AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Mar 3 Aoû - 11:47

© Yuxia

Jasmine Mary NATHANSON
feat Diana Agron


« Why do you put me on a pedestal ? »


Carte d'identité

19 ans
13/11/90, NY
Gilded Youth (Luna (Alexis) m'a dit que c'était ok ^^)
Étudiante en littérature Anglaise
En couple
Perfect Doll
Vous &&. le vice

Tabac ? OUI
Alcool ? OUI
Drogue ? NON
Première fois ? OUI
Comment êtes-vous en amour ?
Que pensez-vous de Gossip Girl ? Je feins ne pas m'y intéresser

Le récit de votre vie


Perfect Family. Perfect Hair. Perfect clothes. Perfect Face. Perfect Girl. Perfect Boy Friend. But, prefect life ?

Tout le monde s’imagine que ma vie est la perfection incarné. Je suis née dans une famille riche, aimante, un peu strique mais ce n’est qu’un défaut pour la rendre encore plus parfaite. Dernière de trois enfants, mes deux frères ainés sont des exemples de réussite aussi bien scolaire que sociale ou encore amoureuse, pas une seule ombre sur leur tableau. Et moi, petite dernière et seule fille de la famille Nathanson, je ne suis que la perfection parmi la perfection, plus parfaite encore qu’avait put l’espérer mes parents. Bonnes notes, excellentes même, mon entré à l’université était une formalité et ce n’est pas moi qui me battrait pour rentrer dans une mais elles qui se battraient pour m’avoir… Belle, ravissante, éblouissante, je suis la fierté de ma famille, pouvant faire du mannequinat si je le souhaite, beaucoup de fille me jalouse mon corps fin et bien fait, mon visage vierge de toutes imperfections, mes long cheveux blond toujours brillant. Un petit ami parfait pour compléter le tout. Adoré par mes parents, enviée par toutes les filles et qui m’aime en plus. Je suis celle qu’on déteste, de celle qu’on adore, qu’on admire. Alors, ma vie n’est-elle pas parfaite ?

Mais la perfection n’existe pas, ce que l’on ne dit pas sous tous ces sourires enjôleurs et ces apparences sans défauts, c’est la pression qu’il y a derrière. Croyez-vous vraiment que je ne dois pas faire d’effort démesurée pour me maintenir première de ma classe tout en étant la plus jolie et la meilleure des petites amies sans compter les heures de bénévolats que je dois faire pour « parfaire » d’avantage ma réputation. Quand on voit tout ça de l’extérieur, ça semble si facile pour moi et pourtant c’est un combat quotidien. Un combat que j’ai récemment tout simplement perdu.

Comment cela pu arrivé alors que toute ma vie on m’a appris à garder le contrôle ? Comment ais-je pu être faible ? Parce que je ne suis pas parfaite ! Je ne suis qu’humaine.

Je ne suis qu’humaine.


« Jas’ ! »

Je me retourne. Autour de moi les couloirs de l’université se remplissent petit à petit alors que l’heure du repas est dépassée depuis une dizaine de minutes. Arrive à ma hauteur une de mes plus vieilles amies, notre rencontre doit facilement remonter à notre sixième, mais nous n’avons jamais réussit à nous séparer l’une de l’autre. Elle me lance un regard inquiet avant de me questionner sur ma santé, prétextant ma « petite mine ». Je veux lui répondre que tout va bien, qu’il n’y a pas à s’inquiéter pour moi qu’un haut le cœur m’en empêche. Sans un mot de plus je me dirige en courant vers les toilettes des filles où je m’enferme dans la première cabine libre.

Cela fait deux matins consécutifs que je ne garde rien, et sans que j’ai à me faire vomir – bien que cela puisse m’arriver de temps en temps – je m’assois sur la cuvette des toilettes rabaissées, réfléchissant, comptant les jours de mon sicle menstruelle. Non, ça ne peut pas être ça, c’est impossible ! Je recompte une deuxième fois. Mes règles auraient du tomber la semaine dernière, voir cette semaine au pire et pourtant rien. Une vague de stresse me submerge. Je me répète que c’est impossible mais je ne me crois même plus. Tétanisée je sors de la cabine et passe devant mon amie sans dire un mot avant de quitter à grand pas l’université. La seule chose que je doive faire c’est trouver un test de grossesse. Je ne peux me permettre de l’acheter dans la pharmacie la plus proche, que se passerait-il si on me voyait ? Si mes parents l’apprenaient ? Et mon petit-amie… Surtout quand il saura qu’il y a une chance sur deux que ce ne soit pas lui le père… Au fond c’est ça qui me fait le plus peur. Ce n’est peut-être pas mon petit ami le père mais ce garçon qui m’a fait flancher. Ce garçon qui a vu en moi la fille imparfaite que je suis et qui l’a acceptée. Ce garçon avec qui j’ai fait une énorme erreur que je payais peut-être aujourd’hui.

Je ne savais pas où aller. Quelle pharmacie ? Je finis par me retrouver dans le métro, puis dans un quartier que je ne connaissais pas et que de toute manière je n’aurais jamais voulu connaitre. C’était gris, froid, laid et surtout effrayant. Mais au moins personne ici ne me connaitrait.

J’entre dans la première vitrine avec une croix verte, ça ressemble à une pharmacie… ou à un repère de drogué, au choix. Je trouve facile ce que j’ai besoin, ici ça doit se vendre comme des petits pains, je paye en cash, histoire de ne pas laisser de trace, et je file vite en dehors. Je me croyais pratiquement sorti d’affaire quand je percutais une personne.

