieurs minutes, lui rappelant qu'il avait un message qui attendait d'être lu. Nathanaël, lui était allongé dans son canapé ; Une bière à la main et une clope au bec. Il prenait un malin plaisir à consumé sa cigarette, et il buvait avec délicatesse sa bierre pour se délectait du liquide que contenait la petite bouteille. Il aimait beaucoup la bière, c'était pour lui le commencement d'une soirée qui terminera bien arrosé. Alors il souriait comme un enfant attendant que la nuit arrive, pour partir dans l'excès et la débauche.. Son téléphone quant à lui s'était arrêté de sonner et ce fut à ce moment que Nate décida de lever ses fesses du canapé, l'air dépité, et d'aller récupérer son téléphone sur le meuble à quelques mètres de sa position initiale. Dans le genre, flemard il avait sans doute gagné la palme d'or. A la lecture de son message, il eu un léger rire et lança son portable sur le canapé, puis il partit dans sa salle de bain, bière à la main et clope au bec. Le message n'était pas un message venant d'une de ses anciennes conquêtes et qui en redemandait comme toujours. Ce message était celui qu'il attendait et qui lui anonçait une excellente soirée en compagnie d'Alexis, une belle blonde qui buvait autant que lui et avec qui il était persuadé de passé une soirée divertissante. Alors ce n'était pas n'importe quel message et ce n'était pas non plus n'importe quel blonde ! Alexis était du genre plutôt canon et d'une élégance exquise, il était donc en très bonne compagnie.

Dans sa salle de bain, Nathanaël s'habillais avec un pentalon à pince noir et une chemise blanche, légèrement ouverte sur sa peau nue. Il prit que quelques minutes à se coiffé, laissant comme toujours ses cheveux faire ce qu'il voulait de lui. Une fois prêt et surtout bien avant l'heure de partir il se réinstalla sur son canapé et ralluma une cigarette pour faire passé le temps. Il avait finis sa bière dans sa salle de bain et l'avait laissé sur l'un des meubles de celle-ci, tant pis. Le temps semblait être long, ce fut quelques minutes après s'être posé qu'il se leva et partit de chez lui. Le jour s'était adoucit pour bientôt faire place à la nuit et Nate déambulait dans les rues, les mains dans les poches. L'air détendu, un regard ravageur il ne manquait pas de repéré les jolies filles qu'il remarquait ici & là. Oui, on ne change pas les habitudes d'un Don Juan, bien qu'il avait décider de ne pas succombé à utilisé son charme sur l'une d'elle. Il avait quelqu'un d'autre à rejoindre ce soir. Finalement le temps passait à vive allure et la lune était à present haute dans le ciel, l'obscurité était repoussé grâce aux lampadaires, et tout les jeunes étaient de sortit à présent. Les bars commençaient peu à peu à se remplir et la nuit pouvait enfin commencé. Le terrain de jeun préféré de notre Nate adoré. La nuit était à lui..

Il était près de 10h00 lorsqu'il pénétra au Dating Bars and Clubs. L'endroit habituel des deux jeunes gens, qui venaient se confronté aux joies de l'alcools. Il repéra une jeune femme, d'une élégance presque naturel et il su que ce n'était autre que la jolie Alexis qui l'attendait sagement en sirotant une bière. Cependant il n'alla pas tout de suite la rejoindre, dans un premier temps il partit au comptoir et y commanda plusieurs verres de tequila, des cocktails à base de vodka et quelques kir royal, pour le commencement. Oui, ce n'était que le début d'une longue soirée, alcoolisé. Un sourire arborait ses lèvres, il désigna au serveur la table où il devrait servir les boissons puis il s'éloigna du comptoir avec deux coktails à base de champagne. Les deux verres en mains, il se dirigea lentement vers la table où était assise Alexis.
▬ Puis-je vous offrir un verre, Mademoiselle ? » Il n'attendit pas la réponse de la demoiselle, qu'il s'était déjà installé à sa table posant les deux verres sur la table. Tout souriant, il était prêt à remporter la partie de ce soir et à remporter chaque défis de la jeune femme. Il y avait entre eux seulement ce jeu qui les unissaient et c'était grâce à leur penchant pour l'alcool qu'ils avaient sympathisé et qu'aujourd'hui ils se retrouvaient encore, pour jouer. La personnalité de Nathanaël était différente à celle d'Alexis, mais ils s'en contre-fichait que ça soit compatible ou pas, ils étaient là. L'un en face de l'autre, prêt à rire et à profiter de ce que pouvait lui apporter l'autre dans cette ambiance. Nate regardait Alexis, le sourire toujours sur les lèvres, dragueur comme à son habitude. ▬ Content de te revoir Alexis. J'espère que tu es prête à boire ? Je ne t'épargnerai pas ce soir ! » Il avait rit ; il n'était pas sérieux ou presque pas. Il ne voulait pas non plus qu'elle se retrouve complètement ivre, comme la plupart du temps d'ailleurs, quoi que c'était souvent marrant pour lui. De plus l'alcool fait souvent faire des choses qu'on ne veut pas forcément.. Sacré Nate. Il porta alors son cocktail de champagne jusqu'à ses lèvres et y but une grande gorgé, savourant dans sa bouche tout le mélange du délicieux mélange. Il eut un moment de réfléxion et avant de reprendre une seconde gorgé, il décida de porter un toast : ▬ A nos verres, toi et moi. » Et dans un second rire il fit claqué son verre contre celui de la blondinette et but une nouvelle fois d'un trait le liquide qui dansait à présent dans sa gorge.

Quelques instants plus tard, une fois qu'il avait posé son verre vide sur la table, le serveur arriva avec un plateau pleins de verre remplis de toute sorte de substance liquide. Nathanaël se leva et rapprocha une deuxième table près de celle ou ils étaient installé, là le serveur y déposa tout les verres qu'avait commander Nate quelques minutes plus tôt. Il remercia le serveur qui repartit aussitôt au comptoir. Notre bel alcoolique, reprit place sur sa chaise et lança un regard plein de défis à son amie face à lui. Il était temps de commencé à jouer. Nate commençait déjà à avoir la gorge sèche.. Il attrapa six shooter accompagné de leur tradionnel citron.
▬ Trois chacuns d'un trait comme d'habitude pour commencer doucement mais surment notre petit rituel ? » Ce n'était pas vraiment une question, soit-elle buvait comme toujours, soit-elle buvait autre chose alors ça revenait à peu près au même. Il fallait tout d'abord boire quelques verres avant de pouvoir donner des défis à la con qui par la suite serait beaucoup plus amusant. Nathanaël prit l'un des petits verres, il le leva et fit un clin d'oeil à Alexis puis il le porta à ses lèvres et le but d'un trait. Il en frissonna, sentant la chaleur du liquide traversé tout son corps il termina avec une légère grimace qui disparaitra quelques verres plus tard. Nate n'entendit pas une minute de plus et enchaîna les deux autres verres pour ensuite prendre le citron et le mettre entre ses lèvres, l'emprisonnant de ses dents. Quelle douce et terrible sensation à la fois. Son regard se porta vers Alexis, il adorait l'observer quand elle commençait à boire c'était un vrai régal pour les yeux du jeune homme. Alexis n'était pas l'une de ses Elites à être coincé et à ne voir que la haute société, elle en avait dans la tête et elle était beaucoup plus dévergondé qu'il ne l'avait cru la première fois quand il l'avait vu. Il l'appréciait beaucoup pour ça, également. Maintenant la soirée pouvait commencer, une nuit folle attendait les deux jeunes gens.
Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Usual meeting. Mer 6 Oct - 18:25

Elle attendait certes, impatiemment, mais réellement sagement. Pourtant, elle ne s’empêchait pas de garder un œil rivé sur la porte d’entrée du bar qui s’offrait clairement à elle. Les aiguilles tournaient encore et encore, tandis que le bar se remplissait de plus en plus. Et la blondinette restait là, finissant de siroter sa bière. Elle en était arrivée au fond de sa chope lorsqu’un visage familier pénétra dans le bar. C’était bel et bien Nathanaël. Et bien évidemment, toutes les occasions étaient bonnes pour bien s’habiller, et son cas n’y faisait pas exception. Il s’était vêtu en parfait gentleman. Pantalon à pince noir, et chemise blanche dont quelques boutons du haut manquaient histoire de laisser son torse imberbe à la vue de toutes. Alexis n’avait jamais nié son charme mais n’y avait pas non plus porté une aussi grande attention que d’autres. Non, elle n’était pas avec Nathanaël ce soir pour finir comme beaucoup d’autres, mais simplement pour s’éclater. Oh oui, elle savait qui il était, pour ça, il ne lui avait jamais manqué de ne pas lui en parler, mais elle s’en fichait royalement. Il pouvait être le pire des salauds, tant qu’avec elle, il se comportait bien et qu’elle pouvait s’amuser en sa compagnie. Enfin, ça, c’était son discours lorsqu’elle avait encore les idées claires. C’est sûr qu’après plusieurs verres dans le nez, elle ne s’était jamais refusée une pensée déplacée à son propos.

Quoi qu’il en soit, Nathanaël était donc présent à son tour. Mais il ne regagna pas du tout de suite la table où elle s’était installée. Non, au lieu de cela, il s’était dirigé vers le bar afin de commander quelques verres pour préparer cette soirée. Comment s’annonçait-elle ? Seul le destin le lui dira. Elle verrait sans doute par elle-même la tournure des choses, bien qu’elle mourait dore et déjà d’envie de connaître la suite du programme, et ce, avant même qu’elle vienne la rejoindre. « Puis-je vous offrir un verre, Mademoiselle ? » Elle avait relevé la tête en entendant ces mots, mais la rabaissa aussitôt suivant du regard son compagnon qui venait de s'asseoir à son tour. « Comment refuser à une si belle offre ? » Sourire. Elle se prêtait au jeu, de la même façon, sur le même ton que lui. La partie venait, en effet, de commencer. Par ailleurs, quand décidaient-ils qu’elle était finie ? Peut-être quand l’heure annonçait le départ. Quoi qu’ils pouvaient toujours continuer dehors, s’invitant l’un chez l’autre. Non, l’arrêt immédiat du jeu s’annonçait lorsque l’un d’entre eux avait plus qu’atteint ses limites. C’était aussi bête que le jeu en avait l’air. Mais c’était aussi ça la jeunesse, faire les cons, simplement. « Content de te revoir Alexis. J'espère que tu es prête à boire ? Je ne t'épargnerai pas ce soir ! » La blondinette avait reçu avec joie le verre que lui avait offert Nathanaël. Et elle n’avait pas encore bu une gorgée de celui-ci qu’il commençait déjà à s’adresser sur cet éternel ton de dragueur. Il ne s’arrêtait donc jamais celui-là. Sourire. « T’en fais pas, ce soir, c’est moi qui vais remporter la partie ! » Et de son rire d’enfant, elle s’apposait sur le sien. Juste après cela, il porta son verre à ses lèvres pour y boire une première gorgée, puis deux. C’est ensuite qu’il ajouta « A nos verres, toi et moi. » avant de trinquer avec le verre d’Alexis. Tous deux prirent une gorgée, l’un plus où moins important que l’autre. C’était chacun son rythme, pour l’instant, et la jeune fille n’avait pas encore dis son dernier mot « Normalement on doit trinquer avant de boire ! » Elle lui fit une petite moue avant de porter une nouvelle fois son verre à ses lèvres pour le vider d’une traite.

Quelques minutes plus tard, de nombreux verres pleins s’étaient retrouvés sur la table d’à côté que Nathanaël avait volontairement rapprochée de la leur. C’était sa tournée. Et Alexis ne pu s’empêcher d'écarquiller les yeux en voyant tout ce qu’il y avait. Bon d’accord, ce qui était certain c’est qu’ils finiraient tous vides dans peu de temps, mais elle n’aurait jamais pensé qu’elle était capable de boire autant. D’ordinaire, les portions venaient séparément, et là, elle se rendait enfin compte de la descente qu’elle pouvait avoir. Et bien évidemment, il se trouvait sur cette table, leur très célèbre rituel : six shot accompagnés de leur lamelle de citron. Elle dévorait déjà cet instant des yeux. « Trois chacun d'un trait comme d'habitude pour commencer doucement mais surement notre petit rituel ? » lâcha-t-il en les amenant sur leur table. Sourire. C’était un petit défi, certes, mais comme il l’avait précisé, c’était pour commencer doucement. Et comme par habitude, Nathanaël faisait le premier pas. Il enchaîna donc les trois shots à une vitesse fulgurante, terminant par croquer dans la lamelle de citron. Et comme toutes les autres fois, ça se terminait sur une petite grimace qui la faisait toujours autant rire. Enfin, c’était à son tour « Eh bien, c’est parti ! » La blondinette saisit à son tour l’un de ses trois shots et le porta à sa bouche. Elle releva la tête en arrière afin de faire couler le liquide plus facilement dans sa gorge. Mais contrairement à Nathanaël, qui lui, ne faisait qu’une grimace à la fin, elle, c’était à chaque verre. Et c’était le genre de grimace qui l’amusait lui aussi. Et dans ces moments là, Alexis n’avait plus autant de classe qu’elle le laissait paraître. C’était en tirant la langue et en secouant la tête, comme si elle frissonnait qu’elle révélait ses grimaces. « Et de un ! » Les deux autres qui suivirent passèrent beaucoup mieux. En effet, sa gorge était dorénavant réchauffée par le liquide et avec l’ambiance du bar, elle avait déjà des bouffées de chaleur. Puis, pour finir sur ces trois shots, elle réserva exactement le même sort à son citron que Nathanaël.

