AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Do you remember me ? [ Chelsea ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité ”

Invité



more

MessageSujet: Do you remember me ? [ Chelsea ] Lun 2 Aoû - 21:50

Il y a des soirs où vous êtes malheureux. Des soirs où tout va mal, où vous avez envie d’oublier tous vos malheurs, où vous avez envie que les voix cessent. Ces soirs là, votre meilleur ami est un verre d’alcool, le contenu de ce verre ressemble à un échappatoire, il vous tente et vous promet de mettre un terme à tous vos soucis le temps de quelques heures. Hélas, le problème de cet ami, c’est que son effet se dissipe très rapidement et ensuite, il vous rend amorphe en vous offrant une énorme migraine. Cependant, malgré le mauvais côté, nombreux sont ceux qui se laissent tenter. Jake fait partit de ceux-là. C’était peu de temps après avoir revu Alexis, sans l’avoir vraiment décidé, il s’était retrouvé assis dans un bar. La revoir par hasard, discuter avec elle, sentir sa main dans la sienne, être obligé d’avancer sans elle, s’en était trop pour lui. Le hasard lui avait joué un tour cruel au moment même où il commençait à se remettre de leur séparation. Il s’est cru capable de tenir le choc. Dans un sens, il l’a été mais pas bien longtemps. Trois soirs plus tard, il se retrouvait dans un bar à contempler un magnifique verre remplit d’alcool. La contemplation ne dura pas bien longtemps puisque quelques instants plus tard, il avala son contenu d’une traite. A ce verre s’en suivit une série d’autre. Sans vraiment savoir comment, il se retrouva à parler de ses malheurs avec sa voisine de tabouret. Cette fille devait avoir dans la même tranche d’âge que lui, et elle aussi noyait son chagrin dans l’alcool. Une conversation s’engagea, une conversation durant laquelle ils se racontèrent leurs problèmes mutuels. Trouver quelqu’un à qui raconter ses malheurs fait du bien, une oreille attentive est rare. De plus, parler à une inconnue est plus simple que de parler à l’un ou l’une de ses amis. Sa simplifie tellement les choses. Les mots s’envolent tous seuls, on n’a pas à subir le jugement de l’autre, son regard sur vous et surtout, on n’a pas droit à la pitié habituelle. Deux personnes aussi malheureuses l’une que l’autre se comprennent et c’est ce qui fait le charme des rencontres inopinées. Le petit bémol de cette soirée, c’est qu’à trop boire on finit par en oublier de poser les questions essentielles. Ils se racontèrent leurs malheurs à cœur ouvert mais ne pensèrent pas un seul instant à s’échanger leurs prénoms.

Deux semaines plus tard, Jake avait complètement oublié cette soirée. La seule chose dont il se souvenait, était la grosse migraine qui s’en était suivit le lendemain. Il n’a pas cherché à savoir qui était cette inconnue au bar, préférant garder le mystère sur son identité. De toute façon, chercher une personne à NY, c’est comme chercher une aiguille dans un motte de foin.
Ce jour là, il avait d’autres chats à fouetter. La batterie de son téléphone avait lâché et il lui en fallait une nouvelle d’urgence. Vu le genre d’activité qu’il fait pour survivre, il est obligé d’avoir son portable toujours à porté de main. Il ne peut pas s’en séparer, il en est carrément dépendant et se problème de batterie doit être réglé le plus vite possible. Direction donc, Little Italy, le seul quartier – avec Chinatown - qui vende ce genre de chose pas trop chère. Il se voit mal racheter un portable alors que le sien est pratiquement neuf, et racheter une batterie dans une boutique spécialisée risque de devenir hors de prix.