« Jasmine ? »

Mon dieu, qui pouvait me connaitre ici ? J’ai peur de lever la tête pour savoir la réponse, mais la voix me mis sur la voie. C’était ce garçon en question. Je savais qu’il ne faisait pas parti du même monde que mes amis et moi mais de là à vivre « ici »… Je l’aperçois froncer les sourcils en regardant le sac que j’ai dans ma main, j’essaye de le cacher mais il me l’a déjà pris. Mes tentatives pour le récupérer et l’empêcher de voir à l’intérieur se révèle rapidement vaine… Son regard est d’abord surpris, puis passe de la boite contenant le test à moi pour retourner sur la boite avant de se reposer sur moi. Je lis sur ses lèvres un « moi ?» murmuré. Je lui arrache la boite des mains avant de lui répondre.

« Je n’en sais rien, je n’ai fais le test encore. »

Mais alors que je voulais partir, retourner chez moi, me morfondre dans ma chambre avant de faire ce test, le garçon me prend par le bras et m’entraine dans une rue sombre, je tente de protester mais en voyant les autres personnes autours de moi, je me dis qu’elle n’avait rien de rassurante et quitte à être avec quelqu’un je préférais être avec lui. Il me vit entrer dans un appartement ridiculement petit avant de m’emmener vers les toilettes.

« Tu veux que je fasse le test ici ? »

Devant mon regard horrifié, il leva les yeux au ciel en m’assurant que c’était propre. Il rajouta qu’il voulait connaitre le résultat puisqu’il se pouvait qu’il soit le père et qu’il savait parfaitement que s’il me laissait rentrer chez moi il ne le saurait jamais. Il n’avait pas tord. Il me fit entrer dans les toilettes et referma la porte pour me laisser de « l’intimité ». Ca pour être intime, c’était intime. Même pas la place d’étendre les jambes. Bon tant pis, de toute façon il fallait bien le faire ce test. Et puis il allait être négatif, j’en étais sûre.

Quelques minutes plus tard, je réussis à faire pipi sur le test, je me rhabillais en attendant les deux minutes qui me séparaient de la réponse… Je sortis des toilettes et donnais le test au garçon sans même le regarder.

« Une croix ça veut dire quoi ? »

Mon cœur battait à la chamade quand je repris la boite pour en voir la légende. Je relis dix fois pour en être sûr avant de murmurer d’une voix étranglée.

« Positif »

Je pris mon sac et fila le plus vite possible. J’entendis derrière moi le garçon qui tentait de me rattraper mais je disparus rapidement de son champ de vision, courant le plus vite que je pouvais vers le métro qui me ramènerait chez moi. Cela ne pouvait pas être possible, j’étais en train de faire un cauchemar, je ne pouvais pas être enceinte. Moi, Jasmine Mary Nathanson, celle qu’on juge parfaite, ne pouvait pas être enceinte, point final à la ligne.


Partie HRPG

Personnage interprété : (poste vacant, scénario, inventé) Inventé
Prénom – Pseudo : Yuxia
Âge : 19 (presque 20)
Comment avez-vous connu le forum ? Luna ♥
Qu'est-ce qui vous à poussé à vous inscrire ? Luna ♥ /PAN/ GG ♥ Et l'envie de jouer Diana
Points à améliorer sur le forum ? Plus de pub pour plus de membre ♥
Commentaire(s) : Je finirais surement ma fiche vendredi ou ce week-end ^.^ Je suis actuellement en pleine recherche d'un appart xD


Dernière édition par Jasmine M. Nathanson le Lun 23 Aoû - 19:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Mar 3 Aoû - 23:38

    Bienvenue !
    Diana angel
Revenir en haut Aller en bas





Queen A.
▬ Would you stay if she promised you heaven ?

Queen A. ▬ Would you stay if she promised you heaven ?


★ MESSAGES : 568
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 719
★ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow *O*

more

A propos de moi
ÉTOILES:
67/100  (67/100)
DISPONIBILITÉ EN RP: Disponible !
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Ven 6 Aoû - 14:16

Bienvenue~
Bonne chance pour ta fiche
Si tu as des questions, favorises Annastasia ou Chelsea, étant donné que je serais absente...

_________________

Qu’y a-t-il dans un nom ?

Gave it all away for a memory and a quiet lie Juliet, when we made love, you used to cry, you said, "I love you like the stars above, "I love you till I die" there's a place for us, you know the movie song when you gonna realize, it was just that the time was wrong, Juliet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Ven 6 Aoû - 15:06

Merci ^^
J'essaye de finir ça aujourd'hui ♥
Revenir en haut Aller en bas




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Lun 9 Aoû - 18:55

J'ai terminé ^^
(désolé pour le DP)
Revenir en haut Aller en bas





BEAUTIFUL LADY
▬ my heart calling you.

BEAUTIFUL LADY ▬ my heart calling you.


★ MESSAGES : 872
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 115
★ LOCALISATION : Maybe with you ?

more

A propos de moi
ÉTOILES:
0/100  (0/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Mar 10 Aoû - 23:55

Bienvenue & désolée de l'attente.
Je te valide donc, je t'ajoute à ton groupe et fais ta partie Management
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Re: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Mar 10 Aoû - 23:59

Merci beaucoup ♥
Revenir en haut Aller en bas





BEAUTIFUL LADY
▬ my heart calling you.

BEAUTIFUL LADY ▬ my heart calling you.


★ MESSAGES : 872
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 115
★ LOCALISATION : Maybe with you ?

more

A propos de moi
ÉTOILES:
0/100  (0/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Mer 11 Aoû - 0:35

De rien miss Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé ”





more

MessageSujet: Re: Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ? Aujourd'hui à 22:20

Revenir en haut Aller en bas

Jasmine Mary Nathanson • Why do you put me on a pedestal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.gossipworld :: It's like water off a duck's back. :: Encyclopédie de Gossip World :: Corbeille des membres-