Il est clair qu’elle pouvait paraître plus dévergondée que d’autres nénettes de son âge, ou encore, de sa classe sociale, mais d’un côté, elle ne passait non plus pour une salope ? C’est vrai qu’elle ne véhiculait pas forcément la meilleure image d’elle dans ce genre de moment, surtout en ajoutant à cela, les défis qu’ils se lançaient, Nathanaël et elle. Enfin, c’était le genre de question qu’elle se posait lorsqu’elle essayait d’imaginer la scène d’un œil extérieur. Mais heureusement pour elle, l’alcool était présent et ainsi, ses troubles passaient souvent aussi vites qu’ils étaient arrivés. Et les choses sérieuses pouvaient commencer « Tu vois la fille là-bas ? » demanda-t-elle tout en montrant du regard, d’un léger haussement de tête, l’endroit où elle se trouvait. Il s’avérait que cette fille devait avoir leur âge. Elle était plutôt grande, mince, aux cheveux longs, raides et châtains. Oh oui, elle plairait sûrement à Nathanaël. « Dégotes son numéro de téléphone. » Sourire. Un petit clin d'œil de leur première rencontre. La première fois, c’était Nathanaël qui le lui avait lancé ce défi. Ce soir, elle allait se venger… En fait, c’était surtout pour lui rappeler leur première fois.

_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Mer 6 Oct - 19:41



▬ Comment refuser à une si belle offre ? » Nathanaël avait souris à Alexis alors qu'elle accepté son offre bien qu'elle n'avait pas vraiment le choix. Il avait déposé les verres sur la table et à présent il laissait ses yeux s'offrir un petit plaisir à regardait la beauté de la Blondinette qui se trouvait face à lui. Le début de cette soirée s'annonçait doux mais très vite notre Don Juan exprima son envie de jouer et surtout de gagner à Alexis. Il savait qu'elle n'était pas du genre à se laisser faire et qu'elle était plutôt persévérante, repoussant chacune de ses limites. Nathanaël espérait qu'elle aller être une concurente de taille, mais il ne se faisait pas vraiment de soucis à ce niveau. Il commençait à la connaître à force d'échanger des verres durant de longues heures. Tout ce passé autours d'un verre, il était rare qu'ils se retrouvent hors de bars et ce n'était jusque là jamais arrivé encore. De son naturel dragueur il était évident pour lui qu'il avait eu souvent des idées derrières la tête envers Alexis, mais il était alors resté très respectueux ce qui était rare. Elle avait pu lui montrer qu'elle n'était pas n'importe qu'elle jeune femme et qu'elle n'était pas du genre comme les autres à être pendu à son coup. Il s'était alors résigné à la voir autours d'un verre et non pas au réveil dans son lit et à son plus grand étonnement il n'avait pas été persévérant. Il avait été sage, pour une fois. ▬ T’en fais pas, ce soir, c’est moi qui vais remporter la partie ! » En plus de ça elle était sur d'elle. Cette jeune femme intéressait de plus en plus Nathanaël et bien entendu il ne la laisserait pas gagner cette fois et il ne jouerait pas les gentlemans par principes. Ce soir il allait en faire voir de toute les couleurs à la Blondinette, et il était déjà en ébulition. Il retournait un peu en enfance, à ce donner des gages et rires du ridicule de l'autre, sauf qu'à présent il était adulte et qu'il y avait de l'alcool en prime. Il rependa un instant à son enfance lorsqu'il écoute le rire de son amie. Il n'avait pas eu une belle enfance, mais il essayait de garder les meilleurs souvenirs en tête, alors il se mit à sourire bêtement à son passé d'enfant perturbé. Il s'échappa de son passé, lorsque les verres s'entrechoquèrent et qu'il porta instinctivement son verre à ses lèvres. ▬ Normalement on doit trinquer avant de boire ! » Elle n'avait pas tort, mais son envie de boire avait été plus forte que lui. Il la regardait d'un air amusé lorsqu'elle fit une petite moue, pour finalement terminer son verre. Elle était toujours en pleine forme, et c'était une bonne chose. ▬ Ma soif ne pouvait attendre, mieux vaut tard que jamais ! » Il se mit à sourire tout en cherchant des yeux un serveur dans la salle, suceptible d'être celui qui allait apporter les verres tant attendu par Nate. Il se languissait aussi de voir l'expression du visage d'Alexis lorsqu'elle verrait le nombre de verres qu'il avait commencé pour un début de soirée.

▬ Eh bien, c’est parti ! » Ce fut les premières paroles de la jeune femme qui signifiait que le jeu venait de commencer et qu'il était temps de laisser parler nos lèvres. Nathanaël, lui avait déjà terminé ses trois shots tandis qu'Alexis commençait à peine à prendre le premier verre. Le premier était toujours un réel amusement pour le jeune homme. Alexis faisait toujours une tête remarquable lorsqu'elle prenait son premier shot de la soirée et c'était un vrai spectacle aux yeux de notre Don Juan. D'ailleurs, l'expression du visage de sa compagne ne se fit pas attendre et un rire s'échappa des lèvres du garçon. Il n'était pas vraiment moqueur, mais celà signifié toujours que la soirée pouvait enfin commencer et il ne s'en lassait jamais. De plus, il connaissait la Alexis sous un autre jour, elle devait être, selon lui, différente de ses jours habituels où elle devait bien apparaitre et ne pas se laisser allé. Du moins, il la voyait ainsi en dehors de ce bar où il la retrouvait souvent depuis plusieurs jours. ▬ Et de un ! » Les deux autres passèrent mieux que le précedent et une fois les six verres vides Nathanaël resta silencieux et observa avec attention les réactions de la jeune femme. Oh il savait pertinemment qu'elle n'allait pas abandonné dès les trois premiers verres qui étaient leur petit rituel de commencement. Là, elle s'empressa de lui donner son premier défi de la nuit et Nathanaël aimait toujours les premiers défis, c'était les plus futiles et les plus amusant également de plus il annonçait la soirée. ▬ Tu vois la fille là-bas ? Dégotes son numéro de téléphone. » Il eut un petit rire, en regardant dans les directions indiqué par Alexis. Il y avait cette fille aux cheveux châtains et qui semblait plutôt agréable. Il repensa alors a leur première rencontre et au premier défi qu'il lui avait lancé, par une nuit semblable et c'était une fois qu'elle avait réalisé son premier défi qu'il comprit qu'ils se retrouveraient souvent autours d'un verre à faire les cons. Lui qui avait cru qu'elle n'était qu'une gosse de riche, tourmenté par une vie trop pleines de friques et qui noyer son chagrin d'amour dans un verre d'alcool. Il s'était fort heureusement trompé sur cette personne, et il en était bien content à l'heure d'aujourd'hui.

Notre Don Juan, haussa les épaules et il se leva avec beaucoup de classe comme toujours. Lentement il s'avançait vers le demoiselle en question et ses amies autours d'elle put très vite appercevoir que le beau brun s'avançait vers elle. L'une d'elle chuchota à l'oreille de la future conquête de Nate et celle-ci se retourna vers lui. Il se mit à lui sourire. Finalement il lui murmura quelques mots à l'oreille.
▬ Je crois que je n'ai jamais vue une beauté pareille.. » Elle se mit à glousser tandis que ses copines étaient bouches bées, spectatrices de la scène qui se déroulait sur leurs yeux. En premier temps, l'inconnue se mit sur sa réserve et tenta de tourné les talons, cependant il était hors de questions qu'elle lui tourne le dos. Avec une douceur exquise, il lui attrapa le menton et laissa son souffle se perdre sur ses lèvres. Très vite elle perdit ses moyens et tenta de faire une phrase complète, ce qui fit rire intérieurement Nathanaël. Il trouvait ce genre de fille, d'une pathétique.. ▬ Je.. Je m'appelle Iza et toi ? Tu as besoin de quelques choses ? » Elle se ridiculisait et Nathanaël se tourna vers Alexis lui faisant une mine désespéré, puis il reporta son attention sur cette dénommé Iza dont il se fichait complètement de son prénom et de son existance d'ailleurs. Elle était peut-être jolie, mais trop coincé à son goût ! ▬ Tu auras l'honneur de connaître mon prénom, si tu me donnes ton numéro ? » La première chose que fit la jeune femme fut de regarder ses copines, qui quand à elle dévorer Nate des yeux et à ce moment là elle se retourna et écrivit son numéro sur un bout de serviette. Une fois qu'elle le donna au jeune homme, celui-ci lui fit un clin d'oeil et tourna les talons en direction de sa table. Il du se frayer un chemin à travers la foule pour finalement reposer ses fesses sur sa chaises.

▬ Ce n'était vraiment pas un cadeau celle fille. Jolie mais trop coincé avec ses potiches en guise de copine. Tiens son numéro ! » Il poussa la serviette sur la table avec un sourire de vainqueur sur les lèvres. Elle devait boire et elle avait à sa disposition le choix de l'alcool dont elle avait envie pour ce premier défi gagner par le jeune homme. Pendant ce temps, il réfléchissait à quelque chose d'amusant pour la mettre dans l'ambiance. Il y avait un bruit de fond de la musique, mais l'ambiance n'était pas encore à son comble.. Là une idée lumineuse traversa le cerveau de Nathanaël. ▬ Dis moi Alexis. Serais-tu capable de monter sur le comtoir et de mettre le feu de n'importe quelle manière, évidemment.. » Il ne la quittait plus des yeux. Il voulait savoir si elle était prête à faire n'importe quoi pour un stupide jeu, si elle n'avait aucune limite. Nathanaël lui avait laissé le libre choix de mettre l'ambiance comme elle le souhaité, elle avait carte blanche mais il fallait absolument que l'ambiance se réchauffe. D'une voix douce, il lui souffla : ▬ A toi de jouer.. »


Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Usual meeting. Mer 6 Oct - 22:06

« Ma soif ne pouvait attendre, mieux vaut tard que jamais ! » lui avait-il répondu à sa petite pique. Il restait là, à la regarder, à s’exprimer sur un ton très joueur. Il jouait avec elle tout bonnement. Peut-être que d’ordinaire Alexis l’aurait envoyé sur les roses, et encore plus si cela avait été une autre personne, mais là, face à Nathanaël, et légèrement touchée par son charme, elle ne pouvait s’y résoudre. Et puis, dans cette situation, elle était plus euphorique que rancunière. Et puis franchement, boire avec de trinquer, elle s’en balançait royalement. C’était juste une petite remarque, une petite pique qu’elle s’était sentie obligée de lui lancer. Ce n’était même plus forcé, ça sortait tout seul. Et ça, c’était son caractère. Coriace la petite. Et dire qu’il croyait sincèrement qu’il allait gagner cette partie ? Il se mettait le doigt dans l'œil, ça c’était certain. Bien qu’elle s’était imposée sa propre limite : celle de ne pas vomir, elle continuerait aussi loin que possible jusqu’à ce qu’il lui supplie d’arrêter !

Et s’enchaîna ensuite les shots, et le plus important, le défi.

Il n’avait simplement pas répondu à proprement parlé au défi que le lui avait lancé Alexis mais s’était simplement levé de sa chaise. Alors, un sourire apparu sur les lèvres de la blondinette. Oh oui, un sourire machiavélique, mais aussi victorieux. Et puis, un peu de fierté aussi dans ce qu’allait faire son compagnon. Très désireuse de ce spectacle, et envieuse de s’en délecter, Alexis avait simplement posé les coudes sur sa table et s’était servie de ses mains pour y reposer sa tête. Désormais, son regard n’était tourné qu’en direction d’une seule et unique personne : Nathanaël. Et ce sourire qu’on ne pouvait lui arracher… Enfin bon, d’un autre côté, c’était que c’était un peu salaud ce qu’ils faisaient tous deux : chauffer, allumer, faire espérer, et j’en passe. Oh oui, c’était mal, mais ils s’en délectaient, ils en avaient besoin. Peut-être que dans le fond, ils ne valaient pas mieux que ces personnes présentes ici, mais ça faisait tellement du bien d’en dire du mal. C’était ça, l’être humain. Et c’était dégueulasse.

Cependant, Alexis n’avait pas du tout eut vent de la conversation qui se passait sous ses yeux. Mais à en regarder les filles qui tournaient autour de Nathanaël de la sorte, elle s’en doutait fortement. Elle pouvait les voir glousser, au point de les imaginer. Et elle le regardait s’approcher de sa victime, voir ses lèvres bouger, sûrement pour demander la raison de sa venue vers elle. Il jeta aussi un regard désespéré en direction d’Alexis, ce qui la fit plutôt rire. « Mauvaise pioche » lâcha-t-elle. Mais s’en était d’autant plus drôle. Bien que la proie avait été facile… C’était certainement gagné d’avance. Néanmoins, elle ne put s’empêcher de lâcher un soupir. Un soupir qui voulait tout dire. Elle observait ces pimbêches, totalement aux pieds de Nathanaël. Pauvres filles. C’est pas comme ça qu’elles arriveront à l’avoir. Oui, parce que même si Alexis ne connaissait pas très bien Nathanaël, elle savait pertinemment ce qu’il le faisait craquer : les filles du genre à le repousser.