Il était dans le métro. Il ne faisait pas vraiment attention aux personnes qui l’entouraient. Il avait ses écouteurs fourrés dans les oreilles. Rien ne le perturbait. Il regardait par la fenêtre le paysage qui défilait à toute vitesse devant ses yeux. Le métro en plein air est tellement peu rassurant. On a à chaque instant l’impression qu’il va tanguer d’un côté ou de l’autre. Il fixait le paysage lorsqu’il eu une sensation bizarre. Il se sentit observé. Drôle de sensation pas vrai ? De plus, se sentir observé dans le métro est parfaitement normal. Néanmoins, il tourna la tête. En face de lui se trouvait une fille, elle le fixait droit dans les yeux. Il la fixa à son tour. Ce visage lui était familier et pourtant, il était incapable de se souvenir de quand il l’avait vu pour la première fois. Il réfléchit. Il connaissait cette fille, ça, c’était certain. Il arrêta de la regarder et fixa quelqu’un d’autre à la place. Tout d’un coup, il se souvint. C’était elle ! C’était la fille du bar ! Celle à qui, il s’était confié, celle qui connaissait toute sa vie. Se dire que cette fille connaissait autant de chose sur les évènements récents de sa vie faisait peur. En général, il ne se confie pas. Il reste assez mystérieux sur ses sentiments, il préfère se taire et garder tout pour lui. Sans l’alcool ce soir là, sa langue ne se serait pas autant déliée.
Il ne savait pas vraiment comment agir. Devait-il aller saluer cette fille ou bien devait-il rester à sa place et l’ignorer. Sa décision fut rapidement prise. Il se leva et alla s’asseoir juste à côté d’elle. Pour une fois, les places étaient libres, il n’y avait pas grand monde dans le wagon.

- Salut.

Le seul mot qui sortit de sa bouche fut « salut ». Quelle banalité affligeante. Aborder le sujet désiré était pourtant tellement délicat. Se souvenait-elle de lui ? De ce qu’il lui avait raconté et de ce qu’elle, elle lui avait confié ? Il respira un grand coup et remis ses idées en place. Il n’est pas du genre à perdre son sang froid dans ce genre de situation. D’ailleurs, il ne perd jamais son sang froid.

- Je crois qu’on ne s’était pas présentés lors de notre première rencontre. Moi c’est Jake.

Il lui tendit la main pour qu’elle la serre.
A présent, allait-elle partir en courant ou se souvenir de lui et lui serrer la main ?
Revenir en haut Aller en bas





BEAUTIFUL LADY
▬ my heart calling you.

BEAUTIFUL LADY ▬ my heart calling you.


★ MESSAGES : 872
★ ICI DEPUIS : 04/06/2010
★ POINTS : 115
★ LOCALISATION : Maybe with you ?

more

A propos de moi
ÉTOILES:
0/100  (0/100)
DISPONIBILITÉ EN RP:
DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Do you remember me ? [ Chelsea ] Mer 11 Aoû - 1:17

Je venais de discuter avec ma meilleure amie, Alexis concernant mon problème de cœur, elle qui savait tout ce qui se passait dans ma vie. Et pourtant, elle avait beau être plus jeune que moi, par moment on dirait le contraire étant donné les conseils que je lui demande. Bref, le soir de cet entretien entre meilleures amies si on peut appelé cela comme sa, j'avais décidé comme a mon habitude de me réfugier dans l'alcool. Bon, il est vrai que j'aurais pu aller rejoindre Alexander ca aurait été mieux que de me réfugier encore une fois dans l'alcool. Enfin, mieux, pas tellement puisque pour le rappeler, je suis quand même fiancé à Shawn. J'avais donc décidé de venir a mon bar préféré, celui où le vendeur me connaissait déjà par cœur sur mes goûts tellement je venais et je commandais. En même temps, j'ai de l'argent c'est bien pour en faire quelque chose, bon certes, c'est un peu le jeter par la fenêtre surtout si c'est pour boire de l'alcool mais bon. A force de boire, c'était devenue comme une drogue, une chose dont je ne pourrais plus me passé désormais et puis ca me faisait oublié mes soucis en l'espace d'une soirée. Enfin, oublié, pas tellement car j'en avais tout de même parlé avec un inconnu qui m'avait aussi confié son histoire de cœur, je m'étais senti moins seule moi et mes problèmes ce soir la. Seulement, cette soirée s'est déroulée il y a deux semaines de cela mais je n'avais pas revu le jeune homme depuis, je ne savais même pas son prénom. En même temps, je n'allais pas engagé une recherche dans Manhattan sachant que je ne connaissais rien de lui, enfin si mais rien qui allait me permettre de le retrouver. Puis bon, Manhattan est beaucoup trop grand pour retrouver une personne en particulier. Certes, cela n'avait pas empêché que je revienne à ce bar pour mes consommations mais je ne l'avais plus revu. Après, peut être qu'il habitait pas Manhattan, je ne saurais pas répondre à cette question mais bon, on avait juste bu des verres ensembles et on s'était confiés rien de plus.