Quelques secondes après, il était revenu à ses côtés « Ce n'était vraiment pas un cadeau celle fille. Jolie mais trop coincé avec ses potiches en guise de copine. Tiens son numéro ! » Sourire. N’empêche qu’à cet instant, Alexis ne se reconnaissait plus elle-même. Elle était passée d’une jeune fille plutôt abordable à une vraie peste. C’était amusant. Nathanaël était le seul à la connaître sous cet angle. Elle s’était créée ce personnage grâce à lui, dans un sens. D’un bref signe de tête, la blondinette récupéra la serviette que venait de lui passer Nathanaël avant de la jeter en l’air. C’était juste de quoi prouver la capacité à Nathanaël de récupérer un numéro, mais une fois la chose réussite, elle n’en avait plus rien à foutre. Bref; Elle avait finalement perdu. Et comme bonne perdante qu’elle était, Alexis dû faire un choix parmi ces nombreux alcools qui s’offraient à elle. Allez, optons pour son préféré : “un bikini”, de la vodka, du rhum blanc, un peu de lait et du citron. Elle en but une petite gorgée. Elle se doutait bien que pendant ce temps là, il lui réservait quelque chose « Dis moi Alexis. Serais-tu capable de monter sur le comptoir et de mettre le feu de n'importe quelle manière, évidemment… » En guise de réponse, elle ne put s’empêcher de se mordiller la lèvre inférieure. Petit moment de réflexion. Oh et oui, elle s’était jurée de ne pas perdre, et effrontée comme elle était, elle pouvait très bien le faire. « A toi de jouer.. » souffla-t-il. Mais d’abord… « Ok, mais tu vas m’en mettre une bonne à la “Klaxons” dans le jukebox » lança-t-elle, lui lançant une pièce invisible – de quoi payer le jukebox – Puis la blondinette se dirigea sur le comptoir qui se trouvait à côté, en emportant son verre à martini avec elle. Nathanaël avait le choix de la musique, tant que c’était du bon, et pendant ce temps là, Alexis était montée sur le comptoir, chose un peu difficile à cause d’une de ses mains prises et de ses talons en guise de chaussure. Heureusement, un jeune garçon s’était trouvé présent pour l’aider à grimper. Décidément, tous des imbéciles. Sous le rythme de la musique, la blondinette commença à se déhancher, tout en faisant attention à ne pas renverser son verre. Et entre chaque blanc des paroles, elle en profitait pour boire une nouvelle gorgée. Oui, elle faisait du play-back, un truc vieux comme le monde y chauffer encore plus la salle. Et ça marchait. En tout cas, pour ceux qui se trouvaient à côté du comptoir. Elle se doutait bien que dans leur petite tête, ils la voyaient comme une stripteaseuse, mais rien à foutre, elle était là pour gagner son pari. Et ceci dura le temps de la chanson, soit entre trois et quatre minutes. Peu après, elle revint auprès de Nathanaël, finissant sa dernière gorgée sur la route. Elle effleura le visage du garçon, fière d’elle, et se rassit à ses côtés. « Quelle bande de connards ceux-là » dit-elle tout en dénonçant du regard la troupe de gars qui se trouvaient toujours au comptoir. Bref, au final, elle avait gagné, elle aussi. Mais il y avait été fort, contrairement à elle. « C’est à toi de boire, il me semble. » Et elle lui souriait, l’air toujours aussi fière de sa personne. Et maintenant, place à la réflexion. Un petit instant, avant de reprendre « Ok, alors, je te laisse l’embarras du choix de la fille à draguer. Et… » Pause. Alexis rapprochait son visage de celui de Nathanaël, ne décrochant pas une minute son sourire avant de lui murmurer « Tu dois te prendre une baffe. » Elle s’écarta aussitôt, lui adressant un petit clin d'œil.

_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Lun 11 Oct - 15:33



Nathanaël attendait patiemment qu'elle relève le défi qu'il lui avait lancé. Il y allait plutôt fort dès le début et c'était pour lui un vrai plaisir d'observer la Blondinette repousser ses limites et ce qu'elle était en dehors de ce bar où ils se retrouvaient ! Il voulait qu'elle lui en mette plein les yeux et c'était ce qu'elle faisait à merveille, elle était douée. ▬ Ok, mais tu vas m’en mettre une bonne à la “ Klaxons ” dans le jukebox » Il s'était levé tout naturellement après elle et s'était dirigé vers le jukebox où il avait choisis la fameuse chanson " Golden Skans " des Klaxons, justement. Nate était persuadé que c'était le bon rythme pour qu'elle puisse bouger et faire baver la gentes masculine présente. Il se tourna vers elle, qui était déjà debout sur le comptoir et où tout les regards étaient tourné vers elle, il lui fit un petit clin d'oeil au moment même où la musique se mit en route. Lentement il était retourné s'asseoir à sa table, ne quittant pas des yeux de la jeune Blonde se déhanchant au rythme de la musique qui se faisait entendre dans le bar. Nate avait un beau sourire sur les lèvres, il était plus que satisfait de son défi et il était impatient de lui en tiré quelques mots, histoire de la taquiné légèrement. Pour le plus grand malheur de Nathanaël et surtout de ceux qui dévorer Alexis des yeux, la musique s'était arrêté et la demoiselle était redescendu du bar pour ensuite venir retrouver son compagnon de jeu. ▬ Quelle bande de connards ceux-là » Un léger rire s'échappa des lèvres du Don Juan, tandis qu'il choisissait un verre parmi ceux qu'il y avait sur la table près d'eux. Nathanaël voulait salué la belle performance d'Alexis, alors il opta pour un cocktail qu'il aimait beaucoup la " Brise du soir " rien de mieux qu'un mélange de jus d'ananas, liqueur de fraise des bois, triple sec et de la vodka. Il leva son verre à la jeune femme : ▬ Je te félicite, tu m'impressionnes de jour en jour ! Tu as plutôt un beau déhanché. » Il porta son verre à ses lèvres et but un grande gorgé du nectar qui se perdit au fond de sa gorgé, réchauffant avec plaisir le corps du jeune homme. Un vrai délice !

Pendant qu'il buvait et se délectait du goût de son cocktail, il observait gentiment Alexis qui était sur le point de lui soumettre un nouveau défi que Nate attendait patiemment !
▬ Ok, alors, je te laisse l’embarras du choix de la fille à draguer. Et… Tu dois te prendre une baffe. » Alexis avait fait duré le suspense quelques secondes, avant de lui annoncer qu'il devrait se prendre une claque de la part d'une demoiselle. Il était très rare pour Nate de se faire repoussé violemment par une femme, mais c'était un défi qu'il allait évidemment relevé. Il n'était pas sur de pouvoir y parvenir, mais il était bien déterminé à faire boire la jolie blondinette ! Avant de répondre à la jeune femme, il prit le temps de finir son verre et une fois que cela fut fait, il déclara d'une voix amusé. ▬ Je ne suis pas sur de pouvoir y arrivé. Elles finissent toujours toutes dans mes bras et sous mes draps.. Évidemment pour toi, je ferais tout pour y parvenir. » Sacré Nathanaël.. Il se leva, d'un air mal attentionné et repéra très vite une jeune femme apparemment seule accoudé au comptoir, sirotant un verre. Dans sa tête, le jeune homme se demandait par quel phrase il pourrait offensé la belle inconnue. Cependant aucune réponse n'arriva à lui lorsqu'il se présenta devant la jeune femme, qui le regardait d'un air interrogateur. Quant à lui, il prit place près d'elle et d'une voix grave il n'hésita pas à employer les grands mots, mais avec toujours ce ton dragueur qui prenait toujours le dessus. ▬ Que fais une somptueuse jeune femme comme vous toute seule, au comptoir ? Ne devriez-vous pas être dans le lit d'un homme marié, alors que sa conjointe couche ses enfants à cette heure-là ? »[i] Nathanaël avait joué sur la carte de l'infidélité et les remords d'une personne. Il savait que certaines femmes n'appréciaient guère que l'on fasse allusions à ce genre de chose, mais malheureusement pour notre Don Juan, sa proie semblait être plus maligne qu'elle n'y paraissait ! ▬ Nous buvons toujours un verre avant de passer à l'étape suivante, histoire de nous rafraîchir avant d'avoir chaud. Je penses que vous devez comprendre, vous m'avez l'air d'être un homme qui connaît parfaitement les femmes. Je ne suis pas disponible se soir, mais peut-être une autre fois. Il n'en sera rien.. » Elle avait alors déposé ses lèvres sur le coin des lèvres de Nate, qui avait légèrement sourit face aux paroles de l'inconnue. Il ne s'attendait pas à ce genre de femme, et il était plutôt bien surpris. Cette soirée était fort divertissante, selon lui. D'une grande douceur il avait posé l'une de ses mains sur la jambe de la jeune femme et avec un geste lent il remontait la robe de la demoiselle sur ses hanches, il lui murmura à l'oreille quelques mots avec beaucoup d'assurance. ▬ Je ne suis pas du genre à mettre dans mon lit, les trainées dans ton genre. Tu pourra toujours pensé à moi, quand tu seras avec ton vieux. » Depuis quelques minutes, le jeune homme avait sentit un lourd regard sur lui et il avait alors vu un homme d'une cinquantaine d'années. Très vite il en avait conclu qu'il était celui qu'elle attendait, cependant il n'en était pas sur alors il s'était jeté à l'eau attendant de voir la réaction de la demoiselle qui devait avoir vingt ans d'écarts avec son amant ! D'ailleurs celle-ci avait attrapé violemment la main du Don Juan et elle avait remise sa robe en place, elle avait aperçu celui qu'elle attendait et à ce moment elle gifla Nathanaël. Il se mit à sourire, alors que celle-ci partait offusqué par les paroles de Nate et mal à l'aise que son amant soit arrivé trop tôt.

Une fois de plus, il retournait vainqueur à sa table. Il se massait légèrement la joue, il venait de recevoir une sacré claque et il n'en était pas vraiment fier. De plus, elle était plutôt à croquer et surtout il n'était pas habitué à se recevoir de tels gifles de la part du sexe opposé. Il posa ses fesses sur sa chaise, tout en regardant Alexis avec une petite moue.
▬ Première et dernière gifle. Je ne suis pas du genre à me faire maltraité, n'as-tu pas honte ? Ça mérite bien un beau petit verre.. » Il lui tira la langue comme un enfant et se mit à rire aux éclats, la joue légèrement rougeâtre. Pendant ce temps, il se mit à réfléchir quelques secondes au garçon qui serait l'élu du nouveau défi pour la jolie Blonde qui partageait sa table. Il allait redevenir un peu gentil, légèrement alors.. ▬ Quand tu aura terminé ton verre, tu n'oubliera pas d'aller remercié cet homme pour la nuit que vous avez passé ensemble. Évidemment tu déposera un furtif baiser à ses lèvres, histoire d'être crédible. Je crois que sa copine n'est pas loin.. » Était-il réellement plus sympa ? Il montra d'un signe de tête l'endroit où était l'homme en question, et d'un regard il fit remarqué à Alexis que sa petite-amie était au bar sur le point de revenir à la table de son compagnon. Bien entendu, Nathanaël interviendrait en cas de dérapage mais il était persuadé qu'elle pouvait se débrouillé toute seule. Du moins, il le pensait !
Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Usual meeting. Mar 12 Oct - 11:52

« Je te félicite, tu m’impressionnes de jour en jour ! Tu as plutôt un beau déhanché. » dit-il en levant son verre à sa petite performance. Elle ne put que sourire en guise de réponse, admirant son camarade descendre son verre de cocktail. Il était ce genre d’hommes à faire des compliments, à mettre chacune des filles qu’il côtoyait sur un piédestal, et même si avec Alexis, leur relation était un tantinet différente des autres. Et bien qu’elle n’avait jamais nié son attirance envers lui, ce n’était pas pour autant qu’il la considérait comme les autres. D’un côté, elle se sentait différente, et plus proche de lui. Elle avait simplement confiance.

Et pendant qu’elle le regardait, la jeune blondinette réfléchissait à quel genre de défi elle pourrait lui lancer. Et comme une lumière descendant du ciel, elle venait de trouver le défi. Et ça, c’était plutôt un coup de maître ; se prendre une baffe par une fille. Nathanaël ne devait pas en avoir l’habitude, mais elle pouvait voir tellement d’excitation dans son regard d’une telle difficulté qu’il le releva. « Je ne suis pas sûr de pouvoir y arriver. Elles finissent toujours toutes dans mes bras et sous mes draps… Évidemment pour toi, je ferais tout pour y parvenir. » Pardon ? Serait-ce une avance ? Quoi que, du genre de Nathanaël, ce genre de discours ne devrait pas l’étonner. Peut-être qu’à cet instant elle portait un autre regard sur lui, ou alors l’alcool commençait doucement à lui monter à la tête…

Alexis n’avait alors aucune idée de ce qu’il pouvait dire. Elle ne savait pas non plus s’il s’en sortait correctement ou non. Mais bien vite, alors qu’elle regardait attentivement la scène, une once d’espoir se fit sentir. Oui, au moment où une jeune femme seule au comptoir qu’il avait abordé s’était baissée pour déposer un baiser sur le coins des lèvres de Nathanaël. Elle ne l’avait jamais vu à l’œuvre et une petite pointe de jalousie se lisait dans son regard. Et d’un autre côté, elle était proche de la victoire. Pourtant, dans la minute qui suivit, il venait de se prendre une belle claque par la demoiselle en question. Cette dernière fila tandis que Nathanaël revenait à ses côtés. Elle ne pouvait s’empêcher de rire, quoiqu’un peu déçue d’avoir perdu un tel pari ! « Première et dernière gifle. Je ne suis pas du genre à me faire maltraité, n’as-tu pas honte ? Ça mérite bien un beau petit verre… » Et dans le mille, c’était bien la première fois qu’il s’en prenait une. Et tel un enfant, après ces paroles, il lui tira la langue toujours en se massant la joue. Chose à laquelle Alexis ne pouvait s’empêcher de rire tout simplement. Puis avant qu’elle puisse choisir son trophée de la défaite, il ajouta « Quand tu auras terminé ton verre, tu n’oublieras pas d’aller remercier cet homme pour la nuit que vous avez passé ensemble. Évidemment, tu déposeras un furtif baiser sur ses lèvres, histoire d’être crédible. Je crois que sa copine n’est pas loin. » Il avait l’œil, et aussitôt Alexis suivit son regard en direction de la fameuse proie à traquer. Jouir du malheur des autres ? Pourquoi pas après tout.

La blondinette choisit alors un verre de vodka pure avant de commencer sa route. Elle le but cul-sec et se leva. Contre ce mur, elle était obligée de passer aux côtés de Nathanaël, alors lorsqu’elle le croisa, elle se baissa afin d’arriver à son niveau et de lui glisser au creux de son oreille « J’espère que tu ne seras pas trop jaloux » souffla-t-elle avant de déposer un baiser sur la joue du jeune homme. Puis, elle reprit sa route en direction de son objectif. Là, elle arriva devant ce dit garçon qu’elle devait draguer. Elle s’arrêta un instant, le temps qu’il relève la tête en sa direction. Sourire, Alexis s’abaissa au niveau du garçon et lui murmura, au dernier moment, alors que sa copine était revenue « Merci pour la nuit de rêve que j’ai passé avec toi » Et comme l’avait demandé Nathanaël, elle déposa un baiser rapide sur ses lèvres, et ce sous les yeux de sa conjointe. Le moment fut bref, car dans la seconde d’après, cette dernière fulminait « Non mais t’es qui toi ? » Alexis releva la tête en direction de la dite copine « Et toi t’es qui ? » Elle se retourna ensuite vers le garçon « Quoi ? Tu me trompes ? » Et avec le ton, elle jouait parfaitement bien la comédie. Seulement, sur un tel évènement, les paroles ne suffisent pas bien longtemps et alors que le garçon restait à moitié bouche-bée par ce qui venait de se passer, il finit par se lever. Beaucoup plus grand qu’Alexis, cette dernière releva la tête « Kathy, je ne la connais pas, je t’assures ! » Ils auraient très bien pu régler leurs comptes ensemble et alors Alexis se serait éclipsée discrètement, mais là, elle fut la cible principale de la fameuse Kathy. Les sourcils froncés, la mine d’un chien enragée, elle fonça sur Alexis. Enfin, heureusement que Nathanaël n’était pas loin.

Au final, la soirée s’arrêta là puisqu’à cause de plusieurs plaintes rapportées au barman, ils se firent tous les deux jeter dehors. Ok, l’alcool avait bien montée maintenant. On dit qu’à chaque verre prit, les répercussions se voient vingt minutes plus tard. Et c’était véridique. Bien qu’une fois dehors, Alexis avait croisé les bras et regardait Nathanaël avec insistance « Ça fait le troisième bar qui nous vire, on les aura tous faits avant la fin du mois si ça continue ! » Une petite moue apparente, mais aussitôt la blondinette se mit à rire aux éclats. C’était une bonne soirée, mais peut-être prenaient-ils de trop gros risques ? Enfin, elle s’était tout de même bien amusée, et la soirée venait tout juste de commencer pour elle. Enfin, heureusement qu’elle s’était empressée de finir trois verres cul-sec avant de se retrouver dehors. Et dans vingt minutes encore, son état empirerait.

HJ ; je te laisse imaginer la scène de ce que Nate a pu faire quand ça a dérapé (:

_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Mar 12 Oct - 16:31



▬ J’espère que tu ne seras pas trop jaloux » Nathanaël avait été plutôt surpris. Elle s'était levé gracieusement et lui avait murmuré ses quelques mots à l'oreille avant de déposé ses lèvres sur l'une de ses joues. Finalement il avait sourit comme si tout ça avait été normal. Amusé, il resta silencieux et ne lui donna aucune réponse. Nate observa Alexis qui se diriger vers le garçon qui allait être la nouvelle proie de la jeune femme. En même temps qu'il la suivait des yeux, il attrapa un verre et but plusieurs gorgés du mélange.. La scène qui se déroulait devant le regard de Nathanaël était amusante, mais aussi dangeureuse en quelque sorte. Il était quasiment persuadé qu'elle aurait besoin de lui. Lorsqu'Alexis effleura les lèvres de l'homme en question, il détourna un instant le regard et en profita pour terminer son verre. Il n'était pas jaloux ; il n'appréciait simplement pas de voir ce passage du spectacle. Surtout lorsqu'il n'était pas celui qui recevait ce furtif baisé. Doucement il se mit à rire, repensant aux dernières paroles de la jeune femme juste avant de partir réalisé son défi ! Quelques instants après, il releva la tête vers Alexis et put voir la copine du garçon rappliqué comme une furie devant la blondinette. Dès lors qu'il apperçut le regard furieux de l'inconnue, il comprit que c'était à lui d'intervenir auprès d'Alexis, mais avant ça il reprit un autre verre qu'il descendit cul-sec. Rapidement il se leva et vînt près de sa partenaire de jeu. Près d'elle, il passa l'une de ses bras autours de sa taille et la serra contre lui avec une infime tendresse.. ▬ Oh. Je vois que ma copine à encore fais des siennes. Excusez-là quand elle boit trop, elle a tendance à toujours dire la vérité même celle qui devrait être secrête. Je ne suis pas jaloux pour la nuit dernière, pas de problème mec. Nous sommes un couple plutôt libre ! » Evidemment il ne voulait pas que toute l'histoire de tromperie tombe à l'eau. Alexis n'avait pas fais tout ça pour rien et Nate en avait beaucoup dans la tête pour sortir un mensonge qui tenait la route. Ce n'était peut-être pas la meilleure des solutions, mais ils étaient là pour s'amuser non ? L'homme et sa copine les regardèrent surpris, puis la dites Kathy se retourna vers son copain et lui hurla dessus, les larmes aux yeux. ▬ Tu n'es qu'un salaud ! Après tout ce qu'on a vécut tu oses encore aller voir ailleurs. Je te déteste ! » Hystérique, elle lui balança un verre à la figure. ▬ Vous ne devriez pas vous mettre dans des états pareils. Ce n'est pas comme si il vous trompez avec toutes les minettes du bar. » La phrase de trop. Le jeune homme en colère et puant l'alcool se rua sur Nathanaël. Celui-ci prit le temps de pousser doucement Alexis lorsqu'il se reçut un sacré poing en plein de la figure.. D'un naturel baguarreur il riposta avec hargne, renversant une table sur son chemin. D'une manière féroce il empoigna l'inconnu et lui affligea plusieurs coups, puis il le lâcha. Ce n'était pas de sa faute après tout.

Nathanaël revint vers Alexis et lui attrapa le bras délicatement, l'entrainnant avec lui un peu plus loin. Face à elle, il se mit à sourire. Il s'inclina légèrement pour la félicité. En effet elle avait fais du beau travail, et elle ne s'était pas dégonflé. Doucement et restant toujours dans le contexte qu'elle était soit-disant sa copine, il n'hésita pas à lui dire quelques mots d'un air amusé.
▬ Alors-là, c'était du très beau travail Chérie. » Il était entrain de rire lorsque deux hommes de la sécurité les mirent à la porte du bar dans lequels ils avaient mis la panique. Dehors dans l'obscurité, Alexis les bras croisés semblait contrarié. ▬ Ça fait le troisième bar qui nous vire, on les aura tous faits avant la fin du mois si ça continue ! » Elle n'avait pas tort. Souvent ils faisaient n'importe quoi et terminé la soirée dehors à chercher un autre bar pour terminé leur jeu qui commençait à peine. Là encore, ça recommençait de nouveau et sa faisait rire Nate. L'alcool montrait le bout de son nez et il pouvait voir que c'était également le cas pour la jeune femme. Alexis et Nathanaël avait terminé les verres qui se trouvaient à leur table avant de sortir du bar ou plutôt d'être expulsé du bar. Evidemment ça n'était pas forcément une bonne chose, puisqu'ils étaient maintenant sous l'effet de l'alcool. Riant toujours, il sortit une cigarette de son paquet et l'alluma à sa bouche. Le gout du tabac était aussi bon que l'alcool, selon lui. Vacillant légèrement il déclara. ▬ Ce n'est pas grâve, on aura qu'à aller dans une autre ville et y faire tout les bars. Alors ! On s'cherche un autre bar ou tu as prévu autre chose ? » Nathanaël s'appuya contre un mur, fumant toujours sa cigarette qu'il consummait lentement comme toujours. Il regardait Alexis et ne la quittait pas des yeux tout en repensant à ce début de soirée qui avait parfaitement bien commencé, d'ailleurs il ne manqua pas de le rappeler à la jeune femme. ▬ Tu as été remarquable se soir, j'en suis très impressionné. J'ai presque été jaloux.. » Il se mit à rire doucement, écrasant à ses pieds la fin de sa cigarette.

    Hors Jeu : Désolé c'est plutôt court Neutral
Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Usual meeting. Jeu 14 Oct - 11:06

HJ ; moi j'ai beaucoup aimé ton post, et je m'en fiche qu'il soit court il est super <3. J'espère que ma réponse te plaira, à toi aussi diable


Non pas que d’un côté elle espérait une réponse de sa part, mais il aurait pu jouer le jeu. Bien que cette situation dans laquelle se lançait Alexis était plutôt un terrain miné. Comme on dit si bien, à force de jouer avec le feu, on finit par se brûler. Alors, si Nathanaël s’était prit au jeu en lui répondant, où étaient donc les limites de celui-ci ? Elle n’aurait peut-être pas pu les déterminer. Alors au final, c’était mieux ainsi, c’était mieux qu’il ne réponde pas à ses petites « avances ». Et bien que le jeu n’en valait pas forcément la chandelle, étant donné la réputation qu’il avait auprès des filles.

Et très vite, la situation dégénéra. Alexis était à la limite d’en voir de toutes les couleurs par la dite copine. Bien qu’elle ne se serait sûrement pas laissée faire, les coups de sac à main, c’était peut-être un peu trop cliché. Par moment, elle pouvait être un peu garçon manquée, mais la violence n’était pas son domaine. Et heureusement pour elle, Nathanaël avait lui aussi remarqué ce point. Aussi, il arriva à son secours. Seulement, les mots qui sortirent de sa bouche n’étaient pas réellement ceux qu’elle attendait, surtout lorsque ce dernier la prenait par la taille « Oh. Je vois que ma copine a encore fait des siennes. Excusez-là quand elle boit trop, elle a tendance à toujours dire la vérité, même celle qui devrait être secrète. Je ne suis pas jaloux pour la nuit dernière, pas de problème mec. Nous sommes un couple plutôt libre ! » Avait-il dit jaloux ? Alors c’était maintenant qu’elle avait sa réponse, donc non, il ne l’était pas. Dommage, dans un sens, elle aimait plaire, cela faisait parti de son caractère : fière, même si elle n’était pas du genre à se mettre en avant. Et dire que ce genre de pensée lui venait de l’alcool qu’elle avait ingurgité. Et face à ça, elle ne savait que répondre. Dans une autre situation, peut-être l’aurait-elle regardée avec des yeux ronds, mais là, elle souriait bêtement, quelque peu gênée du problème dans lequel elle se trouvait. Et puis, il était aussi question de réussir ce défi au mieux, alors elle devait jouer le jeu. « Tu n’es qu’un salaud ! Après tout ce qu’on a vécu tu oses encore aller voir ailleurs. Je te déteste ! » Et bien, dans les briseurs de couples, tous deux avaient décroché la palme d’or. Et pourtant, ils en étaient fiers, riant du malheur des autres. Peut-être bien trop malheureux eux-mêmes pour que les autres aient le droit de goûter au bonheur. La dite copine était remontée sur ses grands chevaux et s’était permise de lui balancer son verre à la figure. Et dans le fond, Alexis pouffait de rire en assistant à une telle scène. « Vous ne devriez pas vous mettre dans des états pareils. Ce n’est pas comme s’il vous trompait avec toutes les minettes du bar. » Peut-être la phrase de trop, peut-être une vérité dévoilée. En tout cas, ça y ressemblait fortement étant donné la tête que tirait l’homme. Ce dernier se rua sur Nathanaël, et Alexis pouvait se sentir valser. Une protection pour ne pas se retrouver au milieu du combat. Et bien qu’elle connaissait peu Nathanaël, ce n’était pas la première fois qu’il en arrivait aux mains. Après s’être prit un sacré coup de poing, il riposta, totalement hors de lui. Il aurait sûrement pu le tuer s’il ne savait répondre de lui… Et en un sens, en assistant à cette scène, des souvenirs ancrés en elle refaisaient surface. Cette bagarre, cela lui rappelait énormément Jake. Alors, si toutes ces phrases dites ce soir, et si cette compagnie qu’elle aimait, n’était-ce pas pour retrouver un semblant de ce qu’elle avait perdu ?