Bref, deux semaines étaient passés depuis cette fameuse soirée et je devais passé au magasin acheter quelques accessoires pour mon iPod et mon iPhone. Oui, je ne souhaitais pas abîmer deux de mes plus précieux objets et puis j'avais vu plusieurs accessoires dans les catalogues du magasin. Après tout, c'était bien mieux de dépenser de l'argent dans ces accessoires que de les dépenser dans de l'alcool n'est ce pas ? Je décidais donc de prendre le métro ayant prêté ma voiture a l'un de mes amis, cet ami devrait me la rapporter dans la soirée et heureusement d'ailleurs. Oui, j'allais encore retourné au bar le soir et je n'allais pas ressortir bourrée puis rentré chez moi à pied car je ne saurais sûrement pas où j'irais et puis il vaut mieux éviter un accident. J'avais donc pris mon sac à main noir où j'y avais déposé mes clés, mon iPod ainsi que mon portable puis du maquillage et quelques trucs de filles bien entendu.

Bref, j'étais donc dans le métro, assise a une place ayant les écouteurs de mon ipod dans les oreilles préférant écouté ma musique que des accordéons. Oui, les métros étaient réputés pour ce genre de choses, des personnes sans argent qui venaient joués pour gagner un peu d'argent. Seulement, je ne donnais pas d'argent, non pas par égoïsme mais plutôt car je savais que je ne pouvais pas donné à tout le monde alors cela ne se faisait pas de donner a un et pas aux autres qui allaient suivre. Soudain, mon regard se tourna vers une personne que je connaissais, enfin que j'ai déjà aperçu quelques part mais je n'arrivais pas à mettre de noms dessus. Soudain, je me rappelais que c'était le jeune homme avec qui j'avais bu et à qui j'avais confié toute mon histoire au bar, seulement je ne savais si je devais aller le voir ou bien non. Après tout, peut être qu'il ne se souvenait plus de moi surtout que lorsque l'on finit bourré, on a tendance a ne plus se souvenir de grand chose, en tous cas on se souvenait toujours que l'on avait bu à cause de la grande migraine que l'on se prenait à notre réveil. Enfin bon, j'avais fini par m'y habitué et cela ne me dérangeait plus même si ce n'était pas très marrant ni plaisant.

- Salut.Il a donc décidé de venir me voir, de plus que j'avais aperçu qu'il me regardait, il m'avait donc reconnu malgré que cela faisait deux semaines que l'on ne s'était vu. En même temps, il faisait sa vie et je faisais la mienne, il n'avait aucun compte à me rendre et donc, il n'était pas obligé à me donner de ses nouvelles même si j'en aurais bien voulu. - Je crois qu’on ne s’était pas présentés lors de notre première rencontre. Moi c’est Jake. Certes, nous ne nous étions pas présenté trop pris par nos histoires à raconté et nos boissons que nous n'y avions pas songé. - En effet, nous ne nous sommes pas présentés. Ravie de te revoir Jake, moi c'est Chelsea.Je venais de retiré mes oreillettes et rangé mon iPod, je ne voulais pas paraître malpolie face à Jake surtout que je ne l'étais pas. Lorsque je vis qu'il me tendait la main pour que je lui serre la main, alors je tendis la mienne pour la serré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Do you remember me ? [ Chelsea ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.gossipworld :: It's like water off a duck's back. :: Encyclopédie de Gossip World :: Corbeilles à Rps :: Saison #1-