Un instant, elle s’était perdue au fin fond de son esprit, si bien qu’elle ne s’occupait plus tellement de ce qui se passait sous ses yeux. Enfin, Nathanaël la ramena sur Terre. « Alors là, c’était du très beau travail Chérie ! » Il était encore en train de jouer le jeu. Encore une fois, où étaient donc les limites de celui-ci ? Elle ne put, tout de même, s’empêcher de sourire à ces mots. Puis finalement, ils avaient ensuite atterri dehors, jetés encore une fois du bar. C’était déjà le troisième en seulement deux semaines. A la fin du mois, ils les auront tous faits. Et elle ne s’était pas empêchée de lui faire remarquer, tout en riant à son tour. L’odeur de la cigarette vint lui titiller les narines, Alexis tourna alors la tête en direction de son compagnon de jeu. « Ce n’est pas grave, on aura qu’à aller dans une autre ville et y faire tous les bars ! Alors ! On s’cherche un autre bar ou tu as prévu autre chose ? » Autre chose ? Le temps d’un instant, elle aurait aimé pouvoir lire dans ses pensées afin de comprendre le réel sens de ces mots. Peut-être qu’au final, il n’y en avait pas tant que ça. Peu importe, il avait reprit de plus belle sans qu’elle eut le temps d’y réfléchir « Tu as été remarquable ce soir, j’en suis très impressionné. J’ai presque été jaloux… » Et là, le coup de théâtre, lui jaloux ? Il ne cessait de la regarder et c’était évident qu’il avait remarqué, bien que dans cette rue sombre, ses yeux ronds. Tant bien que mal, Alexis réussit à se décontracter de nouveau. Il ne fallait pas qu’elle appose une autre étiquette sur lui, ce n’était absolument pas bon. Un pas, puis deux. Doucement, elle s’approcha de lui, alors qu’il était toujours adossé contre ce mur et se laissa glisser contre lui pour au final, lui attraper le bras. « Il y a un autre bar pas très loin si tu veux… » De nouveau, elle le regarda dans les yeux après lui avoir montré d’un signe de tête la direction à prendre puis ajouta « Ou on peut finir ailleurs. » Cette proposition pouvait paraître tellement déplacée, mais il ne fallait pas oublier qu’à cette heure, Alexis commençait à sentir son sang taper contre ses tempes. L’alcool faisait son effet, et dans ces moments là, on ne réfléchit plus trop au sens de nos paroles. Enfin, quoi qu’il en soit, elle le regardait, souriante, attendant une réponse de sa part. Mais au final, elle le tira vers elle et l’emmena dans la direction qu’elle lui avait précédemment montrée. Puis, de nouveau elle s’arrêta et chopa la cigarette que Nathanaël avait dans le bec pour lui en tirer une latte. Bien qu’elle n’était habituée à fumer, seulement avec certaines personnes, elle avait passé le cap du crapotage. Elle en tira ensuite une deuxième avant de la tendre de nouveau à son compagnon. Puis, sans le regarder, ou plutôt, fuyant sa réponse, elle ajouta « Alors comme ça, tu étais presque jaloux ? »

_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Dim 24 Oct - 17:53

J'adore ton post *o* J'espère que tu m'excusera pour la longue attente, comme je l'ai dis dans la partie absence j'ai eu quelques problèmes qui m'ont empêcher de venir aussi souvent que je l'aurai voulu.

Les personnes extérieurs à l'histoire entre les deux couples, auraient pu croire à un règlement de compte entre les deux hommes. Une histoire de tromperie, tout simplement. Cependant l'histoire était bien plus pitoyable qu'elle en avait l'air puisque rien de tout cela n'était la vérité et pourtant il était certain qu'avec leur petit jeu, ils avaient déterré quelques secrets d'infidélité. Bien entendu, ce n'était plus les affaires de Nathanaël et d'Alexis. Ils avaient joué leur rôle et s'étaient enfuis, ou plutôt on les avaient mis à la porte pour la troisième fois en peu de temps. Alexis avait été silencieuse durant l'affrontement entre Nate et l'autre garçon, un silence qui avait inquiété durant un instant le jeune homme. Il ne connaissait que très peu de chose à son sujet, mais peut-être que quelque chose dans cette histoire, lui avait ramené de mauvais souvenirs. Il préférait ne pas s'attarder à ce sujet, ne voulant pas la mettre mal à l'aise, de plus il se trompait peut-être et surment même.

Dehors, l'air se faisait frais et l'obscurité s'était imposé dans les ruelles. Plusieurs questions se posaient à eux et Nathanaël ne s'était pas empêché de complimenté son amie sur sa remarquable prestation. Elle était presque née pour être une vraie petite comédienne. Il lui avoua qu'il avait été sur le point d'être jaloux et peut-être l'avait-il été réellement mais qu'il ne voulait pas vraiment le lui avoué. L'alcool y faisait beaucoup.. Lentement elle était venue près de lui, voir même contre lui et ce n'était pas Nate qui allait se plaindre de ce contact avec la belle blonde. D'ailleurs, elle ne resta que quelques instants près de lui, très vite elle lui avait attrapé le bras pour l'entrainné avec elle en direction d'un nouveau bar, sans doute.
▬ Il y a un autre bar pas très loin si tu veux… » Il lui souria, tendrement puis il se mit à regarder dans la direction qu'elle lui avait indiqué de la tête. Nathanaël se mit alors à réfléchir, peut-être était-il plus sage d'arrêté leur tourné ici pour se soir. Quelle idée ! Très vite, il la chassa de ses pensées. La soirée venait tout juste de commencé et il était persuadé que la jeune femme avait encore beaucoup de choses à lui montrer, bien qu'il était évident que l'alcool commencait clairement à faire son effet. Nathanaël la trouvait encore plus craquante lorsqu'elle avait quelques verres de trop et c'était en effet le cas à cet heure-ci. Alors, les yeux dans les yeux, malgré l'obscurité, il souriant presque bêtement. ▬ Ou on peut finir ailleurs. » Ce fut les derniers mots de la jeune blondinette. Lui, avait parfaitement compris cette phrase, qui était complètement déplacé. L'avait-elle réellement voulu ou était-ce l'alcool qui lui faisait dire ce qu'elle ne voulait pas vraiment ? Dans les deux cas, l'alcool était bien entendu présent. Cependant, Nate était lui même passé par la case alcool et peut-être qu'il ne savait plus vraiment ce qu'il disait, ni même ses faits et gestes. Il ne lui répondit pas tout de suite, d'ailleurs il avait peut-être bien fait de garder le silence puisqu'elle l'entrainna de nouveau avec elle, en direction du bar qu'elle lui avait montré quelques minutes auparavant. Alexis s'arrêta, une nouvelle fois. Le sourire aux lèvres, elle attrapa la cigarette du Don Juan et y tira quelques lates avant de la lui rendre, quasiment finit. Nate fuma la dernière late et l'écrasa au sol d'un geste presque désinvolte. Ce n'était plus sa dose de nicotine qui l'intéressait à ce moment.

D'un geste doux mais rapide, il attrapa Alexis. Il était à présent contre elle, l'emprisonnant de ses bras tandis qu'un léger souffle venait se perdre contre sa nuque. Ce n'était pas un souffle de vent frais, mais plutôt le souffle chaud du jeune homme qui s'écrasé sur la délicate peau de la jeune femme. Ils étaient au milieu de la route, ne se souciant de rien. Finalement il lui murmura quelques mots, un léger sourire accroché aux lèvres.
▬ Je suis partant pour les deux, je suis en si bonne compagnie. Maintenant reste à savoir ce que toi tu désires. » Nathanaël avait repoussé quelques mèches de cheveux qui s'étaient perdu sur l'épaule et contre le cou d'Alexis, puis il s'était doucement penché vers celle-ci, déposant ses lèvres dans le cou de la jeune femme et glissant jusqu'à son épaule. Si il avait été une créature de la nuit, un assoifé de sang ou plutôt un vampire, il l'aurait certainement dévoré tant sa peau était délicate. Evidemment il s'attendait à quelques représailles de sa part, peut-être allait-elle s'enfuir parce que le jeu auquel ils jouaient devené trop dangeureux pour elle. Nate l'avait finalement libéré de son étreinte, s'écartant d'elle pour allumé une nouvelle cigarette. Etait-ce le moyen pour lui de se calmé ? Certainement. Il tira une longue late sur sa cigarette, puis il relâcha la fumé dans l'air prenant ensuite une grande inspiration.. L'alcool n'était pas bon pour la santée, les femmes non plus. Du moins, pour lui.

▬ Alors comme ça, tu étais presque jaloux ? » Nathanaël se mit alors à rire, doucement. Alexis venait de revenir sur les mots qu'il avait dit quelques minutes plus tôt et lui même n'y pensé plus vraiment à cet instant. Lorsqu'elle lui avait posé la question, elle n'avait pas voulu le regardé. Ce qui était plutôt étrange, venant d'elle. Fumant toujours sa cigarette, il était tant pour lui de répondre. A vrai dire, il ne savait pas vraiment ce qu'il devait répondre face à cette question, mais les mots lui vinrent tout seul. ▬ Au moment où tu t'es lèvres ont effleuré les siennes et qu'il ne ta pas quitté des yeux, j'aurai voulu lui casser la gueule. Est-ce une forme de jalousie ? » Il y avait une pointe d'humour dans sa façon de parler, mais il était sérieux. Qu'est-ce que ça pouvait lui faire, qu'il soit jaloux ou non ? Nathanaël se posait plusieurs questions, mais là encore c'était plutôt l'alcool qui lui faisait se faire posé des questions. Ha quelle soirée !
Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Usual meeting. Mer 27 Oct - 10:32

Un choix s’était offert à Nathanaël ; celui de continuer dans un autre bar, ou celui de continuer cela ailleurs. Il est clair que la dernière proposition était légèrement décalée mais dans le fond, elle n’avait pas tant de connotation que ça, dans la tête de la blondinette. Il n’y avait rien de bien ambigüe et elle ne s’était même pas rendue compte de sa présence dans sa phrase. Enfin, bien évidemment, aux yeux de son compagnon, ce genre de proposition ça rentrait dans une oreille mais ça ne ressortait très certainement pas par l’autre. Et, n’attendant pas tellement de réponse de sa part, pour l’instant, puisqu’elle avait déjà commencé sa route en l’entraînant avec elle. Par ailleurs, elle ne s’était pas gênée non plus pour lui prendre quelques lattes sur sa clope. Ce geste, elle le faisait bien souvent autrefois, et en la compagnie de Nathanaël, c’était une habitude qui refaisait surface, comme si elle le prenait pour ce qu’il n’était pas, comme si elle le prenait pour quelqu’un d’autre. Et, il y avait un fond de vérité dans tout ça…

Seulement, quelques instants après qu’elle lui ait rendu sa dose de nicotine, il ne tarda pas à la jeter par terre. Elle l’avait fumée autant que ça ? Encore une fois, si elle ne s’était pas rendue compte de ça, c’était uniquement à cause des effets de l’alcool. Et soudain, dans un geste à la fois rapide, mais doux, elle sentit deux bras l’encercler. Elle ne pouvait y échapper, ou peut-être qu’elle ne voulait simplement pas ? Et par cette froide soirée, un souffle chaud vint se perdre dans son cou ; celui de Nathanaël. A cet instant, un léger frisson lui parcouru le corps. Elle était à la fois excitée d’en connaître la suite, mais aussi le fait de passer du froid au chaud. « Je suis partant pour les deux, je suis en si bonne compagnie. Maintenant reste à savoir ce que toi tu désires. » Il fallait bien évidemment se rappeler que Nathanaël était dans son élément, là, maintenant. Bien que la tentation était forte, elle se devait de marquer ce fossé entre eux. Pourtant, au heurt de ses lèvres dans son cou, ce n’était pas tellement l’envie d’y répondre affirmativement qu’il lui manquait. Un instant, Alexis ferma les yeux, s’imaginant cette scène ; tous deux, l’un contre l’autre, au milieu de cette route, bien loin de tout, et dans une situation qui ressemblait à un film à l’eau de rose. Sourire.

Comme s’il était revenu sur terre, il la lâcha et s’écarta pour s’allumer une nouvelle cigarette. N’était-ce pas une preuve de faiblesse ? C’était le moment idéal de lui répondre. « Fais attention, je pourrais te prendre au mot… » Et toc ! Peut-être pas tant que ça, mais ça lui suffisait. Et comme une enfant, elle le regardait, souriante, victorieuse. Elle pouvait avoir des étoiles dans les yeux tellement elle en était fière. Enfin, même si ce n’était pas si grandiose que ça, elle se satisfaisait de ses réponses. Enfin, si ce comportement se trouvait si exagéré, c’était simplement dû aux effets de l’alcool, encore une fois. Quelle drôle de situation…

Et lui laissant tirer ses quelques lattes, elle avait reprit route en direction du lieu qu’elle lui avait indiqué du regard, quelques minutes plus tôt. Pourtant, elle ne cessait de repenser à cette scène au bar, puis à cette scène qu’il venait de lui faire ; la prendre dans ses bras, comme ça. Ça restait différent des autres soirées, et malgré l’alcool, elle ne cessait de la revoir en boucle dans sa tête. Soupir. Comme si ça pouvait avoir un sens. Enfin, malgré cela, et les idées peu claires, elle ne put s’empêcher de lui poser la question ; bien qu’indirectement. Avait-il été presque jaloux ? Pourtant, elle qui semblait un tantinet sérieuse, lui, ne l’était pas du tout. Il rit. En un sens, elle se sentit légèrement gênée, et regrettait fortement de lui avoir posée cette question. Alors, elle ne voulait pas le regarder, elle était plutôt honteuse. Et pourtant, il lui répondit « Au moment où tes lèvres ont effleuré les siennes et qu'il ne t’a pas quitté des yeux, j'aurai voulu lui casser la gueule. Est-ce une forme de jalousie ? » Bien que pour réponse, il lui posait de nouveau une question, il s’était légèrement trahit, non ? Peut-être qu’il s’en fichait, et que ça ne voulait strictement rien dire. Mais alors, de nouveau dans son rôle, Alexis s’arrêta, net. Elle se tourna légèrement en direction de Nathanaël, qui s’était lui arrêté, plutôt surpris par une telle réaction. La blondinette s’approcha de lui, à quelques millimètres à peine, mais bien trop petite pour arriver à hauteur de son visage, elle se mis sur la pointe de pieds et approcha ses lèvres des siennes. « Tu aurais préféré être à sa place ; être celui que j’embrasse ? »

Cet instant perdura, elle ne le quittait des yeux, un regard légèrement malicieux s’en échappait. Mais dans le fond, où tout cela pouvait-elle la mener ? Pourtant, tout ceci, c’était encore un jeu. Réellement ? En quelque sorte, oui. Elle pouvait s’amuser des réponses qu’on lui offrait, des regards qu’on lui jetait. Seulement, attention de ne pas tomber dans son propre filet. Et puis, peut-être prononcerait-il des mots qu’elle attendait ? Oui, mais si ces mots s’avéraient être faux ? Encore une fois, où étaient les limites de ce stupide jeu ? A croire que ça lui plaisait, mais dans le fond, elle cherchait simplement une issue de secours. Peut-être une nouvelle histoire à commencer, à recommencer. Mais il fallait arrêter de se voiler la face, Nathanaël n’était pas ce quelqu’un d’autre.

A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler…


_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Lun 8 Nov - 17:48



Les limites. Il n'y en avait pratiquement aucunes. Ce jeu pouvait être complètement imprévisible, Nathanaël et Alexis ne savait jamais vraiment à quoi s'attendre, mais jusque là ils étaient parvenus à ne pas dépasser certaines limites. Du moins certaines types de limites. Nathanaël était très bon joueur et il était très difficile de le cerné lors de ces moments-là. Jouait-il toujours ou était-il devenu subitement sérieux ? Il n'y avait aucun moyen de le savoir. Ne dit-on pas de lui, que c'est un mauvais garçon ? Sans doute, qu'il y a une part de vérité dans cette étiquette mais il n'aimait pas vraiment qu'on lui colle ce genre d'étiquette. Peut-être parce qu'il avait peur de se rendre conpte que ce n'était pas totalement faux. Au milieu de la route, il était immobile. Cette soirée allait certainement être mémorable et peut-être bien qu'il ne se souviendrai que de très peu de choses, alors il profitait de chaque secondes. Là dans la rue. Il y avait beaucoup d'ambigüité entres Alexis et lui, à ce moment présent. D'ailleurs, la proximité entre Alexis et Nathanaël se fit plus présente. Elle était venue près de lui, alors qu'il fumait sagement sa cigarette se contentant simplement de sa nicotine alors qu'il aurait certainement préférer autre chose aux creux de ses lèvres. Sur la pointes de pieds, elle le contemplé. Nate se rappela, de la phrase qu'elle avait dites quelques minutes plus tôt et il eut un léger sourire. Il ne lui avait pas répondu, non pas qu'il ne savait pas quoi dire bien au contraire. Il savait exactement ce qu'il lui aurait dis, mais il ne savait pas la réaction qu'elle aurait pu avoir. Avait-il finalement arrêté de jouer ou commencait-il à avoir peur de la tournure du jeu ? Nathanaël reporta son attention sur la jolie blonde, près de lui. Il plongea son regard ténébreux dans le sien, qui paraissait si doux. Si près d'elle, il put sentir son souffle s'écraser contre sa bouche. Une agréable sensation.


▬ Tu aurais préféré être à sa place ; être celui que j’embrasse ? » Il aurait voulu l'être, c'était une évidence. Il s'était empéché de la regarder trop longtemps et de la voir, collé ses lèvres à ceux du gars. Il avait voulu évité un excès de colère. Pourtant, elle ne lui appartenait absolument pas. Il la rencontré seulement dans ces bars, parfois miteux ou trop classe pour lui. Rien de plus. Il n'avait pas le droit de se permettre de telles choses, de plus il était celui qui lui avait donné ce stupide défis qui les avaient finalement mis à la porte. Nate écrasa sa cigarette, ou plutôt il la jeta au sol d'un geste sec un peu plus loin. Les lèvres de la jeune femme étaient à la porté des siennes. Doucement il l'encercla de ses bras, une nouvelle fois. Toujours avec une infime douceur, alors qu'il pouvait faire croire à quelqu'un de brusque. Il ne l'était pas du tout. Il aurait voulu déposer ses lèvres contre les siennes, mais il ne fit rien. Pour le moment, du moins. ▬ Oui. J'aurais voulu être celui que tu embrasses, je n'attendais que ça mais je ne vais plus attendre.. » De l'une de ses mains il dégagea une mèche blonde du visage de la jeune femme et il n'attendit plus une seule seconde. L'attente avait été trop longue, il ne pouvait plus attendre et il préférait se bruler et dépasser certaines limites, trop longtemps repoussé. Être à son tours consumé par la douceur de ses lèvres. Délicatement il emprisonna ses lèvres des siennes, la serrant un peu plus contre lui. On avait l'impression qu'ils étaient les héros d'un films romantique, bien que dans un film de ce type, il est plutôt rare que les héros soient des alcooliques et qu'ils venaient de se faire viré d'un bar comme la plupart de ceux où ils s'étaient retrouvé.

Nathanaël garda ses lèvres contre celle d'Alexis, tandis que sa langue cherché à danser avec celle de sa compagne. Une danse folle et sensuelle. L'instant ne dura que quelques minutes, il dut lâcher la jeune femme à contre coeur. Une voiture claxonné depuis qu'il avait commencé à l'embrassé, mais il ne s'en était pas vraiment rendu compte. Finalement il s'écarta tout en l'entraînnant avec lui sur le trotoir à quelques mêtres de là, la voiture put continuer sa route et Nathanaël put contemplé Alexis. Il ne savait pas vraiment qu'elle réaction elle allait avoir après ce qui venait de ce passé, mais il s'en contre fiché que ça soit négatif. Il avait fais ce qu'il attendait depuis le début de la nuit, depuis qu'il l'avait vu effleuré celle d'un autre ! Qu'allait-il se passer à présent ? Leur jeu était-il terminé et allait-elle réalisé que l'alcool lui avait fais perdre la tête. Lui, bien que l'alcool fut présent il savait parfaitement ce qu'il était entrain de faire. Que ça soit bien ou mal, il le savait.

HRP : Je te laisse imaginé & décrire sa réaction (:
Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Usual meeting. Jeu 11 Nov - 13:43

Des limites à boire ? Il n’en n’existait pas. Des limites aux paris ? Il n’y en avait pas. Mais des limites à jouer, elles n’avaient, jusque là, jamais été dépassées. Elles n’avaient pas tellement été instaurées, ni discutées, elles s’étaient simplement immiscées telle une évidence. Et pourtant, ce soir, rien n’avait été comme d’habitude. Et après ça, est-ce que tout resterait comme avant ? Elle n’en savait rien, elle ne pouvait pas le deviner, elle n’en restait pas moins une marionnette, guidée par ses pulsions, et par ce sang souillé qui circulait dans ses veines. Finalement ses petites phrases, Nathanaël les connaissaient par cœur. A trop jouer, à trop se comporter de la même façon avec toutes les filles. Il était réputé pour ça. Et elle, ce soir, espérait ne pas être comme les autres. Était-ce un sentiment conscient ? Si elle pouvait être, encore une fois, unique pour une personne, elle en serait bien plus heureuse, elle s’en sentirait bien plus vivante. Et pourtant, cette fois-ci, il n’en fit rien. Il ne lui avait pas répondu. Et elle ne s’en était pas sentie offusquée, plutôt rassurée, peut-être pouvait-elle lui être unique ?

Elle lui avait posé cette question, à quelques centimètres de ses lèvres, suite à sa révélation. « Oui. J'aurais voulu être celui que tu embrasses, je n'attendais que ça mais je ne vais plus attendre.. » Il l’avait encerclé de ses bras, encore une fois, mais cette fois, il ne s’arrêta pas là. Une main vint se porter à son visage, lui dégageant une mèche de cheveux. Une scène qu’elle ne connaissait que trop bien, une scène pleine de souvenirs, une scène qu’elle aimait, et qu’elle voulait revivre. Et il lui faisait vibrer le cœur, là, à cet instant précis. Et, dans la seconde qui suivit, doucement, il posa ses lèvres sur les siennes, l’emprisonnant de ses bras, l’emprisonnant de sa bouche. Oh d’un point de vue extérieur, c’était sans doute magnifique, une parfaite scène d’un film d’amour, celle dont toutes les filles rêvent, celle dont toutes les filles veulent en être l’héroïne. Et ce soir, c’était elle le personnage principal. Et Nathanaël était son prince charmant. La serrant toujours un peu plus fort, elle se laissait faire, accentuant un peu plus le baiser, allant chercher sa langue. Elle signifiait tout. Cette caresse, c’était tout son corps qui parlait à sa place.

Cependant, un bruit de klaxon fit tout arrêter. Comme si elle venait de s’éveiller, de comprendre ce qu’elle était en train de faire. Un signe du destin ? Cette voiture voulant lui dire qu’elle était en train de commettre une énorme erreur ? Allez savoir… Les idées confuses, elle se laissa entraîner par Nathanaël sur le trottoir d’à côté. Il la regardait, elle pouvait le sentir l’observer. Pourtant, Alexis mit quelques instants avant de reposer ses yeux sur lui. Elle restait bloquée sur la route où la voiture avait poursuivit son chemin. Et pourtant, cela ne lui servit pas de leçon. Un peu plus violente, elle poussa Nathanaël jusqu’à le caler contre un mur, jusqu’à le bloquer contre un immeuble, l’empêchant de s’enfuir. Oh, elle ne dit rien, pas un mot. D’un regard malicieux, elle l’observa quelques instants puis, tout en posant ses mains sur son torse, elle se mit sur la pointe des pieds pour venir poser ses lèvres sur les siennes, une nouvelle fois. Alors qu’elle avait agit plutôt brusquement, elle s’était totalement radoucie lorsqu’elle sentit le souffle de Nathanaël sur son visage. Elle ne jouait avec sa langue, déposant simplement multiples baisers sur sa bouche, accentuant un peu plus le baiser à chaque seconde. Qu’était-il en train de se passer ? Elle avait du mal à le réaliser. Ses mains descendaient et remontaient sur son torse, puis, elle glissa l’une d’entre elle sous sa chemise, à même la peau. Il était du genre à toujours le laisser dégagé en ne boutonnant pas tous ses boutons. Et elle en profitait bien.

Doucement, et après quelques instants, elle se dégagea enfin. Alexis posa ses yeux sur ceux de Nathanaël. Il n’y avait plus tellement d’expression sur son visage, même pas un léger sourire. Était-elle en train de réaliser ? Pas vraiment. Un petit peu, certes, mais elle était bien trop guidée par l’alcool pour pouvoir s’empêcher de quoi que ce soit. « Je… » Soupir, comment dire. Elle paraissait beaucoup plus franche, encore une fois, les effets de l’alcool sûrement. A dire ce que l’on pense. C’était traitre, d’un côté. « C’est un jeu là pour toi ? » Silence. La réponse pouvait être fatale, mais à cet instant, elle ne prédisait rien. Elle ne savait pas tellement pourquoi elle avait sorti ça. Peut-être juste l’envie de savoir. Elle en serait certainement déçue. Elle prendrait certainement une claque, mais c’était elle qui avait commencé.


HJ ; Jeux d’enfants, ça te dit ? XD //PAN//

_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Lun 15 Nov - 18:09



Quel homme pouvait résister à la belle Alexis ? Personne, pas même lui. Il avait voulu repousser certaines de ces pulsions, mais il était un homme à femme. Il ne fallait pas l'oublié. Nathanaël ne pouvait se voiler la face. Elle était tout ce qu'il aimait chez une demoiselle de son rang, elle n'était pas comme les autres bourgeoises de la société. Alexis avait une autre personnalité et il ne pouvait qu'apprécié cette façon d'être. Cependant, elle était de la grande société celle que même lui ne pouvait pas atteindre, même avec ses revenues il était un rang plus bas qu'elle et pourtant ils étaient là. Tout deux l'un contre l'autre. Certains pourraient croire qu'il voulait simplement en profité, pour être sous les projecteurs et parvenir à ce rang que beaucoup convoite. Pas lui. Il n'est pas ce genre d'homme, voulant profiter d'une femme pour son argent ou sa classe sociale. Lorsqu'il veut une certaine femme aux creux de ses bras, c'est pour sa façon d'être et son naturelle pour ce qui se passait lorsqu'il crosait son regard ou lorsqu'elle lui souriait agréablement qu'il en devenait presque fou. Alexis était cette femme-là, qui lui était quasiment impossible d'atteindre. Pourtant il était là, capturant les lèvres de la jolie blonde et la serrant délicatement contre lui. Il appréciait ce doux moment qui ne passait pas directement par chez lui comme la plupart du temps. Pour une fois, c'était délicieusement différent de toutes les autres qu'il avait pu fréquenté. Il aimait la différence.

Une voiture rompit cet instant de délice. Nathanaël regardait alors Alexis, il ne lui avait pas vraiment laissé le temps de réagir bien qu'il avait sentit qu'elle n'était pas offusqué par ce changement de situation. Lui-même ne s'y était pas vraiment attendu. Il pensait passé une soirée comme les autres, toujours aussi folle et amusante en sa compagnie.. C'était bien mieux maintenant, évidemment. La réponse de la jeune femme lui parut évidente lorsqu'elle le poussa contre le mieux avec une légère pointe de violence. Elle restait silencieuse face à tout ça et peut-être qu'elle ne voulait simplement pas faire face à ce qui était entrain de ce produire entre eux. Peut-être voulait-elle juste profiter de ce moment et le regretté plus tard. Il ne savait pas ce qui pouvait se passer dans la tête de la jolie blonde, et il se doutait bien qu'elle devait certainement se poser la même question. Le temps des questions arriveraient plus tard, pour le moment Nathanaël se fichait de tout le reste, il voulait simplement la garder contre lui avant que tout ne se termine. Il le savait bien, que tout ça aurait une fin et il redoutait ce moment. Le regard malicieux d'Alexis le fit sourire alors qu'il l'emprisonna de nouveau de ces bras, l'étreignant toujours avec douceur et envie. Les mains de la jeune femme se posèrent sur son torse, et ce contact était tout nouveau tout comme le reste. Il n'y avait jamais vraiment eu de contacts entre lui et elle, du moins jamais de ce genre-là. Ce n'était pas déplaisant, bien entendu. Les lèvres de la jeune femme vinrent se pressé contre celles de Nate, à plusieurs reprises. Un délice, pour ces lèvres. Tandis que ses lèvres se faisaient un réel plaisir de l'attention que lui portait Alexis, il sentit l'une des mains de celle-ci se faufilé sous sa chemise. Il eut un léger frisson à ce nouveau contact. Les yeux clos, il se délectait de ce moment.

Tout agréable moment à une fin et celle de Nathanaël et Alexis arriva rapidement. Allait-elle le laissé là ? Il le redoutait fortement alors il l'observait durant les quelques dernières minutes qui lui restait avant qu'elle ne le laisse. Face à elle, il avait l'impression d'être faible. Légèrement, certe mais c'était tout de même un sentiment qu'il n'aimait pas connaître. La faiblesse. Cependant, ce n'était pas quelque chose de méprisant ; au contraire. Il y avait quelque chose de plaisant dans cette sensation-là, mais il en était tout de même perturbé. Lui qui avait pour habitude de toujours tout contrôlé, il n'avait à présent plus le contrôle sur rien et encore moins sur lui-même. Alexis avait posé son regard sur lui. Il restait alors impassible, attendant qu'elle daigne dire quelque chose.
▬ Je… » Il se doutait en quelque sorte de ce qu'elle voulait lui annoncé. ▬ C’est un jeu là pour toi ? » Nathanaël s'attendait à tout sauf à une question et surtout pas à ce type de question. Il était surpris et c'était évident, s'en était même flagrant. Etait-ce un jeu auquel il jouait encore et toujours ? A vrai dire, il n'en avait aucune idée. Il ne s'était pas vraiment posé la question, il n'en avait pas eu le temps. Il s'était laissé guidé par ces envies. A vrai dire, il connaissait d'une certaine manière la réponse. Seulement, quelle conséquence ça allait avoir sur eux si il lui disait la vérité ? Attendait-elle vraiment ce type de réponse, où était-elle juste guidé par l'alcool qui circulait encore dans son sang ? Quant à lui, il ne savait même pas si il était vraiment sur de ce qu'il faisait ou si il était prit par les effets de l'alcool sans même s'en rendre compte.

Nate était silencieux, mais il ne la quittait pas des yeux. Il ne pouvait plus quitté son regard, comme emprisonné. Un léger soupir s'échappa de ses lèvres.
▬ Je ne suis pas certain que tu veuilles réellement savoir la réponse. » Peut-être que lui-même ne voulait pas la connaitre, bien qu'il en avait une petite idée. En effet, il ne jouait pas. Selon lui, il avait arrêté de jouer au moment où il lui avait avoué qu'il avait terriblement envie de l'embrasser. Il restait adossé contre le mur, contre lequel elle l'avait plaqué auparavant. Toujours proche d'elle, il caressait son cou du bout des doigts. ▬ Je ne joue plus depuis que nous sommes sortit de ce foutu bar. Depuis que je me suis approché de toi et que mes lèvres on rencontré les tiennes, mais est-ce que celà te conviens-t-il vraiment ? » Il déposa un leger baisé sur le front d'Alexis et se mit à sourire. Il ne s'attendait pas à une réponse de sa part, parce qu'il savait qu'elle ne devait sans doute pas la connaitre. Elle allait très certainement vite s'en rendre compte, peut-être même que le lendemain elle ne se rappellerai plus de ce qu'il s'était produit entre elle et lui. Pour Nate, il était évident qu'il n'allait pas oublié cette partie de leur folle soirée. Il se passe que rarement ce genre de chose, surtout avec une jeune femme tel qu'Alexis. Unique dans sa façon d'être, unique selon lui. Comme si c'était la dernière fois, il captura ses lèvres dans un dernier baiser. Il ne dura que quelque minutes, peut-être même que ce n'était que des secondes. Il s'en fichait, il avait juste eu le besoin de ressentir une nouvelle fois ce qu'il avait ressentit lorsqu'il avait posé ses lèvres sur les siennes, pour la première fois.

Finalement, ils se sont brûlés. Prit à leur propre jeu..
Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Usual meeting. Lun 15 Nov - 19:38

« Je ne suis pas certain que tu veuilles réellement savoir la réponse. » Une froide soirée… Et un sentiment à double tranchant. Par ces paroles, si dénuées de sens, qu’aspirait-il à lui dire ? Lorsque ces sons sortirent de ses lèvres, elle put sentir son cœur faire un bond dans sa poitrine. Toujours aussi défaitiste, elle s’attendait à une toute autre situation. Quelque chose du genre “c’est un jeu, rien de plus” Pourquoi, au fond d’elle, désirait-elle que ce soit différent ? Pourquoi, au fond d’elle, aimerait-elle entendre des mots d’amour ? Et toujours cette ivresse qui lui faisait tourner la tête… Elle ne voulait plus l’être, saoule. Comprendre ce qui était en train de lui arriver. Comprendre ce qu’elle était en train de faire. En l’espace d’une seconde, elle sentit son cœur se serrer. Ne voulant pas accepter. Alexis porta une main à sa tête. Comme si ça allait tout stopper. Mais rien ne se produisit. « Nathanaël… » finit-elle par murmurer. Juste comme ça, ce mot sortit de sa bouche sans qu’elle ne comprenne vraiment la raison. Une main chaleureuse, chaude caressait frénétiquement son cou. Comme s’il l’avait comprise. De nouveau, elle leva la tête pour y croiser son regard. Une légère détresse dans son sourire.

« Je ne joue plus depuis que nous sommes sortit de ce foutu bar. Depuis que je me suis approché de toi et que mes lèvres on rencontré les tiennes, mais est-ce que cela te convient-t-il vraiment ? » Vers une dimension plus élevée, lui dire ce à quoi elle résiste. Il l’avait fait à sa place. Il venait de le faire, non ? Elle qui avait prit une totale assurance lorsqu’elle lui avait posé cette question, la voilà maintenant désarmée. Touchée en plein dans sa fierté. Il s’abaissa presque à son niveau pour y déposer un baiser sur son front. Et par un réflexe presque naturel, ou alors juste pour s’en imaginer une suite, Alexis ferma les yeux. Un instant. Respirer… Oublier. « Je… » chercha-t-elle à dire de nouveau. Elle désirait répondre à sa question. Mais dans le fond, était-ce réellement ce qu’elle voulait ? Elle ne savait pas. Si perdue, face à lui, si sûr de lui. Et cette peur de le blesser, cette peur de lui faire mal. Elle ne voulait pas. Et puis, elle n’avait pas encore essayée.

Comme si c’était la première fois, et comme s’il désirait la faire taire, Nathanaël posa ses lèvres sur les siennes. Peut-être que dans le fond, il n’attendait pas de réponse maintenant. Et ça lui faisait mal, à elle. Elle ne connait pas le résultat, mais elle connait la douleur, de laisser le passé… très loin derrière. Ce fut un baiser bref, si bref qu’elle n’eut pas le temps d’y répondre. Il se retira, et elle ne put s’empêcher de le suivre des yeux. Aussitôt, elle le perdit des yeux. Peut-être la peur d’y lire ce dont elle redoutait. Elle était coincée entre deux feux. En un sens, elle le désirait. C’était indéniable. Mais de l’autre, prise à moitié de peur. Était-elle donc en train de réaliser ? Toujours là, à lutter contre le courant. Parfois, se laisser porter n’était pas plus mal. Mais elle attendait ce jour. Elle s’était jurée de ne plus recommencer. Mais lui, de son côté, qu’était-il en train de faire ? S’il avait déjà les yeux pour une autre ? C’était sa façon de penser.

Dans le fond, pourquoi n’aurait-elle pas le droit ? Et il fallait qu’elle se tienne à ses dernières paroles. Le destin. Pourquoi ne pas se laisser prendre par la main et guidée ? Pourtant, elle ne connaissait pas grand chose de Nathanaël. Alors que pouvait-il bien avoir ? Pourquoi faisait-il vibrer son cœur, là ? Pourquoi ressentait-elle ce déchirement ? Comme si elle ne voulait pas que ce baiser s’arrête. Il agissait d’une manière tellement romantique, et une fille comme elle ne pouvait résister à ce genre d’attention. Mais d’un autre côté, il avait des manières si similaires. Que cherchait-elle réellement ? Confuse, elle resta muette quelques instants. Que pouvait-il bien penser à cet instant ? Pensait-il à elle ? Elle aimerait tant. Mais pourquoi ? « Si je te disais que ça me convenais, qu’est-ce que tu me répondrais ? » Pas tellement de tact dans ses paroles. Elle lui répondait pas une autre question, cherchant à trouver quelque chose. Mais quoi ? Ne venait-il pas de lui dire ce qu’il ressentait ? Elle ne lui avait rien répondu en retour. Peut-être cherchait-elle simplement à être rassurée. Encore et encore…

Soudain, un profond mal-être s’éprit d’elle. C’était le retournement de l’alcool, certainement. La blondinette grimaça à cette sensation. Elle n’avait pourtant mal nul part. A moins que cette douleur ne vienne d’ailleurs. Ça lui faisait saigner le cœur. Elle continuait de regarder le sol. Elle avait cessé de le regarder depuis. Bad trip ? Elle venait pourtant de vivre une magnifique soirée. Était-ce lui qui la rendait ainsi ? Elle venait de changer du tout au tout, en même pas quelques minutes. Son corps tout entier avait la chair de poule. Elle frissonnait se rendant enfin de compte du vent venant s’écraser dans son dos. C’est vrai que si peu habillée, dans un état normal, c’était plutôt inconvenant. Plongeant la tête la première en avant, elle alla se reposer contre Nathanaël. Nouveau frisson, sous ce contact. La pire des choses qui pouvait lui arriver dorénavant, c’était bien qu’il l’a rejette. Elle n’en avait profondément pas envie. « Serre-moi… » murmura-t-elle, presque inconsciente de ses paroles.

Ils planent sur un air d’amour, et elle ne peut plus dire non.

_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Mer 17 Nov - 17:00



Ce n'était pas une rencontre ordinaire. Elle ne ressemblait en rien à celles qu'il avait pu passé avec elle, la douce Alexis. La soirée avait été étrangement chaude, mais très vite elle s'était refroidis. Sans doute parce qu'elle s'était éloigné de lui, même si ce n'était que de quelques centimètres ou peut-être était-ce cette question qu'elle lui avait posé sans réellement s'en rendre compte. Une question que Nathanaël avait été surpris d'entendre, mais à laquelle il avait répondu d'une manière sincère qui pouvait le dépasser. Le jeu s'était arrêté, pour la première fois depuis leur toute première rencontre. Il avait cessé de jouer à ce jeu stupide qui les lié depuis un long moment et auquel ils adoraient joué tout en se découvrant l'un à l'autre. Ce n'était pas un jeu si stupide, finalement puisqu'il était tombé sur elle. Pas une autre. Il ne s'attendait pas à une réponse de la part d'Alexis et voulait-il vraiment l'entendre ? Nathanaël avait envie de fuir une nouvelle fois. Comme il avait l'habitude de faire lorsqu'il se sentait piegé par quelque chose qu'il ne pouvait contrôler et auquel il avait peur de faire face. Là, il redoutait les paroles de la jeune femme. Il n'avait pas envie de la perdre, malgré qu'il ne l'ai jamais vraiment eut pour lui Nate se contenterait de la contempler encore et toujours sans jamais pouvoir de nouveau la toucher comme il avait pu le faire en cette nuit-là. Lui qui adorait l'alcool était certainement entrain de maudir ce liquide qui lui faisait perdre la tête à lui comme à elle. Cependant est-ce que tout celà se serait passé si ils n'avaient pas trop bu, tout deux ? Il se le demandait mais encore une fois il préférait ne pas avoir de réponse.

Il scéla ses lèvres aux siennes, une toute dernière fois. Il se mit à sourire, une fois ce baiser romput à contre coeur, mais il préférait ne pas y prendre trop goût.. Tout était silencieux après ce dernier contact entre eux. Alexis ne disait pas un mot et Nathanaël faisait de même, ne sachant que dire d'autres. Alors, il l'observait sans aucune gêne, attendant toujours patiemment qu'elle ouvre la bouche. Il se doutait qu'elle devait être en pleins combats avec ses pensées et qu'elle devait certainement se sentir perdue, tout comme il l'était également. Cependant il était temps de faire face et il était prêt à entendre tout ce qu'elle voudrait bien lui dire. Même si il devait avoir mal, il ne le montrerait certainement pas. Jamais. Il était ce genre d'homme là, à toujours ne jamais rien montré et à faire l'homme fort alors qu'il ne l'était pas tant que ça. Oui, il se protégeait encore de cette façon, mais peut-être qu'il était tant d'arrêté de se protéger et de recevoir les coups pour mieux se relever.. Aucune idée. Il ne savait pas, et il n'avait pas le temps d'y réfléchir. Pas maintenant et ni ici.
▬ Si je te disais que ça me convenais, qu’est-ce que tu me répondrais ? » Il chassa certaines de ses pensées lorsqu'il perçut le son de sa voix et la question qu'elle venait de lui posé, une nouvelle fois. Qu'attendait-elle de lui ? Il aurait aimé le savoir, ou pouvoir comprendre certaines choses. Juste quelques-unes. Il restait silencieux face aux mots de celle qui lui faisait perdre la tête, à une plus savoir où il se trouvait et ce qu'il était entrain ou sur le point de faire. Evidemment il aurait pu lui répondre, lui dire ce qu'il pensait et ce qu'il voulait à cet instant mais il n'en fit rien. Nathanaël ne pouvait plus dire un mot, il n'était pas du genre à tout dévoilé sur ce qu'il pouvait vouloir.

Le vent se mit à souffler, faisant virvolté la cheveulure d'Alexis. A ce moment, il se ressituait dans le temps. La nuit était noire et il devait être tard, ou tôt selon l'heure. Il était évident que l'air était froid. Regardant Alexis, qui n'était pas habillé chaudement il voulu retirer sa veste mais il n'en eut pas le temps. Il n'avait pas eut le temps de faire le moindre mouvement. Elle était là, contre lui à son plus grand bonheur de la sentir de nouveau et de pouvoir poser ses mains dans son dos. Il la serrait un peu plus fort et ses mains montaient et descendaient le long de sa colonne vertébral, plus ou moins vite pour ainsi pouvoir la réchauffer.
▬ Serre-moi… » Il n'avait pas l'intention de la lâcher ou même de la repoussé. Cependant il le fit durant quelques secondes, le temps de retirer sa veste et de la lui mettre sur les épaules. Puis, il la reprit contre lui et posa sa tête sur la sienne respirant avec plaisir son odeur. Il l'encerclait de ses bras, ne la lâchant plus pour ne pas qu'elle s'en aille. Simplement. ▬ Je n'ai pas l'intention de te lâcher. J'étais sur le point de peter les plombs tant je te voulais contre moi. » Il avait pensé à haute voix et il ne s'en était pas rendu compte, du moins pas sur le coup. Ce fut que quelques minutes plus tard qu'il s'en apperçut et il se mit légèrement à rire doucement. Nate avait envie de vivre le moment présent et de ce foutre du reste, le matin était encore loin et il s'en soucierait que plus tard. Lentement l'une de ses mains étaient remonté le long de sa nuque, il lui avait relever lentement le visage puis il avait approché le sien et il avait plongé ses yeux dans les siens. Finalement il les ferma pour capturer ses lèvres, pour un long baiser comme pour se rattraper du précédant qui avait été trop court à son goût et peut-être bien au goût de celui d'Alexis. Il pressa ses lèvres contre les siennes, sa langue se faufinant délicatement entre les siennes. Délicieusement elle allait chercher sa jumelle, la chatouillant et l'attrapant sagement contre la sienne puis au bout d'un instant il lâcha prise pour lui rendre sa liberté. Nate mordilla gentiment la lèvre inférieur de la belle, puis il se mit à sourire. C'était agréable. Evidemment ! Caressant son visage, il sentit sous ses doigts le visage de la jeune femme extrêmement froid et il lui souffla : ▬ Tu es toute froide. Je t'emmène quelque part pour être plus au chaud, tu veux allé où ma Belle ? » Il lui aurait certainement proposé de l'emmené chez lui mais il ne l'avait pas fais, sans doute pour la première fois depuis qu'il cotoie les femmes. Du moins c'était une demande indirecte, mais il préférait qu'elle choisisse elle-même l'endroit où elle voudrait allé. Qu'il soit public ou non. Il s'en foutait royalement.

Ils avaient passé beaucoup plus de temps dans cette rue qu'ils ne l'auraient voulu. Cependant ça avait été plutôt bénéfique, selon lui. Nathanaël laissé ses mains caressé son dos, parfois elles venaient sur ses hanches et il la serrait encore un peu plus contre lui puis elles remontaient le long de sa taille et se niché contre son cou, dans sa nuque et elles refaisaient le même trajet à maintes reprises, ne s'en lassant pas. Lui, il souriait à la belle Alexis et il la contemplait comme il avait eu l'habitude de faire souvent sur sa chaise mais il y avait toujours eu une table entre eux ou des verres remplis ou non. A présent il n'y avait plus rien et ce n'était qu'encore plus plaisant.
Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Usual meeting. Lun 22 Nov - 19:49

Il ne lui avait simplement pas répondu. Elle attendait une réponse. Mais pour qui était-elle réellement destinée ? Pour lui ? Pour elle ? Sans doute désirait-elle être juste un peu plus rassurée, sans doute désirait-elle être juste un peu plus poussée. Si on lui avait dit comment la soirée allait tourner serait-elle présente ? Elle n’avait pas demandé à ce que les choses tournent de la sorte. Pas maintenant, c’était sans doute trop tôt. Ils se connaissaient à peine, et elle, elle avait toujours les yeux pour un autre. Pourtant, quelques seconde après, elle se trouvait dans ses bras, lui demandant de la serrer, fort, plus fort, aussi fort qu’il le pouvait, jusqu’à ce qu’elle étouffe. L’envie d’oublier, juste un instant, oublier tout ce qui existait, tout ce à quoi elle aspirait.

Et si elle en était là aujourd’hui, c’était simplement parce qu’on voulait lui ruiner son image, celle de son nom. Et le fait d’être dans ses bras de Nathanaël, n’avait pas de différence. Le résultat était le même. Car il était peut-être moins riche qu’elle, car il était peut-être moins connu qu’elle. Alexis était destinée pour un homme grand, pour un simple coup de marketing, mais elle ne désirait pas de ce genre de vie. Elle rêvait simplement d’autre chose. Être normale. Être comme tout le monde. Pouvoir jouir des béatitudes de la vie, pouvoir se réjouir d’un simple sourire, d’un simple regard, de la moindre petite chose. Question argent, elle pouvait s’acheter tout ce qu’elle désirait, sans faire le moindre effort. Et pourtant elle n’en était pas plus heureuse.

Tout ça défilait dans sa tête, alors qu’elle sentait les bras de Nathanaël l’encercler. A cet instant, elle se sentait sereine, elle se sentait vivante. Une sensation qu’elle avait depuis longtemps perdue. Et elle venait de la retrouver, à ses côtés. C’était une forme de bonheur, une sensation de bien-être. La blondinette sortit de ses pensées lorsqu’il se détacha d’elle. Le regard interrogatif, elle comprit cependant très vite ses intentions lorsqu’il retira sa veste. C’était romantique. Elle sourit, se laissant de nouveau tomber entre ses bras, se laissant de nouveau emprisonner contre lui. « Je n’ai pas l’intention de te lâcher. J’étais sur le point de péter les plombs tant je te voulais contre moi. » Toujours contre lui, en entendant ces mots, elle ne broncha pas. De grands yeux ronds se dessinèrent sur son visage, un peu choquée parce ce qu’il venait de lui avouer. Et lui, il se mit simplement à rire. Alexis en fit autant, un peu moqueuse, mais tellement heureuse. Ce genre de paroles, ça lui réchauffait le cœur.

Mais Nathanaël mit très vite fin à cet instant en relevant la tête d’Alexis. Un instant, ils s’échangèrent un regard, c’était un regard qui voulait tout dire, un regard qui en demandait encore, un regard qui signifiait « embrasse-moi ». Et comme s’il exhaussait ses prières, il s’exécuta et captura ses lèvres. Ce fut long, long et doux. Il y avait tellement de douceur dans sa façon d’embrasser, tellement d’émotions qu’il lui transmettait. Et ça la rendait dingue. A chaque instant, elle accentuait, répondait à ce baiser avec un peu plus de fougue, avec un peu plus d’envie. Elle ne cessait de le caresser, dans son dos, le long de ses bras, ses mains, son torse, son cou, son visage… Et puis, l’instant plus tard « Tu es toute froide. Je t’emmène quelque part pour être plus au chaud, tu veux aller où ma belle ? » Dans sa bouche, ça sonnait comme un rendez-vous intime. Cherchait-il à l’inviter chez lui ? Il ne l’avait pas fait directement, certes, mais c’est ainsi qu’Alexis le compris. Alors, tout en souriant, elle répondit « C’est une invitation un peu cochonne ça ! » sur son visage, on pouvait y lire un large sourire. Elle était légèrement saoule, émoustillée, et sur un petit nuage, alors tout ça mélangé, voilà ce que ça pouvait donner.

Seulement, elle n’en avait pas terminée. De plus, il se permettait de la serrer de nouveau contre lui, tout en lui caressant les hanches. C’était un geste plutôt sensuel et très peu irrésistible. Alors, avec un regard toujours aussi peu sérieux, elle ajouta « Emmènes-moi au paradis. » Phrase à double sens ou simplement un peu de romantisme ajouté ? On pouvait très bien superposer paradis et 7e ciel…



_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Lun 6 Déc - 22:06



Il y avait une sorte d'alchimie entre eux, quelque chose qu'ils ne pouvaient pas repoussé. L'alcool était la dirigeante de la soirée. Elle l'ai avait étroitement rapproché, peut-être trop. Sans doute avaient-ils besoin de réconfort l'un et l'autre et ils s'étaient trouvé. Chacun trouvé son compte dans cette histoire certainement ! Nathanaël avait peut-être envie d'autre chose, de découvrir de nouvelles émotions et il avait pu trouvé ces nouvelles choses en elle. Alexis avait peut-être envie d'oublier certains moments de sa vie et elle avait trouvé les bras et les lèvres du jeune homme. Trop de peut-être.. Il n'y avait rien de certains dans leur actions. Ils se laissaient guidé, sans prendre en compte les conséquences du lendemain matin lorsqu'ils se réveilleraient ensemble ou pas. Ils se souviendront certainement avec horreur de leur actes ou avec bonheur de ce qu'ils avaient pu faire sous l'emprise de l'alcool. Il n'y avait rien de certains.. Rien. Les évènements étaient troublant et déconcertant mais il ne fallait pas y pensé, pas maintenant ; surtout pas. Il faisait preuve d'une extrême douceur, une douceur qui lui était habituelle mais tout de même assez différente. Nathanaël ne devait plus pensé, simplement agir et voir la suite des évènements. Il n'était pas du genre à ce prendre la tête alors c'était plutôt simple pour lui, mais pour elle quand était-il réellement ? Il n'en avait aucune idée, il n'était pas dans sa tête après tout. Lui, il savait simplement qu'elle n'était apparemment pas négative à ses moments de tendresses, à ses baisers échangés et ses caresses qui se voulaient plus sensuelle. Il montrait une nouvelle façette. Un homme tendre et sérieux avec les femmes. Surtout avec elle.

Il n'y avait rien d'autre à ajouté. Il savait être silencieux lorsqu'il le fallait et il savait dire les bonnes choses au bons moments. C'était un homme à femme après tout, mais c'était différent là encore. Sans doute était-ce parce qu'il n'était pas avec n'importe qu'elle femme, et qu'il ne l'avait pas connu comme la plupart des autres. A vrai dire, tout était différent depuis le début de leur rencontre. Alors c'était peut-être innévitable.. Ne voulait plus réfléchir, il s'était concentré de nouveau sur Alexis et sur rien d'autres. Galant il lui avait offert sa veste, pour qu'elle se réchauffe et y trouve un certain confort. Finalement il lui avait fais une proposition. Cochonne ? Peut-être. Elle ne l'était pas vraiment, mais les choses avaient tourné d'une toute autre façon et les bars n'étaient plus leur priorité à présent.
▬ C’est une invitation un peu cochonne ça ! » Alexis avait un large sourire sur les lèvres et Nate se mit à rire doucement face à sa réponse. Elle était spontané et ce n'était pas pour déplaire au garçon, qui lui ne passé jamais par quatre chemin ! Il ne savait pas vraiment si sa proposition devait être considéré comme cochonne, il pensait juste à l'emmené chez lui et à s'y installé confortablement. Pas forcément dans son lit, du moins je crois. Lui même ne savait pas vraiment comme allait se déroulé la suite. Il n'avait pas vraiment réfléchis ! Nate la serra contre lui, caressant lentement ses hanches. ▬ Emmènes-moi au paradis. » Alexis osait lui dire que sa proposition était cochonne mais la sienne l'était d'autant plus. Evidemment, il ne put se retenir de rire face à cette réplique. En effet elle avait un double sens et il était persuadé que la jolie blonde ne l'avait pas fais autant exprès. Nathanaël lui fit alors un clin d'oeil tout en riant aux éclants, laissant sa voix raisonné à travers la rue sombre et silencieuse.

▬ Alors comme ça ma proposition est cochonne, mais la tienne absolument pas n'est-ce pas ? » Il souriait agréablement à Alexis, amusé encore par la déclaration qu'elle avait faite quelques secondes plutôt. Il l'entrainna avec lui, marchant lentement en la tenant toujours par la taille, il vacillait légèrement mais essayait tant bien que mal de marchait droit, ou presque. Oui, il se dirigeait vers son appartement et il ne se soucié pas de la suite. Il pouvait très bien appelé un taxi, mais il avait plutôt envie de marché et son appartement n'était pas situé bien loin. De plus en tant qu'homme galant si elle avait mal au pied, il la porterait tel une princesse. Rien ne lui faisait peur, ou presque. ▬ Je t'emmène chez moi, tu y seras bien au chaud. Il serait bête que la nuit s'arrête ici et que nos chemins se séparent non ? » Il avait un sourire charmeur accroché aux lèvres, son côté Don Juan était toujours présent après tout..
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé ”





more

MessageSujet: Re: Usual meeting. Aujourd'hui à 14:27

Revenir en haut Aller en bas

Usual meeting.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.gossipworld :: It's like water off a duck's back. :: Encyclopédie de Gossip World :: Corbeilles à Rps :: Saison #1-